EVALUANT LA RENTREE SCOLAIRE 2017-2018
La CONEPT/RDC et ses partenaires menacent de radicaliser la grève
mercredi 11 octobre 2017

La Coalition nationale de l’éducation pour tous en RDC a organisé, hier mardi, une réunion de concertation des acteurs du système éducatif congolais sous le thème : "Evaluation de la rentrée scolaire 2017-2018 et frais de scolarité". Au cours de cette rencontre, la société civile du secteur de l’éducation a menacé de radicaliser la grève si le gouvernement ne respecte pas ses engagements.

La réunion visait 50 acteurs de la société civile du secteur de l’éducation à l’échelle provinciale, pour évaluer la rentrée scolaire 2017-2018. Les participants avaient à analyser les forces et les faiblesses relevées afin de proposer des solutions de relance à travers un plaidoyer sur les différents problèmes qui ont émaillé la rentrée scolaire.
Les objectifs de cette réunion étaient notamment d’appuyer une représentation et un engagement effectif de la société civile dans le dialogue sur la politique du secteur de l’éducation. Il s’agissait aussi d’appuyer les initiatives de sensibilisation du public et l’engagement citoyen dans les activités de génération et d’utilisation des recherches et des preuves relatives à la qualité, à l’équité, le financement du système éducatif, a déclaré Jacques Tshibalanga, Coordonnateur de la Conept/Rdc.
Au terme des échanges qui ont porté sur les revendications clés des enseignants au gouvernement (salaire décent, revaloriser la fonction enseignante, l’amélioration de la couverture sanitaire, la sécurité sociale, la mécanisation et la prise en charge de nouvelles unités, ainsi que le respect de l’ajustement salarial), les participants ont formulé une série de recommandations pour accompagner l’Etat à respecter ses engagements.
Ils ont notamment suggéré de signer une pétition pour contraindre le gouvernement provincial à abroger son arrêté sur les frais d’assurance, de minerval et de bulletin afin d’assurer l’effectivité de la gratuité de l’enseignement sur toute l’étendue du territoire national.

LA RENTREE SCOLAIRE 2017-2018 PAS EFFECTIVE

Evaluant la rentrée scolaire 2017-2018, l’un des syndicaliste, Godefroid Matondo, a souligné que la rentrée scolaire n’a pas été effective dans plusieurs écoles, à Kinshasa comme à l’intérieur du pays, suite au mot d’ordre lancé avant la rentrée scolaire.
Aux dires de Godefroid Matondo, le gouvernement n’a pas respecté ses engagements concernant la révision de la paie au taux de la loi des finances 2017, soit 1.425 FC. « Jusqu’à ce jour, les enseignants, comme nombre de fonctionnaires encore touché leur salaire du mois d’août. Ainsi sur 145.000 nouvelles unités, le gouvernement a pris l’engagement de payer 5000 par an. Ce qui n’est pas raisonnable, a-t-il regretté. Face à ce tableau sombre, la Société civile menace de radicaliser la grève dans les jours avenir.
Abordant la situation dans la province du Sud-Kivu, le président provincial du Syndicat national des écoles protestantes a déploré le comportement du ministre national de l’EPSP qui surcharge les parents.
Selon Dieudonné Asani, le prix de bulletin est passé de 200 à 1000 FC. L’assurance scolaire est également passé de 200 à 1000 FC et le bulletin de 250 à 1000 FC. « Cette situation n’encourage pas la gratuité de l’enseignement au pays », a dénoncé ce syndicaliste. Mathy MUSAU

Kasaï : L’UNFPA au chevet des femmes déplacées à Kananga
vendredi 16 février 2018

Le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) vole au secours des femmes déplacées de Kananga, annonce un communiqué de presse emanant de (...)
lire la suite
La Saint Valentin fait des morts à N’Djili
vendredi 16 février 2018

La fête de Saint Valentin a mal tourné à N’Djili. Deux personnes ont trouvé la mort et cinq autres grièvement blessées dans un accident de circulation (...)
lire la suite
La saint Valentin confondue avec la saint Sylvestre à Super Lemba
vendredi 16 février 2018

Quiconque a fêté la Saint Valentin 2018 à Kinshasa, sans passer par le quartier Super de Lemba, n’aura rien vu. Le mercredi 14 février, cette partie (...)
lire la suite
RDC : il n’y a pas de données fiables sur l’effectif des enfants soldats
mardi 13 février 2018

" Il n’existe pas de données précises au sujet du nombre d’enfants utilisés comme soldats en RDC ", reconnait l’UNICEF à l’occasion de la Journée (...)
lire la suite
Des commerçants s’entêtent et continuent à vendre des produits laitiers interdits
vendredi 9 février 2018

Des gammes de produits laitiers interdits de vente à travers la République démocratique du Congo continuent à être exposés dans plusieurs sites à (...)
lire la suite
Des experts environnementaux sensibilisent les élèves aux pratiques agroforestières
vendredi 9 février 2018

Le centre Wallonie Bruxelles a organisé, le mercredi 7 février dans l’enceinte de sa salle de spectacle à Gombe, un atelier de sensibilisation des (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting