FIDELES AUX VALEURS DEMOCRATIQUES
L’Adr d’Elvis Mutiri, qualifie d’avancée majeure la publication du calendrier électoral
mardi 14 novembre 2017

Les réactions à la publication du calendrier électoral par la CENI continuent de tomber. La dernière en date est celle de l’Alliance pour le développement et la République (Adr). Ce parti cher au député Elvis Mutiri wa Bashara considère cette publication comme « une avancée majeure du processus en cours ».
Dans une déclaration politique faite le week-end, l’Adr souhaite que certaines étapes de ce calendrier soient rationalisées afin de conduire le peuple congolais aux élections tant attendues. Ce qui permettra de consolider la démocratie chèrement acquise.
Ce parti de la Majorité recommande ainsi aux institutions publiques de tout mettre en œuvre pour faire face aux contraintes liées à la mise en œuvre du calendrier électoral. Notamment en ce qui concerne la mise à disposition des textes légaux urgents, la mobilisation des ressources financières pour la matérialisation des élections, ainsi que le renforcement des capacités des agents de la CENI. Mathy MUSAU

DECLARATION POLITIQUE
L’Alliance pour le Développement et la République, en sigle " Adr ", comme le reste de la classe politique ainsi que l’opinion tant nationale qu’internationale, a suivi avec une attention soutenue la publication du calendrier électoral par la CENI, le dimanche 05 octobre 2017.
A cet effet, l’Adr, fidèle aux valeurs démocratiques, libérales et humanistes qu’elle a toujours défendues, déclare ce qui suit :
1. Du calendrier électoral :
L’Adr prend acte du calendrier électoral publié par la CENI, qu’elle considère comme une avancée majeure dans le processus en cours.
L’Adr souhaite que certaines étapes de ce calendrier soient rationalisées, s’il échait, pour conduire notre peuple aux élections tant attendues, afin de consolider la démocratie chèrement acquise.
L’Adr pense que la mise en œuvre heureuse de ce calendrier appelle, pour l’intérêt du peuple congolais, à un dialogue permanent entre la CENI, les institutions nationales et les différentes familles politiques ; sans qu’il ne soit besoin de se figer, pour les uns, dans un triomphalisme outrageant, et pour les autres, dans une prédiction de l’imminente apocalypse.
2. Des recommandations :
A ce titre, l’Adr recommande :
o Aux institutions publiques

De tout mettre en œuvre pour faire face aux contraintes liées à la mise en œuvre du calendrier électoral, notamment en ce qui concerne la mise à disposition des textes légaux urgents, la mise en place rapide des moyens logistiques et techniques de faisabilité, le renforcement des capacités des agents de la CENI et surtout la mobilisation des ressources financières pour la matérialisation des élections.
o Aux acteurs politiques
De conduire une vaste campagne d’explication au peuple sur le processus électoral afin d’éviter tout dérapage pouvant conduire aux troubles et à l’insécurité et d’oeuvrer pour un passage de l’année 2017 à 2018, dans la paix, dans la concorde nationale et dans la sérénité, facteurs clés pour le développement et la réussite du processus électoral.
* Au peuple Congolais
De s’approprier le processus électoral en cours, d’agir avec responsabilité et d’éviter de se laisser entraîner dans tout piège qui peut conduire à une crise aux conséquences néfastes pour notre pays et qui n’épargnerait personne.
L’Adr demande particulièrement à la population de l’espace du Kasaï et de l’Est du pays, qui continue d’enregistrer des morts dues à l’insécurité, de se ranger du côté de l’autorité de l’Etat, pour consolider la paix et la sécurité afin de faciliter la poursuite du programme de développement national et du processus électoral.
Fait à Kinshasa, le 11 novembre 2017

Des criminels à Kinshasa pour attaquer des personnalités politiques
mardi 23 octobre 2018

* A 2 mois de la date fatidique du 23 décembre, la CENI et les acteurs politiques appelés à créer les conditions d’un scrutin réellement apaisé. (...)
lire la suite
Le général Sylvano Kasongo relance l’opération de contrôle des véhicules
mardi 23 octobre 2018

Le commissaire provincial de la police ville de Kinshasa, le général Sylvano Kasongo, a lancé le dimanche 20 octobre dernier, la deuxième phase de (...)
lire la suite
Mende et Atundu ciblés hier par des assaillants toujours en cavale
mardi 23 octobre 2018

Plus de peur que de mal. Les porte-paroles du gouvernement et de la Majorité présidentielle ont été les cibles des assaillants qui ont pris d’assaut (...)
lire la suite
Le projet de loi de reddition des comptes 2017 envoyé à la commission ECOFIN de l’Assemblée nationale
mardi 23 octobre 2018

* L’exécution du Budget 2017 s’est soldée par un excédent, signe de la rigueur budgétaire, souligne Henri Yav. Kinshasa, 22 octobre 2018 (ACP).- Le (...)
lire la suite
Antonio Guterres exprime son indignation
mardi 23 octobre 2018

Par un communiqué signé hier par Farhan Haq, son Porte-parole adjoint, le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, se dit indigné par (...)
lire la suite
Elections : Samy Badibanga pour un langage de vérité
lundi 22 octobre 2018

* Toutefois, à J-61, le leader de la plateforme "Les Progressistes", doute de l’organisation du scrutin à la date prévue. D’où, l’indispensable (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting