4ème édition du FICKIN : six artistes consacrés lauréats
vendredi 17 novembre 2017

Six artistes dont trois de la diaspora ont été consacrés lauréats de la 4ème édition du Festival international du cinéma de Kinshasa (FICKIN), organisé du 9 au 11 novembre courant à Kinshasa.

C’est à la clôture du festival que son président du comité organisateur, Tshoppert Kabambi, a proclamé les six artistes comme lauréats. Parmi les nationaux, figurent Diane Kawanga, Patrick Kayitala et René Tshiteya. Par contre, Rose Ayidou, " Monique " et Sébastien ont représenté les Congolais de la diaspora. Tous ont reçu des trophées et biens d’autres cadeaux
Selon le directeur délégué de l’Institut français de Kinshasa, Samuel Pasquet, la mise de la Halle à la disposition de ce festival est venue enrichir la saison culturelle en cours dans son asbl. Il a émis le vœu de voir le cinéma se développer davantage en République démocratique du Congo, en général, et à Kinshasa en particulier.
Le conseiller culturel du ministre de la Culture et des Arts, Pascal Luzala, a félicité l’organisateur du FICKIN, Tshopper Kabambi pour cette 4ème édition dont les travaux se sont penchés sur la problématique des financements du cinéma congolais, et qui ont permis de découvrir des jeunes talents dans le domaine cinématographique.
Il a, à cette occasion, recommandé aux pouvoirs publics d’assurer la protection des artistes, voire l’encadrement du secteur du cinéma dans l’espoir de le voir générer des emplois et des revenus. Pascal Luzala a demandé aux artistes de contribuer de façon efficace à la relance du cinéma axé sur des thèmes authentiques, au réseautage du secteur, et à assurer la visibilité du cinéma congolais dans les rencontres internationales.

LE PUBLIC PRESENT AU FESTIVAL
C’est le jeudi 09 novembre 2017 à 20 heures, après le concert de Maxel Muya, que Tshoper Kabambi a pris le micro pour ouvrir le FICKIN. Trois films ont été à l’honneur en ce jour : " Wallay " d’Azim Moollan, " La loi du déshonneur " de Franscisco Yvan Luzemo et " Une lettre à Paxy " de Tshoper Kabambi. Plus de cent films représentant trente-six pays ont été projétés au festival, alors que la première édition n’avait connu qu’une trentaine de films, courts et longs métrages, fictions ou documentaires.
FICKIN entend créer une culture cinématographique au niveau de la population. Bien plus, elle vise la mise en place des structures d’accompagnement de la production cinématographique en RDC.
La difficulté c’est l’absence de salles de cinéma. Et puis, les films de chez nous sont réalisés avec des moyens du bord.
C’est à travers ces difficultés que cette nouvelle génération de cinéastes cherche à émerger et créer un mouvement véritablement international.
" Dans les jours qui viennent, il y aura un mouvement du cinéma congolais qui sera remarquable, en Afrique et partout dans le monde. ", répéte Tshoper Kabambi, comme un leitmotiv.
Aussi, constate-t-on, une envie et une détermination de l’équipe organisatrice, essentiellement composée de cinéastes), de donner au pays à travers ce festival, un espace-cinéma où s’expriment et se croisent les talents artistiques du Congo et ceux du monde entier.
La troisième édition du FICKIN s’était déroulée, elle, en juillet 2016 pendant quatre jours mettant un accent sur cinquante trois films venus du monde entier et dix-sept films congolais. Dix-neuf réalisateurs, plus de soixante-dix acteurs et une centaine de cinéastes étaient au rendez-vous. Zéphy VULA

Pluie d’hommages mondiaux après la mort d’Aretha Franklin
vendredi 17 août 2018

De nombreux artistes et personnalités dans le monde entier ont rendu hommage à la légende de la chanson américaine Aretha Franklin, décédée jeudi à (...)
lire la suite
Des vacanciers au cœur d’une marche de santé ce samedi 11 août
mercredi 8 août 2018

Une marche de santé sera organisée ce samedi 11 août dans la capitale. Initiative de l’association ’’Kin To Lova’’, cette activité sportive est (...)
lire la suite
RDC : « La scène politique est un grand cirque » pour le caricaturiste Thembo Kash
mardi 7 août 2018

C’est la dernière ligne droite en République démocratique du Congo (RDC) et peut-être la fin du suspense sur l’avenir politique de Joseph Kabila. Le (...)
lire la suite
Claudia Bakisa à la conquête des mélomanes de la Zamba Playa ce samedi
vendredi 3 août 2018

La chanteuse Claudia Bakisa s’attend à conquérir les mélomanes kinois ce samedi 4 août au village Novelas, à la Zamba Playa, située sur l’avenue de (...)
lire la suite
Dadju et Innoss’b en concert ce 4 août au Shark Club
vendredi 3 août 2018

Dadju Djuna Nsungula et Innocent Balume, surnommé ’’Innoss’b’’, seront au cœur d’un concert ce samedi 4 août au Shark Club, dans la commune de Gombe. (...)
lire la suite
L’Académie des beaux-arts lance la 2ème édition de l’exposition « Fondations »
vendredi 3 août 2018

L’Académie des beaux-arts organise depuis le samedi dernier, la deuxième édition de sa mega exposition dénommée « Fondations ». C’est le directeur (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Elections : juste un peu de concertations…

Le processus électoral a atteint sa vitesse de croisière. On ne peut que s’en féliciter. Le pilote CENI vole haut et bien. Car, à l’allure où il conduit l’avion, l’atterrissage devrait se faire le jour (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting