SANTE PUBLIQUE
Des anti paludéens contrefaits circulent en RDC, alerte le ministre Oly Ilunga
mardi 21 novembre 2017

Des médicaments anti-malaria contrefaits circulent sur le marché congolais. Dans un communiqué signé mardi 14 octobre par le ministre de la Santé Publique, Dr Oly Ilunga Kalenga, ces médicaments introduits illégalement sur le territoire congolais ne présentent, après analyse, aucun principe actif. Il s’agit, selon le ministre Oly Ilunga, de COMBIART 20/120 mg, FANSIDAR 25/500 mg, COARTEM 20/120 mg.

" Ces produits ont été importés frauduleusement en RDC et les analyses des laboratoires ont révélé l’absence totale des principes actifs. Il est demandé à la population de ne jamais utiliser ces produits et d’en signaler toute vente à l’inspection générale à la Santé ", dit le document.
Le paludisme est la première cause d’hospitalisation et de décès en RDC. Selon les statistiques officielles, la RDC représente, avec le Nigeria, 40 % de morts dus au paludisme dans le monde.
MISE EN PLACE
Par ailleurs, il est fait état de la mise en place dans les différents programmes de service de santé. On explique qu’elle obéit au souci de la mise en oeuvre du PNDS (Programme national de Santé ). Des sources au ministère de la Santé affirment que ce changement a été opéré après une évaluation et un audit dans ces différents programmes. "Le choix des nouveaux animateurs a été dicté par le mérite, la compétence et l’équilibre provincial", fait-on valoir. "Il y a des vides qu’il fallait combler dans certains programmes et remplacer certains qui étaient éligibles à la retraite", rapportent les mêmes sources, précisant que "les retraités feront bénéficier les entrants de leurs expériences".
On explique qu’avant ce chambardement, le ministre de la Santé avait procédé à une évaluation individuelle. Pendant 48 heures, tous les directeurs des programmes sont passés, déclinant chacun le fonctionnement de leur structure. "C’était comme dans une espèce de jury où il fallait tout expliquer". On n’a pas non plus bougé tout le monde. Le directeur du Programme national de lutte contre la tuberculose. Au ministère de la Santé, on fait valoir que la tutelle n’a agi ni sur un coup de tête ni par clientélisme.
Didier KEBONGO

Elections 2018 : Bruxelles promet 5 millions d’euros sous condition
mardi 12 décembre 2017

Le Gouvernement belge s’attend à accorder un appui de 5 millions d’euros à la République Démocratique du Congo pour l’organisation des élections. (...)
lire la suite
UE : Des mesures pour le respect de la date du 23 décembre 2018
mardi 12 décembre 2017

* Parmi celles-ci, les 27 citent notamment la publication d’un budget crédible et un plan de décaissement réaliste, l’adoption de la législation (...)
lire la suite
Le Tribunal militaire se prononce ce mercredi sur les exceptions de la défense
mardi 12 décembre 2017

* Déjà, le ministère public a démontré textes à l’appui, le « caractère non fondé » des exceptions. Le procès des présumés miliciens du mouvement (...)
lire la suite
Elie Kapend Kanyimbu appelle la classe politique congolaise à l’unité
mardi 12 décembre 2017

C’est à juste titre l’un des vieux partis politiques de la RDC. Le Front de libération national du Congo (FNLC) vient de totaliser soixante ans (...)
lire la suite
La LRA, les ADF et Kamwina Nsapu qualifiés de mouvements terroristes
lundi 11 décembre 2017

* Le VPM Emmanuel Shadary fait élire la RDC au poste de rapporteur du bureau de l’UNSAC. La 45ème réunion du comité consultatif permanent des (...)
lire la suite
Le Tribunal militaire examine les exceptions soulevées par les avocats de la défense
lundi 11 décembre 2017

Suspendu il y a deux semaines après une audience consacrée à la présentation des prévenus et de leurs chefs d’accusation, le procès des présumés (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting