FIDELES AUX VALEURS DEMOCRATIQUES
L’Adr d’Elvis Mutiri, qualifie d’avancée majeure la publication du calendrier électoral
mardi 14 novembre 2017

Les réactions à la publication du calendrier électoral par la CENI continuent de tomber. La dernière en date est celle de l’Alliance pour le développement et la République (Adr). Ce parti cher au député Elvis Mutiri wa Bashara considère cette publication comme « une avancée majeure du processus en cours ».
Dans une déclaration politique faite le week-end, l’Adr souhaite que certaines étapes de ce calendrier soient rationalisées afin de conduire le peuple congolais aux élections tant attendues. Ce qui permettra de consolider la démocratie chèrement acquise.
Ce parti de la Majorité recommande ainsi aux institutions publiques de tout mettre en œuvre pour faire face aux contraintes liées à la mise en œuvre du calendrier électoral. Notamment en ce qui concerne la mise à disposition des textes légaux urgents, la mobilisation des ressources financières pour la matérialisation des élections, ainsi que le renforcement des capacités des agents de la CENI. Mathy MUSAU

DECLARATION POLITIQUE
L’Alliance pour le Développement et la République, en sigle " Adr ", comme le reste de la classe politique ainsi que l’opinion tant nationale qu’internationale, a suivi avec une attention soutenue la publication du calendrier électoral par la CENI, le dimanche 05 octobre 2017.
A cet effet, l’Adr, fidèle aux valeurs démocratiques, libérales et humanistes qu’elle a toujours défendues, déclare ce qui suit :
1. Du calendrier électoral :
L’Adr prend acte du calendrier électoral publié par la CENI, qu’elle considère comme une avancée majeure dans le processus en cours.
L’Adr souhaite que certaines étapes de ce calendrier soient rationalisées, s’il échait, pour conduire notre peuple aux élections tant attendues, afin de consolider la démocratie chèrement acquise.
L’Adr pense que la mise en œuvre heureuse de ce calendrier appelle, pour l’intérêt du peuple congolais, à un dialogue permanent entre la CENI, les institutions nationales et les différentes familles politiques ; sans qu’il ne soit besoin de se figer, pour les uns, dans un triomphalisme outrageant, et pour les autres, dans une prédiction de l’imminente apocalypse.
2. Des recommandations :
A ce titre, l’Adr recommande :
o Aux institutions publiques

De tout mettre en œuvre pour faire face aux contraintes liées à la mise en œuvre du calendrier électoral, notamment en ce qui concerne la mise à disposition des textes légaux urgents, la mise en place rapide des moyens logistiques et techniques de faisabilité, le renforcement des capacités des agents de la CENI et surtout la mobilisation des ressources financières pour la matérialisation des élections.
o Aux acteurs politiques
De conduire une vaste campagne d’explication au peuple sur le processus électoral afin d’éviter tout dérapage pouvant conduire aux troubles et à l’insécurité et d’oeuvrer pour un passage de l’année 2017 à 2018, dans la paix, dans la concorde nationale et dans la sérénité, facteurs clés pour le développement et la réussite du processus électoral.
* Au peuple Congolais
De s’approprier le processus électoral en cours, d’agir avec responsabilité et d’éviter de se laisser entraîner dans tout piège qui peut conduire à une crise aux conséquences néfastes pour notre pays et qui n’épargnerait personne.
L’Adr demande particulièrement à la population de l’espace du Kasaï et de l’Est du pays, qui continue d’enregistrer des morts dues à l’insécurité, de se ranger du côté de l’autorité de l’Etat, pour consolider la paix et la sécurité afin de faciliter la poursuite du programme de développement national et du processus électoral.
Fait à Kinshasa, le 11 novembre 2017

Enfin, le projet de loi électorale déposé à l’Assemblée Nationale
mercredi 22 novembre 2017

Le Premier ministre a déposé hier lundi au bureau de l’Assemblée nationale, le projet de loi électorale pour examen. Se confiant à la presse, Bruno (...)
lire la suite
RASSOP-MP, le choc frontal évité de justesse
mercredi 22 novembre 2017

* Dans sa lettre adressée au Gouverneur Kimbuta, Martin Fayulu donne les détails sur l’itinéraire. La marche du Rassemblement, initialement prévue (...)
lire la suite
Traite négrière du 21ème siècle : à qui la faute ?
mercredi 22 novembre 2017

Le monde entier est estomaqué et révolté par les faits contenus dans une vidéo circulant sur le net qui reprend un reportage d’une enquête menée en (...)
lire la suite
La venue de Didier Reynders à Kinshasa pose problème
mardi 21 novembre 2017

* L’alignement jugé systématique du chef de la diplomatie belge sur les positions du Rassop nuit à la nécessaire neutralité positive qui sied à (...)
lire la suite
Des anti paludéens contrefaits circulent en RDC, alerte le ministre Oly Ilunga
mardi 21 novembre 2017

Des médicaments anti-malaria contrefaits circulent sur le marché congolais. Dans un communiqué signé mardi 14 octobre par le ministre de la Santé (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting