EN ASSEMBLEE GENERALE LE WEEK-END DERNIER
L’ASJICA consolide son partenariat avec l’Agence japonaise de coopération internationale
mercredi 4 octobre 2017

L’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) est déterminée à consolider son appui en République démocratique du Congo. Toschimichi Aoki, le représentant résidant de cette Agence, l’a confirmé le 30 septembre dernier à l’issue de l’Assemblée générale de l’Association des Anciens Stagiaires de la JICA (ASJICA), tenue à Kinshasa.

"Nous sommes contents d’assister à l’assemblée générale de l’ASJICA qui se tient une fois par an", a confié à ’’Forum des As’’ Toschimichi Aoki, venu avec une forte délégation de la JICA au ministère congolais des Affaires étrangères. Le porte-étendard de la Coopération japonaise a manifesté sa satisfaction face aux réalisations de l’ASJICA au cours de l’année, notamment en ce qui concerne les projets menés dans les domaines de la santé, à travers quelques hôpitaux de la place.
Toschimichi Aoki s’est aussi réjoui de nombreux échanges et séances de vulgarisation, initiés par les anciens stagiaires de la JICA, qui ont profité de leur séjour au Japon pour partager les expériences acquises avec leurs compatriotes congolais, en vue de contribuer au développement de la RDC.
Il a notamment apprécié la conférence sur les cinq ’’S’’ Kaizel (méthodes de management inspirée de la culture japonaise), animée avec brio par Annycet Nyanga de l’ASJICA au Centre de Médecine Mixte et d’Anémie SS (CMMASS) de Yolo Kapela (commune de Kalamu), communément appelée ’’Centre Mabanga’’.

ATTENTES
D’après Toschimichi Aoki, la JICA a compris, à travers les différentes interventions enregistrées au cours de cette assemblée générale, que les Congolais attendent du Japon une assistance plus soutenue dans le social. Un message que sa délégation a retenu et aimerait bien œuvrer dans cette optique.
Au cours de cette assemblée générale en effet, des centaines de membres de l’ASJICA, réunies autour de leur président Maurice Tshikuya, ont salué l’appui de l’Agence japonaise de coopération internationale. Ils ont remercié les partenaires japonais qui ont permis à plusieurs intellectuels congolais, œuvrant dans différents domaines, d’aller consolider leurs connaissances au Japon. L’expérience acquise leur a été utile, une fois de retour au pays, ont reconnu plusieurs membres de l’ASJICA.
Malgré ces acquis, les participants à l’assemblée générale ont estimé qu’il y avait encore du chemin à faire. Ils ont ainsi manifesté l’intention de voir le Japon appuyer la RDC davantage en matière d’infrastructures routières, en permettant notamment de financer des travaux de construction d’intérêt général.

EN QUETE D’EXPERTISE
Ils ont sollicité à cet effet l’expertise japonaise aussi bien dans l’électronique que dans le renforcement des capacités des ingénieurs congolais en matière de construction des ponts - tels que le Pont Marechal, inauguré en 1983 au Kongo central - et des routes de qualité, comme l’avenue des Poids lourds à Kinshasa.

CONSOLIDER LE PARTENARIAT

Fier de la forte mobilisation de ses membres au cours de cette assemblée générale et de nombreuses interventions des participants, Maurice Tshikuya a témoigné sa reconnaissance à l’égard de la JICA. Le président de l’ASJICA a convié les membres à se mobiliser pour continuer à financer les activités de l’association. Il les a, par ailleurs, exhortés à rester solidaires en tâchant d’offrir des opportunités d’emploi à leurs collègues qui recèlent une expertise avérée dans les domaines appropriés.
Au terme de l’assemblée générale, Yukuo Murata, le conseiller chef de Mission de l’ambassade du Japon, a encouragé l’ASJICA à continuer à développer des actions d’intérêt général en RDC. Il a ainsi annoncé qu’un test sera organisé dans quelques mois pour recruter les futurs candidats au stage au Japon, avec la collaboration de l’ASJICA. Yukuo Murata a annoncé, par ailleurs, qu’un concours d’éloquence en japonais sera organisé, pour la première fois, à Kinshasa, avec la bénédiction de l’ambassade du Japon en RDC d’ici février 2018. Des initiatives destinées à renforcer le partenariat entre Kinshasa et Tokyo. Yves KALIKAT

Code minier : La RDC risque de perdre 21 milliards USD
lundi 11 décembre 2017

La protection de l’environnement est prioritaire pour lutter contre les changements climatiques. Or, le projet de loi modifiant et complétant la (...)
lire la suite
FPI : mort programmée ?
lundi 4 décembre 2017

* Pour tout défenseur des intérêts nationaux, la transformation annoncée du Fonds de Promotion de l’Industrie en une banque de développement serait de (...)
lire la suite
L’Ins célèbre la 24ème édition de la Journée africaine des statistiques
vendredi 1er décembre 2017

Le continent noir célèbre le 18 novembre de chaque année, la Journée africaine des statistiques. En RD Congo, cette célébration a été décalée de douze (...)
lire la suite
Parrsa : le Comité de pilotage balise la voie du projet aménagé
vendredi 1er décembre 2017

C’est depuis hier jeudi 30 novembre que la première extension du Projet d’Appui à la Réhabilitation et à la Relance du Secteur Agricole (PARRSA) est (...)
lire la suite
SNEL SA : le Conseil d’administration suggère de mettre un numéro vert à la disposition des clients
lundi 27 novembre 2017

Le client est roi, dit-on. Cette célèbre citation n’a pas échappé au Conseil d’administration de la Société nationale d’électricité SA (SNEL SA) qui, à (...)
lire la suite
RDC-Maroc : les opportunités d’affaires au menu d’une conférence ce mercredi
mercredi 22 novembre 2017

Les opportunités d’affaires entre la République démocratique du Congo et le Maroc seront au menu d’une conférence-débat qui aura lieu ce mercredi 22 (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting