POUR UNE MEILLEURE PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT DANS LE BASSIN DU CONGO
WWF publie son étude sur l’exploitation minière et la conservation de la biodiversité
vendredi 10 novembre 2017

Le Bureau Régional du WWF pour l’Afrique centrale a rendu publique une étude qui fait ressortir les liens entre l’exploitation minière et la biodiversité dans le Bassin du Congo dans quatre pays de la sous-région, à savoir, le Cameroun, le Gabon, le Congo et la République démocratique du Congo.

Cette étude analyse la situation actuelle et formule des recommandations sur le secteur minier dans les forêts du Bassin du Congo, afin d’éviter que le développement du secteur minier ne mette en péril les habitats forestiers, la biodiversité et les écosystèmes. L’étude a été menée, en outre, pour que le secteur minier ne puisse affecter négativement les communautés qui dépendent largement des ressources forestières.
Selon cet organisme environnemental, cette étude fournit des données précises et des outils aux parties prenantes et décideurs qui ont besoin d’informations appropriées sur les zones minières et forestières dans le Bassin du Congo. Elle fournit aussi des propositions concrètes pour limiter les risques de l’exploitation minière sur la biodiversité.
D’après le Directeur WWF pour l’Afrique centrale, Marc Languy, "cette étude est un outil important pour tous les acteurs présents dans le domaine de l’environnement dans le Bassin du Congo.
Le WWF invite donc tous les concernés à « analyser ses conclusions et à le rejoindre dans la promotion de la conservation des services rendus de la biodiversité et des écosystèmes dans le Bassin du Congo".

AUTRES THEMATIQUES

Bien que l’exploitation minière contribue de manière significative au développement économique dans la sous- région, un certain nombre de facteurs, dont l’absence de cadre politique solide, de non-conformité et la faible ou le manque d’application des normes environnementales, pourraient conduire à un impact négatif. Il s’agira entre autres du manque de développement non durable, assorti de confits liés à l’utilisation des terres, à des impacts environnementaux néfastes, une perte de la biodiversité, aux changements des paysages et à des avantages inappropriés pour les communautés locales.
En ce qui concerne les différentes thématiques (huile de palme durable, lutte contre le braconnage, gestion des zones protégées, gouvernance et responsabilités des marchés, etc.) , sur lesquelles le WWF travaille dans le Bassin du Congo, représentent une opportunité pour construire des modèles innovants, avec les différentes parties prenantes.
Le WWF est persuadé qu’une partie importante des services environnementaux de la zone forestière pourrait être maintenue si les outils de guidage appropriés étaient fournis aux décideurs.
Tout récemment, dans sa nouvelle approche globale, le WWF a décidé d’orienter ses efforts mondiaux et locaux sur six objectifs : l’eau douce ; les espaces marins ; la forêt ; la faune sauvage ; l’agriculture ; le climat et l’énergie. WWF a, par ailleurs, cible trois thématiques transversales : la gouvernance, les marchés et les finances internationales.
Plus que tout autre secteur, le secteur minier est celui pour lequel ces trois thématiques transversales sont les plus indiquées pour apporter le changement, dont nos sociétés ont besoin, sur base d’une croissance durable et inclusive.
Fyfy Solange TANGAMU

L’Institut supérieur théologique du Réveil largue ses 16 premiers lauréats
vendredi 12 janvier 2018

L’Institut Supérieur Théologique du Réveil (ISTR) est fier de lancer ses 16 premiers lauréats sur le marché de l’emploi. Honorés le 4 janvier dernier (...)
lire la suite
Des femmes chinoises offrent des vivres, des médicaments... aux personnes vivant avec handicap
jeudi 11 janvier 2018

L’Association des femmes chinoises au Congo (AFCC) a remis hier des dons aux personnes vivant avec handicap. La cérémonie s’est déroulée ce mercredi (...)
lire la suite
Procès Kamwina Nsapu : l’instruction se poursuit ce jeudi
jeudi 11 janvier 2018

Commencée hier mercredi 10 janvier, à la prison militaire de Ndolo, l’instruction au fond dans l’affaire des présumés miliciens du mouvement terroriste (...)
lire la suite
La commune de Barumbu bientôt enclavée
mercredi 10 janvier 2018

La commune de Barumbu est en passe d’être coupée de la ville de Kinshasa, si l’on y prend garde. Les principales artères conduisant à cette (...)
lire la suite
L’UCOFEM vise à accroitre l’accès des femmes dans les médias
mercredi 10 janvier 2018

L’Union congolaise des femmes des médias vient de publier la 3ème édition du Répertoire des femmes ressources en RDC. Pour la directrice exécutive de (...)
lire la suite
Reprise timide des cours à Kinshasa suite à une mauvaise interprétation du deuil national
mardi 9 janvier 2018

Rentrée scolaire timide à Kinshasa après les fêtes de fin d’année. Les bleu et blanc ont été à peine visibles sur les principales artères de la capitale, (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

En finir avec les mesures de décrispation

Mesures de décrispation ? Pourquoi ne pas vider cette hypothèque de toute sa substance. Une bonne résolution pour 2018. Plus fondamentalement, le parachèvement de ce cycle achèverait de déblayer le (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting