LUTTE ANTI TABAC
Le Pr Patrick Bakengela sonne l’alerte
lundi 13 novembre 2017

Le professeur Patrick Bakengela Shamba de l’Université Protestante au Congo tire la sonnette d’alarme et plaide pour que la loi sur la santé en discussion au parlement se conforme à la convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac.

La RDC a ratifié cette convention en 2005 et depuis le pays n’a jamais eu une loi sur la lutte antitabac, a déploré le Pr Bakengela. Ce dernier fustige le fait que les dispositions de cette loi actuellement en discussion au Parlement ne sont pas conformes à la convention-cadre de l’OMS de lutte antitabac. Elles sont favorables aux industries du tabac dont les intérêts sont contraires à ceux de la santé de la population. Selon l’enseignant, cette loi au parlement devrait respecter les principes de base de la convention-cadre de lutte antitabac. Ceux-ci interdisent d’associer les industries du tabac dans l’élaboration d’une politique de santé, prohibent également le parrainage et la publicité des industries du tabac. C’est-à-dire celles-ci ne peuvent pas accorder des bourses d’étude moins encore faire la publicité à travers les messages audiovisuels et des supports écrits notamment des parasols, kiosques, t-shirt…, afficher des avertissements graphiques sanitaires qui consistent à présenter des images en couleur sur les paquets de cigarette montrant que le tabac nuit à la santé et créer des espaces 100% non-fumeur c’est-à-dire interdire strictement de fumer sur les places publiques en vue de protéger les non fumeurs de méfaits de la fumée secondaire car le tabac tue à petit feu, a prévenu le Prof Bakengela.
Il a en outre évoqué le principe de taxation spécifique du tabac qui doit être encouragé car il permet de taxer le tabac par unité c’est-à-dire par cigarette ou par paquet et cela permet à l’Etat de maximiser les recettes au lieu de la taxation ad valorem qui consiste pour l’industrie du tabac à déclarer une valeur globale du produit à partir de laquelle l’Etat doit prélever la taxe. Cela constitue un manque à gagner pour l’Etat car la valeur déclarée n’est pas toujours exacte.
Le Professeur Bakengela détenteur du prix de la Directrice de l’Organisation Mondiale de la Santé en 2016 pour avoir fait avancer la lutte antitabac en RDC en élaborant une loi y afférente au sein d’une tripartite OMS, Ministère de la santé publique et Organisations de la société civile. Il a enfin demandé aux députés nationaux particulièrement au Président de l’Assemblée Nationale qui a reçu dernièrement en audience une délégation de l’OMS à honorer sa promesse de militer pour que la loi sur la santé soit conforme à la convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac.
Alain Muzi, Correspondance particulière

DV lottery 2019 : affluence de dernière minute dans les cybercafés de Kinshasa
mercredi 22 novembre 2017

Par Christelle Gibemba, sous la coordination de Yves KALIKAT) C’est en principe ce mercredi 22 novembre que le DV Lottery édition 2019 prend (...)
lire la suite
Athis Kabongo lance le projet « Fonds solide 3 »
mercredi 22 novembre 2017

Le vice-ministre de l’Emploi, Travail et Prévoyance sociale, Athis Kabongo, a procédé hier mardi 21 novembre, au lancement officiel du projet « Fonds (...)
lire la suite
Les jeunes femmes en formation sur le leadership transformationnel
mercredi 22 novembre 2017

Les jeunes femmes membres de CAFCO sont en formation en leadership transformationnel de 4 jours au Centre Béthanie à Gombe. C’est la ministre (...)
lire la suite
Heal Africa réfléchit sur « les violences domestiques basées sur les genres »...
mardi 21 novembre 2017

Sous le thème, « les violences domestiques basées sur le genre, un frein à l’égalité des sexes », HEAL Africa, une ONG de droit congolais, a commémoré le (...)
lire la suite
8 millions USD attendus des bailleurs pour une riposte efficace
mardi 21 novembre 2017

C’est depuis la fin du mois de juin de l’année en cours que la RDC fait face à la plus grande épidémie de cholera qui touche plusieurs provinces. Ce, (...)
lire la suite
" Save the children " sensibilise les jeunes adolescents de Tshangu à la promotion de leurs droits
mardi 21 novembre 2017

Le monde entier a célebré, hier lundi 20 novembre, la Journée internationale de l’enfance. Occasion pour l’ong internationale " Save the children " de (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting