TOUT EN POURSUIVANT LEUR MOUVEMENT DE GREVE
Les professeurs de l’Unikin saluent la relance des négociations avec le Gouvernement
mercredi 11 octobre 2017

Les professeurs de l’Université de Kinshasa saluent la relance des négociations avec les partenaires gouvernementaux. Réunis hier mardi 10 octobre, en Assemblée générale, ils ont toutefois décidé de poursuivre la grève qu’ils observent depuis le 7 août de cette année.

L’Association des professeurs de l’Université de Kinshasa (APUKIN) a tenu hier sa cinquième Assemblée générale consécutive, consacrée à l’évaluation de la grève déclenchée le 7 août dernier.
Tout a commencé par le point sur l’évolution des discussions entreprises avec les délégués du ministère de l’Enseignement supérieur et universitaire. Apres échanges et débats, les professeurs ont salué l’attitude du Gouvernement de la République qui vient d’accepter de relancer les négociations avec les délégués des formations syndicales de l’Enseignement supérieur et universitaire, dans le but ultime de trouver satisfaction à leurs desideratas.
« Conformément à la décision prise depuis le 7 août 2017 d’observer une grève en guise de revendication de nos droits légitimes, et constatant, 65 jours après, qu’aucune réponse concrète n’a été enregistrée, les professeurs de l’Université de Kinshasa décident unanimement de poursuivre la grève, jusqu’à la satisfaction de leurs revendications », a indiqué le professeur Antoine Kitombole, président de l’APUKIN.

HALTE A LA CLOCHARDISATION DES ENSEIGNANTS

Les professeurs interrogés au terme de cette réunion fustigent la mauvaise foi du gouvernement congolais à leur égard. « Les professeurs des universités doivent être mis dans des conditions qui leur permettent de bien former la jeunesse du pays. Ne pas les placer dans les conditions de travail décentes, c’est sacrifier l’avenir de tout un pays », a indiqué un professeur de la faculté de Droit.
« Aujourd’hui plus qu’hier, il est question pour les professeurs de l’Université de Kinshasa d’affirmer leur détermination à aller jusqu’au bout de la décision prise le 7 août de cette année, celle de revendiquer leurs droits les plus légitimes, au moyen d’une grève. Nous invitons les autorités politiques à répondre au plus vite à nos revendications », ont martelé les professeurs de la Colline inspirée.
Pour leur part, les étudiants de cet établissement se plaignent d’être les premières victimes de la grève décrétée par leurs professeurs. Tout en craignant que ce déblayage puisse perturber la rentrée académique, prévue pour le 15 octobre prochain,les étudiants de la « Colline inspirée » appellent le gouvernement congolais à répondre, sans tarder, aux revendications des professeurs.
Le comité directeur de l’APUKIN se dit, en outre, ouvert à toutes les discussions tendant à trouver des réponses positives aux revendications des professeurs de la « Colline inspirée ». Entre temps, la prochaine réunion d’évaluation de ladite grève est fixée au 24 octobre prochain.
Dans leurs revendications, les professeurs de l’Université de Kinshasa réclament l’application de la loi-cadre de l’enseignement promulguée par le Chef de l’Etat depuis le 11 février 2014. Aussi, le réajustement de leurs salaires au taux budgétaires de 2017 et le remboursement du trop-perçu sur le contrat achat véhicule des professeurs.
Orly-Darel NGIAMBUKULU

Kasaï : L’UNFPA au chevet des femmes déplacées à Kananga
vendredi 16 février 2018

Le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) vole au secours des femmes déplacées de Kananga, annonce un communiqué de presse emanant de (...)
lire la suite
La Saint Valentin fait des morts à N’Djili
vendredi 16 février 2018

La fête de Saint Valentin a mal tourné à N’Djili. Deux personnes ont trouvé la mort et cinq autres grièvement blessées dans un accident de circulation (...)
lire la suite
La saint Valentin confondue avec la saint Sylvestre à Super Lemba
vendredi 16 février 2018

Quiconque a fêté la Saint Valentin 2018 à Kinshasa, sans passer par le quartier Super de Lemba, n’aura rien vu. Le mercredi 14 février, cette partie (...)
lire la suite
RDC : il n’y a pas de données fiables sur l’effectif des enfants soldats
mardi 13 février 2018

" Il n’existe pas de données précises au sujet du nombre d’enfants utilisés comme soldats en RDC ", reconnait l’UNICEF à l’occasion de la Journée (...)
lire la suite
Des commerçants s’entêtent et continuent à vendre des produits laitiers interdits
vendredi 9 février 2018

Des gammes de produits laitiers interdits de vente à travers la République démocratique du Congo continuent à être exposés dans plusieurs sites à (...)
lire la suite
Des experts environnementaux sensibilisent les élèves aux pratiques agroforestières
vendredi 9 février 2018

Le centre Wallonie Bruxelles a organisé, le mercredi 7 février dans l’enceinte de sa salle de spectacle à Gombe, un atelier de sensibilisation des (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting