L’asbl « Pour construire » se lance dans la lutte contre la corruption dans les milieux éducatifs
mercredi 8 novembre 2017

« Pour construire », c’est la nouvelle Asbl qui a vu le jour le week-end dernier à Kinshasa. Sa mission est de lutter contre la corruption sous toutes ses formes, en milieux scolaire et universitaire, a fait savoir son coordonnateur.

Pour Henri Mutombo, les objectifs de cette association sont notamment la sensibilisation tous azimuts de toutes les couches de la société, particulièrement les acteurs du système de l’éducation (parents, élèves ou étudiants, enseignant ou professeurs, chefs d’établissement, réseaux d’écoles, églises, etc.) aux méfaits de la corruption au travers des conférences, forums, des séminaires, des causeries. Mais, aussi, promouvoir les valeurs morales en vue de préparer une génération consciente, mener des plaidoyers de haut niveau auprès des institutions de l’Etat pour la promotion, d’une part, de la méritocratie des compétences, et d’autre part, de l’amélioration des conditions de travail en RDC, a-t-il déclaré. L’initiateur de cette structure compte interpeller les enseignants des institutions scolaires et universitaires à ne pas faire recours à la corruption sous toutes ses formes dans le cadre de leurs assignations et missions.
En effet, cette plate-forme se veut un carrefour où viendront se retrouver toutes les bonnes volontés, de l’intérieur comme de l’extérieur pour bâtir ensemble la nation congolaise par une saine école républicaine, a expliqué Henri Mutombo. Il s’agit, poursuit-il, de bâtir une école débarrassée d’antivaleurs, mais également édifier un pays où il fait beau vivre et rêver. « Nous sommes convaincus que l’espoir commun grandira autour d’une école républicaine fondée sur les valeurs d’humanisme, les filles et fils de la RDC réunis au sein de « Pour construire », pensent qu’il est encore possible de reconstruire ce pays en refondant tout sur l’amour, le travail et l’intégrité, devise de cette association », a indiqué Henri Mutombo. Cela, a-t-il soutenu, va promouvoir l’émergence des cadres visionnaires, compétents ayant des valeurs morales, sûres et œuvrant pour le développement durable de la RDC.

L’ECOLE, L’ATELIER SUPREME
Henri Mutombo estime qu’on construit une nation à l’école, qui est une institution supplétive des parents. Et d’ajouter, on bâtit une nation aavec la jeunesse comme argile à pétrir, comme matériaux à ajuster pour ériger une bâtisse nouvelle, la nation congolaise.
A l’entendre, l’école est donc un atelier suprême, l’entreprise sublime où la nation prend forme, comme c’est le cas pour un nid que construit patiemment un oiseau. De l’école coloniale, rigide, spartiate, aliénante dépersonnalisante…, il fallait arriver à l’école républicaine, patriotique, humanisante, souple et flexible, où la discipline librement consentie constitue la lame de fond dans la construction de la nation, a-t-il mentionné. L’école républicaine est donc une œuvre de probité, a martelé Henri Mutombo.
Ainsi, les valeurs morales de loyauté à la nation à servir, d’attachement à la terre congolaise, de civisme et d’aspiration profonde au savoir universel, forment donc la première exigence de l’école des bâtisseurs, a souligné le numéro 1 de « Pour construire ». Il regrette qu’au cours de 57 dernières années, les antivaleurs ont élu domicile sur le chantier même où on bâtissait la nation congolaise. « Notre destin est désormais dans les brouillards à l’horizon, la pupille congolaise a été transformée en une horde de destructeurs patentés de tout ce que nous possédons.
Mathy MUSAU

Mécanisation agricole : le Japon prêt à soutenir l’INPP
vendredi 21 septembre 2018

Le Japon s’est dit prêt à soutenir l’Institut national de Préparation Professionnelle (INPP) à travers des projets destinés à la mécanisation agricole. (...)
lire la suite
Cinq communautés locales obtiennent les droits fonciers sur leurs forêts
vendredi 21 septembre 2018

Cinq communautés locales de la province de l’Equateur se sont vu octroyer, cette semaine, des droits légaux sur leurs forêts. En d’autres termes, (...)
lire la suite
RDC : Sur les 25 % d’enfants enregistrés à l’Etat civil, seuls 14 % détiennent l’acte de naissance
vendredi 21 septembre 2018

La situation de l’enregistrement des enfants à l’État civil en RDC est alarmante. Seuls 25 % des enfants de moins de 5 ans sont enregistrés. (...)
lire la suite
Les journalistes s’engagent à vulgariser le protocole de Maputo par rapport à l’avortement sécurisé
vendredi 21 septembre 2018

L’atelier sur "le renforcement des capacités des professionnels des médias en santé sexuelle et réproductive (SSR) avec comme focus sur les soins de (...)
lire la suite
Rachel Kitsita : la journaliste préférée des internautes
jeudi 20 septembre 2018

Son androïd ne la lâche pas d’une semelle. Partout où elle se rend, Rachel Kitsita Ndongo prend bien la précaution d’emporter dans ses bagages son (...)
lire la suite
Le CSAC pour la régulation des médias numériques
jeudi 20 septembre 2018

La problématique de la régulation des médias numériques en RDC a été au centre d’un atelier de renforcement des capacités des journalistes en ligne. (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Foire agricole, et après ?

Une foire agricole dans la capitale rd congolaise ! Pourquoi pas ? La RDC n’étant pas qu’une merveille -et non un scandale- géologique. Ce pays situé au cœur de l’Afrique a aussi vocation à être le (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting