2018 ou rien
mardi 7 novembre 2017

Après le passage fort remarqué de l’envoyée spéciale du Président Trump à Kinshasa, 2018 avait tout d’une échéance couperet. Une espèce de ligne Maginot à ne guère franchir. Au siège de la Centrale électorale, Nikki Haley avait martelé dans toutes les langues : les élections en 2018. Sinon, les Etats-Unis et la communauté internationale ne se sentiraient plus concernés. Ça sentait la menace.
Présentant, hier, le calendrier électoral, la CENI a placé son curseur sur…2018. Ceci expliquerait-il cela ? Poser la question équivaudrait à y répondre. Ou presque. Exit donc les 504 jours avec la perspective de voir les élections se tenir en 2019.
Reste que ce calendrier-là a tout d’une patate chaude. D’abord dans la bouche du Gouvernement qui devrait mobiliser l’essentiel de ressources financières. Des centaines de millions de dollars. Pas évident par ces temps de basse conjoncture. Pas sûr non plus que les partenaires dits traditionnels - en somme les capitales occidentales- soient en capacité de combler l’inévitable GAP. Confrontés qu’ils sont à des défis internes qui s’appellent déficits, chômage de masse, lutte contre le terrorisme…
2018 ressemble aussi à un piège pour la classe politique rd congolaise. Combien sont-ils en situation d’aller aux élections sans passer par la case "gouvernement" ? Autrement dit, au-delà des postures, très peu d’acteurs politiques disposent de moyens financiers comme logistiques pour battre campagne dans ce pays-continent.
Les initiés aux arcanes politiques zaïro-congolais savent précisément que la surenchère actuelle -dans toutes les loges politiques- procède de la traditionnelle stratégie d’avant négociation. Créer un rapport de force en vue de mieux négocier. Même après avoir renoncé à son chronogramme initial pour adhérer à l’échéancier-fétiche, la CENI retrouvera dès ce jour des contestataires sur sa route. José NAWEJ

En finir avec les mesures de décrispation
vendredi 12 janvier 2018

Mesures de décrispation ? Pourquoi ne pas vider cette hypothèque de toute sa substance. Une bonne résolution pour 2018. Plus fondamentalement, le (...)
lire la suite
L’heure de vraies questions
jeudi 11 janvier 2018

Que faire ? Vu du landerneau politique rd congolais, cette question s’avère à très large spectre au seuil de 2018. D’abord, pour le Raïs. Le (...)
lire la suite
Derrière l’anti-kabilisme proclamé
mercredi 10 janvier 2018

Dans la galaxie oppositionnelle, cela fait très tendance de faire porter tous les chapeaux à Joseph Kabila. Ce dernier est ainsi présenté comme (...)
lire la suite
Un énième sacré coup au…sacré
mardi 9 janvier 2018

L’histoire est un perpétuel recommencement. Attribuée à l’historien athénien Thucydide, cette affirmation n’a pas pris la moindre ride sous les (...)
lire la suite
Année électorale
lundi 8 janvier 2018

C’est bien 2018. On y est. De plain pied. Une année synonyme d’élections dont la consultation phare. A savoir l’élection présidentielle. Celle qui est (...)
lire la suite
Année électorale
vendredi 5 janvier 2018

C’est bien 2018. On y est. De plain pied. Une année synonyme d’élections dont la consultation phare. A savoir l’élection présidentielle. Celle qui est (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Le dernier de 2017 !

Pour le dernier édito de 2017, nous espérions donner dans du léger, du soft. Espoir démenti et déçu. L’actualité politique congolaise charriant presqu’invariablement de la gravité. Hélas, pas dans le sens (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting