LUTTE ANTI TABAC
Le Pr Patrick Bakengela sonne l’alerte
lundi 13 novembre 2017

Le professeur Patrick Bakengela Shamba de l’Université Protestante au Congo tire la sonnette d’alarme et plaide pour que la loi sur la santé en discussion au parlement se conforme à la convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac.

La RDC a ratifié cette convention en 2005 et depuis le pays n’a jamais eu une loi sur la lutte antitabac, a déploré le Pr Bakengela. Ce dernier fustige le fait que les dispositions de cette loi actuellement en discussion au Parlement ne sont pas conformes à la convention-cadre de l’OMS de lutte antitabac. Elles sont favorables aux industries du tabac dont les intérêts sont contraires à ceux de la santé de la population. Selon l’enseignant, cette loi au parlement devrait respecter les principes de base de la convention-cadre de lutte antitabac. Ceux-ci interdisent d’associer les industries du tabac dans l’élaboration d’une politique de santé, prohibent également le parrainage et la publicité des industries du tabac. C’est-à-dire celles-ci ne peuvent pas accorder des bourses d’étude moins encore faire la publicité à travers les messages audiovisuels et des supports écrits notamment des parasols, kiosques, t-shirt…, afficher des avertissements graphiques sanitaires qui consistent à présenter des images en couleur sur les paquets de cigarette montrant que le tabac nuit à la santé et créer des espaces 100% non-fumeur c’est-à-dire interdire strictement de fumer sur les places publiques en vue de protéger les non fumeurs de méfaits de la fumée secondaire car le tabac tue à petit feu, a prévenu le Prof Bakengela.
Il a en outre évoqué le principe de taxation spécifique du tabac qui doit être encouragé car il permet de taxer le tabac par unité c’est-à-dire par cigarette ou par paquet et cela permet à l’Etat de maximiser les recettes au lieu de la taxation ad valorem qui consiste pour l’industrie du tabac à déclarer une valeur globale du produit à partir de laquelle l’Etat doit prélever la taxe. Cela constitue un manque à gagner pour l’Etat car la valeur déclarée n’est pas toujours exacte.
Le Professeur Bakengela détenteur du prix de la Directrice de l’Organisation Mondiale de la Santé en 2016 pour avoir fait avancer la lutte antitabac en RDC en élaborant une loi y afférente au sein d’une tripartite OMS, Ministère de la santé publique et Organisations de la société civile. Il a enfin demandé aux députés nationaux particulièrement au Président de l’Assemblée Nationale qui a reçu dernièrement en audience une délégation de l’OMS à honorer sa promesse de militer pour que la loi sur la santé soit conforme à la convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac.
Alain Muzi, Correspondance particulière

L’Institut supérieur théologique du Réveil largue ses 16 premiers lauréats
vendredi 12 janvier 2018

L’Institut Supérieur Théologique du Réveil (ISTR) est fier de lancer ses 16 premiers lauréats sur le marché de l’emploi. Honorés le 4 janvier dernier (...)
lire la suite
Des femmes chinoises offrent des vivres, des médicaments... aux personnes vivant avec handicap
jeudi 11 janvier 2018

L’Association des femmes chinoises au Congo (AFCC) a remis hier des dons aux personnes vivant avec handicap. La cérémonie s’est déroulée ce mercredi (...)
lire la suite
Procès Kamwina Nsapu : l’instruction se poursuit ce jeudi
jeudi 11 janvier 2018

Commencée hier mercredi 10 janvier, à la prison militaire de Ndolo, l’instruction au fond dans l’affaire des présumés miliciens du mouvement terroriste (...)
lire la suite
La commune de Barumbu bientôt enclavée
mercredi 10 janvier 2018

La commune de Barumbu est en passe d’être coupée de la ville de Kinshasa, si l’on y prend garde. Les principales artères conduisant à cette (...)
lire la suite
L’UCOFEM vise à accroitre l’accès des femmes dans les médias
mercredi 10 janvier 2018

L’Union congolaise des femmes des médias vient de publier la 3ème édition du Répertoire des femmes ressources en RDC. Pour la directrice exécutive de (...)
lire la suite
Reprise timide des cours à Kinshasa suite à une mauvaise interprétation du deuil national
mardi 9 janvier 2018

Rentrée scolaire timide à Kinshasa après les fêtes de fin d’année. Les bleu et blanc ont été à peine visibles sur les principales artères de la capitale, (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Une star nous est née !

Il s’appelle François-David Ekofo. Jusqu’avant la prédication à l’occasion du culte organisé en mémoire de Mzee Laurent Désiré Kabila, il était un pasteur comme les autres. Un serviteur de Dieu parmi tant (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting