Bon signe !
mardi 14 novembre 2017

L’avenue de l’Enseignement à Kasa-Vubu était en ébullition le week-end dernier. Pour cause, presque tous les partis politiques qui y sont situés organisaient des matinées politiques. Au menu, calendrier électoral et donc forcément prochaines élections. Déjà l’onde de choc de l’annonce urbi et orbi du calendrier par la CENI ? Assurément.
Que les formations politiques placent enfin le curseur sur les élections, qui trouverait à y redire ? Que les Q.G. de différents partis reçoivent du monde -en l’occurrence des militants et autres sympathisants- pour des messages civiques, qui s’en plaindrait ? Bien au contraire !
La République a tout à gagner avec des formations politiques -quelles que soient leurs tendances- qui contribueraient à l’expression du suffrage universel, à l’édification de la conscience nationale et au civisme. Au fond, c’est là le B.ABA d’un parti politique.
Pourvu que cette dynamique se poursuive, s’amplifie en s’étendant aux autres formations et plateformes politiques. Cette perspective passe par l’implication de tous les partis dans le champ constitutionnel.
Cela passe aussi par la concrétisation de toutes les mesures de décrispation politique. A savoir d’une part, la libération des figures "emblématiques " de l’opposition encore en prison comme Eugène Diomi et Jean-Claude Muyambo et, d’autre part, la facilitation du retour dans son pays du leader du G7 /AR Moïse Katumbi.
Bref, il s’agit de créer les conditions pour que les élections fixées au 23 décembre 2018 soient un moment de célébration de la démocratie et non l’élément déclencheur des violences. Voire du chaos. Comme, hélas, c’est généralement le cas sur le Continent. Du reste, la tonalité de messages des partenaires extérieurs -en ce compris l’ONU, l’UA et l’UE - s’inscrit dans la logique des élections apaisées.
José NAWEJ

Encore et toujours la transition
vendredi 25 mai 2018

Sous les tropiques rd congolaises, la transition a la peau dure. Très dure même. On la chasse, elle revient au galop. On lui tord le cou avec (...)
lire la suite
Kagamé joue et… gagne
jeudi 24 mai 2018

Tapis rouge à Paris pour Paul Kagamé. Tête-à-tête à l’Elysée avec son homologue français. Bien plus qu’un rituel protocolaire lorsqu’il s’agit du (...)
lire la suite
Derrière l’Union sacrée, le je t’aime moi non plus ?
mercredi 23 mai 2018

Et revoici le tandem Katumbi-Fatshi. Presque main dans la main arpentant les avenues de Washington DC. Deux hommes regardant dans la même (...)
lire la suite
En mode clair-obscur…
mardi 22 mai 2018

Parier un kopeck sur la lisibilité du processus politique en Rd Congo, un risque. Un grand risque. Les bookmakers d’ici et d’ailleurs sont avertis. (...)
lire la suite
En mode clair-obscur…
lundi 21 mai 2018

Parier un kopeck sur la lisibilité du processus politique en Rd Congo, un risque. Un grand risque. Les bookmakers d’ici et d’ailleurs sont avertis. (...)
lire la suite
Un mariage princier aux saveurs...africaines
vendredi 18 mai 2018

Le Royaume Uni s’apprête à vivre un big event. Il s’agit du "Royal wedding". Un mariage princier dont le retentissement ira bien au- delà des (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting