PRENANT ACTE DU CALENDRIER ELECTORAL PUBLIE PAR LA CENI
L’UE s’engage à accompagner le processus électoral en RDC
vendredi 10 novembre 2017

Le calendrier électoral, publié par la CENI le 5 novembre, reçoit déjà la baraka de l’Union Européenne. Ce calendrier ouvre "le cycle des élections en RDC".

"L’Union Européenne travaillera avec les acteurs congolais et ses partenaires, en particuliers les Nations Unies, l’Union Africaine, la Communauté de développement de l’Afrique australe et l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), pour contribuer à atteindre cet objectif", indique le communiqué.
L’UE sollicite, par ailleurs, l’implication de toutes les parties prenantes à la mise en œuvre de ce calendrier. Sur ce, le respect de la constitution et des prescrits contenus dans l’accord du 31 décembre s’avérant indispensables pour la tenue de bonnes élections, fait-elle savoir.
Il y a trois jours, c’était au tour des Etats Unis de soutenir le calendrier de la CENI. Dans un communiqué publié le 6 novembre 2017, les États-Unis se sont félicité en effet de l’annonce du calendrier électoral en RDC.
D’après le porte-parole du Département d’Etat, "avec l’annonce de la date de la présidentielle le 23 décembre 2018, la RDC a fait un pas important vers la réalisation de son premier transfert pacifique et démocratique du pouvoir ".
Les USA, via Heather Nauert, ont insisté une fois de plus, pour que le président Kabila ne brigue pas un 3ème mandat et se retire du pouvoir.
La première puissance avait toutefois recommandé que toutes les parties prenantes travaillent à la réussite dudit calendrier. Elle promet de travailler activement avec les autres partenaires au succès de ce calendrier. Rachidi MABANDU

Déclaration du porte-parole sur la publication du calendrier électoral en RDC

L’annonce du calendrier électoral ouvre le cycle des élections en République démocratique du Congo qui doit mener à une transition démocratique.
Les autorités et institutions en charge de leur organisation sont désormais responsables de la mise en œuvre effective de ce calendrier, à travers un processus légitime et consensuel, impliquant tous les acteurs politiques et civils.
Le dialogue et le rejet de tout recours à la violence doivent prévaloir.
Pour réunir les conditions d’élections crédibles et inclusives, il est primordial de mettre en œuvre les mesures de décrispation politique nécessaires, dans le respect de la Constitution et de l’accord du 31 décembre 2016.
Dans ce cadre, l’Union européenne travaillera avec les acteurs congolais et ses partenaires, en particulier les Nations Unies, l’Union Africaine, la Communauté de développement de l’Afrique australe et l’Organisation Internationale de la Francophonie, pour contribuer à atteindre cet objectif.
L’Union européenne fait partie de l’équipe conjointe d’experts, qui, conformément au communiqué de la réunion tenue en marge de l’Assemblée Générale des Nations Unies le 19 septembre 2017, aura pour mandat d’accompagner la mise en œuvre du processus électoral. Catherine RAY

L’UE reconduit les sanctions à l’encontre de 14 autorités congolaises dont le candidat Shadary
mardi 11 décembre 2018

Le conseil de l’Union européenne (UE) a décidé hier le 10 décembre, de la prolongation des sanctions contre 14 personnalités congolaises dont le (...)
lire la suite
Emmanuel Ramazani Shadary promet le désenclavement et la modernisation du Bas Uélé
mardi 11 décembre 2018

A la conquête des électeurs dans le Congo profond, le candidat n°13 a foulé hier, à la tombée de la nuit, le sol de Buta, chef-lieu du Bas-Uele, (...)
lire la suite
Goma : des agents de la Ceni s’engagent à la justice, à l’impartialité et à l’honnêteté
mardi 11 décembre 2018

Les agents de la Ceni, chargés de travailler dans les bureaux de vote de la ville de Goma se sont engagés à promouvoir la justice, l’impartialité (...)
lire la suite
Kinshasa : des observateurs électoraux formés sur la surveillance du vote
mardi 11 décembre 2018

Des observateurs électoraux de Kinshasa ont suivi, hier lundi 10 décembre, à la maison des élections, une formation sur la surveillance électorale. (...)
lire la suite
Néhémie Mwilanya à la conquête du Sud-Kivu profond !
mardi 11 décembre 2018

* Sur ses terres, il a deux objectifs : faire réaliser au candidat Emmanuel Ramazani Shadary un très bon score et autant pour soi... En février (...)
lire la suite
Des candidats tiennent de moins en moins des meetings publics à Kikwit
mardi 11 décembre 2018

A moins de deux semaines de la clôture de la campagne électorale, la ville de Kikwit, dans la province du Kwilu, enregistre moins de meetings (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting