AFMED : un Congrès pluridisciplinaire à Kinshasa sur les défis liés à l’accès et à l’accessibilité des Congolais aux soins de santé et au cancer
mardi 14 novembre 2017

Les travaux du sixième congrès "Médecine d’ici, Médecine d’ailleurs" de l’Association des Anciens et Amis de la Faculté de Médecine de l’Université de Kinshasa (AFMED-Unikin) ont été ouverts hier lundi 13 novembre à Kinshasa, sous le thème : l’accès aux soins à tous et le cancer en République Démocratique du Congo.
Intervenant à l’ouverture de ce Congrès, le doyen de la faculté de médecine de l’Unikin, le docteur Kayembe, a présenté un état de lieux du CNPP (centre neuro-psychopathologique), des cliniques universitaires et de la Faculté à l’aide des images qui montrent les difficiles conditions dans lesquelles les médecins. "J’ai choisi de nous choquer" a-t-il dit. Mais c’était davantage un cri d’alarme, une interpellation à l’endroit de l’auditoire composé d’autorités, de bailleurs et autres partenaires de ne pas oublier ces institutions.
Circonscrivant le cadre des travaux, Dr Jacques Mangalaboyi, président du Comité d’organisation de ce 6ème Congrès a indiqué cette édition met l’accent sur le malade. Le président de l’AFMED-UNIKIN, section RDC, Dr Pascal Tshiamala a exhorté les ainés de la faculté de Médecine au devoir de reconnaissance. Il a rappelé que grâce à cette faculté , "nous pouvons être fier du médecin formé à l’université de Kinshasa." Le docteur John Nsiala, président de l’Afmed a remercié les autorités pour leur implication et au nom de l’association il a remis un kit de réanimation à l’Assemblée nationale, représentée par son vice-président, Rémy Massamba.
Il s’en est suivi quelques exposés dont celui du ministre de la Santé Publique, Dr Oly Ilunga, qui s’est étendu sur le financement des services de santé. La cérémonie d’ouverture solennelle du Congrès a eu lieu peu avant la pause. Et elle s’est déroulée en présence du ministre de la Santé, du président de l’Assemblée nationale, du représentant du Gouverneur de la ville et de quelques députés nationaux.
L’après-midi était consacré à une table ronde, de l’accès et de l’accessibilité des Congolais aux soins de santé.

POURQUOI UNE TELLE THEMATIQUE ?
"Avec le recul, c’est le sujet central actuellement car il manque un fondamental de la médecine : la protecion sociale en matière de santé. La conséquence est que les Congolais ne savent pas, pour des raisons économiques mais surtout à cause d’un manque de vision, en majorité de se faire soigner. Au pire, beaucoup se cachent pour mourir. Comment mettre en place un système de protection, une sécurité sociale ? " Tel est l’exposé du Dr Aimé Mundabi, expert Rd congolais évoluant à la SS en Ile de france.
Parrainé par le président de l’Assemblée nationale, avec le soutien du Gouverneur de la ville de Kinshasa, ainsi que l’appui des ministères en charge de la Santé Publique ainsi que de l’Enseignement supérieur et Universitaire, la sixième édition du Congrès de l’AFMED se propose d’offrir un espace aux professionnels du domaine de se faire connaitre tout en leur offrant diverses opportunités d’un échange d’expériences avec des experts internationaux. Didier KEBONGO

La NSCC lance un nouveau projet sur la promotion de la culture démocratique en milieu rural
lundi 10 décembre 2018

La Nouvelle société civile congolaise (NSCC) a procédé au lancement officiel du projet intitulé "engagement des détenteurs des droits pour la culture (...)
lire la suite
Ciblage et contrôle des conteneurs : une formation professionnalisante organisée par l’Institut de sécurité maritime interrégional (ISMI) du 11 au 14 décembre 2018
lundi 10 décembre 2018

L’Afrique de l’Ouest et du Centre connaît depuis les années 2000 une croissance exponentielle de la conteneurisation accompagnée par une (...)
lire la suite
Le bishop Bwalya invite les chrétiens à être favorables au son de la rédemption
jeudi 6 décembre 2018

Le bishop Bwalya Laishi, pasteur responsable de l’Eglise méthodiste unie de Kitwe, en Zambie, invite les chrétiens à être favorables au son de la (...)
lire la suite
Kinshasa : 300 pasteurs de l’église "Gagneurs d’âmes" sensibilisés à la machine à voter
mercredi 5 décembre 2018

Au total, 300 pasteurs ont été sensibilisés au processus électoral et à l’utilisation de la machine à voter. C’était hier mardi 4 décembre, dans la (...)
lire la suite
Nord Ubangi : les machines à voter affichent complet
mercredi 5 décembre 2018

Le Secrétaire Exécutif Provincial (SEP) de la CENI dans la province du Nord Ubangi, M. Blaise Likongo, a réceptionné et présenté, à l’autorité (...)
lire la suite
RDC : l’ambassade américaine à Kinshasa rouverte au public
mercredi 5 décembre 2018

L’ambassade américaine à Kinshasa a annoncé mardi la réouverture de ses portes au public, après huit jours de fermeture en raison d’une " possible (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting