RESPONSABILISATION DE LA FEMME DANS SA PROPRE ENTREPRISE
Athis Kabongo lance le projet « Fonds solide 3 »
mercredi 22 novembre 2017

Le vice-ministre de l’Emploi, Travail et Prévoyance sociale, Athis Kabongo, a procédé hier mardi 21 novembre, au lancement officiel du projet « Fonds Solide 3 » en faveur des femmes. La cérémonie a eu lieu à l’Institut national de préparation professionnelle (INPP), rapporte une dépêche de l’Agence congolaise de presse (ACP).

Le projet, fruit de la tripartite ‘’INPP-JICA (Agence japonaise de coopération internationale)-Finca’’ vise à appuyer les femmes à devenir elles-mêmes responsables de leurs propres entreprises.
Au nombre de facteurs clés pour le développement d’une nation, Athis kabongo cite, entre autres, le capital humain et les moyens financiers. Ainsi, souligne-t-il, « faire bénéficier à la femme d’une formation adéquate pour la gestion des fonds mis à sa disposition constitue une « voie royale » pour encourager cette dernière à l’esprit d’entrepreneuriat ».
Ce projet, selon le numéro 2 du Travail, Emploi et Prévoyance sociale, bénéficiera d’un suivi sans faille. D’où la promesse de l’engagement du ministère à prêter attention à chaque étape de ce projet, c’est-à-dire, de son début jusqu’à son aboutissement. Athis Kabongo ajoute que la matérialisation de ce projet rejoint la vision du Chef de l’Etat qui tient à l’amélioration du social des Congolais, avec en ligne de mire la femme.

UN ENTREPRENEURIAT FEMININ EFFICACE
Pour le directeur général de l’INPP, Maurice Tshikuya Kayembe la femme de la RDC a prouvé son efficacité dans le domaine de l’entrepreneuriat. Aussi, les preuves indéniables de l’entrepreneuriat féminin continuent-elles à marquer l’espace congolais en général et kinois en particulier.
Grâce à ce projet, a renchéri, le numéro 1 de l’INPP, les femmes ont l’opportunité d’accéder aux marchés financiers à travers ce crédit sans garantie. La formation à suivre par les femmes à l’INPP étant considérée comme une garantie.
Tout le monde salue cette initiative, notamment les représentants de la JICA, de la FEC et du ministère du Genre, Famille et Enfant qui appuient ce projet. Dans cet enthousiasme, ils appellent toutes les femmes à adhérer à la micro finance ‘’Solide 3’’.

UNE FORMATION AU PROJET
Les bénéficiaires sélectionnées de la micro-finance suivront une formation à l’INPP, à l’issue de laquelle elles devront être en mesure de monter un projet bancable. Le processus qui démarre à partir du 28 novembre courant se clôture au mois d’août 2019 avec le décaissement des fonds.
Deux catégories des bénéficiaires ont été retenues. Les femmes gérantes de petites unités toucheront de 100 à 1.000 dollars et celles propriétaires de moyennes entreprises ,1.000 à 10.000 dollars. Le taux d’intérêt est préférentiel, à savoir environ 4%. Un compte sera ouvert à chaque bénéficiaire dans les guichets de la micro finance Finca.
En rappel, les hommes, eux, ont bénéficié de la micro finance ‘’Solide 1 et 2’’. Normal que « Solide 3 » s’ouvre à la femme.
Les bénéficiaires ont exprimé leur impatience. Elles souhaitent commencer la formation au plus vite. Zéphy VULA

Kasaï : L’UNFPA au chevet des femmes déplacées à Kananga
vendredi 16 février 2018

Le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) vole au secours des femmes déplacées de Kananga, annonce un communiqué de presse emanant de (...)
lire la suite
La Saint Valentin fait des morts à N’Djili
vendredi 16 février 2018

La fête de Saint Valentin a mal tourné à N’Djili. Deux personnes ont trouvé la mort et cinq autres grièvement blessées dans un accident de circulation (...)
lire la suite
La saint Valentin confondue avec la saint Sylvestre à Super Lemba
vendredi 16 février 2018

Quiconque a fêté la Saint Valentin 2018 à Kinshasa, sans passer par le quartier Super de Lemba, n’aura rien vu. Le mercredi 14 février, cette partie (...)
lire la suite
RDC : il n’y a pas de données fiables sur l’effectif des enfants soldats
mardi 13 février 2018

" Il n’existe pas de données précises au sujet du nombre d’enfants utilisés comme soldats en RDC ", reconnait l’UNICEF à l’occasion de la Journée (...)
lire la suite
Des commerçants s’entêtent et continuent à vendre des produits laitiers interdits
vendredi 9 février 2018

Des gammes de produits laitiers interdits de vente à travers la République démocratique du Congo continuent à être exposés dans plusieurs sites à (...)
lire la suite
Des experts environnementaux sensibilisent les élèves aux pratiques agroforestières
vendredi 9 février 2018

Le centre Wallonie Bruxelles a organisé, le mercredi 7 février dans l’enceinte de sa salle de spectacle à Gombe, un atelier de sensibilisation des (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting