ORGANISEE PAR L’UNICEF, L’INSTITUT FRANÇAIS ET LE MINISTERE DU GFE
L’exposition photos : "Pour chaque enfant, des rêves" se poursuit à la Halle de la Gombe
jeudi 30 novembre 2017

L’UNICEF invite le public kinois à visiter l’exposition de photos à la salle d’exposition de l’Institut français. Débutée depuis le 21 novembre, elle est intitulée : " Pour chaque enfant, des rêves" et ira jusqu’au 11 décembre prochain.

Ce, dans le cadre de la célébration de la journée internationale des droits des enfants l’UNICEF saisi cette occasion pour présenter des photos des enfants et des adolescents, réalisant leurs rêves pour 2030, date d’échéance des Objectifs du Développement Durable (ODD). Plusieurs autorités ont rehaussé de leur présence l’ouverture de cette cérémonie. Le représentant ai de l’UNICEF en RDC a mis l’accent sur l’importance d’accroître l’engagement de tous les partenaires au développement afin d’améliorer la situation des enfants et des adolescents congolais tout en les associant. Et d’expliquer : "Voilà, pourquoi l’UNICEF, en collaboration avec le gouvernement congolais et l’Institut français de Kinshasa, s’est mis à l’écoute des enfants et des adolescents au sujet des ODD ". Tajudeen Oyewale a salué les messages clairs adressés à travers l’expression de leurs plaidoiries et de leurs portraits.
Ensuite, il a rappelé que depuis des décennies, des programmes sont planifiés et mis en œuvre, en réponse aux besoins des enfants et des adolescents ainsi qu’à la réalisation de leurs droits, souvent sans leur implication. La secrétaire générale du ministère du Genre, enfant et famille, Adrienne Binuana, ainsi que de nombreux parents et encadreurs.

LES ENFANTS SOLLICITENT DE MEILLEURES CONDITIONS DE VIE

Au cours de cette cérémonie, les enfants ont profité de la présence des autorités pour faire passer leur message. Le but était de les inciter à s’occuper de leur sécurité, de leur protection sociale et de leurs droits, en vue de leur assurer de meilleures conditions de vie.
Mlle Sara Munga Kanke a interpellé les ministères de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel et celui de la Santé pour construire des latrines et distribuer des laves mains dans des écoles de la RDC. Cette interpellation va aussi dans le sens de sécuriser la vie des enfants, en leur assurant un assainissement sanitaire adéquat. Elle a, ensuite insisté sur l’élimination de la mortalité infantile parmi les ODD d’ici 2030. Ce, avant de se référer aux obligations des Etats signataires de la Convention des droits de l’enfant (CDE) enjoignant ces derniers à prendre des mesures appropriées pour mettre les enfants de moins de 5 ans à l’abri de plusieurs maladies contagieuses pouvant causer leur décès.
Pour sa part, Mlle Eliane Santosha, élève au Lycée Bosangani, a exhorté les ministres de l’Habitat et urbanisme et celui de l’Environnement de mettre à leur disposition un milieu sain, comme le stipule l’article 24 relatif aux droits de l’enfant : "chaque enfant a droit notamment à des aliments nutritifs, à l’eau potable, à un environnement propre ".
Elle a déploré le fait que cet article n’est pas respecté. Car, l’insalubrité ambiante dans la ville de Kinshasa met en péril la vie des enfants, a-t-elle conclu.
Mamou

Kasaï : L’UNFPA au chevet des femmes déplacées à Kananga
vendredi 16 février 2018

Le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) vole au secours des femmes déplacées de Kananga, annonce un communiqué de presse emanant de (...)
lire la suite
La Saint Valentin fait des morts à N’Djili
vendredi 16 février 2018

La fête de Saint Valentin a mal tourné à N’Djili. Deux personnes ont trouvé la mort et cinq autres grièvement blessées dans un accident de circulation (...)
lire la suite
La saint Valentin confondue avec la saint Sylvestre à Super Lemba
vendredi 16 février 2018

Quiconque a fêté la Saint Valentin 2018 à Kinshasa, sans passer par le quartier Super de Lemba, n’aura rien vu. Le mercredi 14 février, cette partie (...)
lire la suite
RDC : il n’y a pas de données fiables sur l’effectif des enfants soldats
mardi 13 février 2018

" Il n’existe pas de données précises au sujet du nombre d’enfants utilisés comme soldats en RDC ", reconnait l’UNICEF à l’occasion de la Journée (...)
lire la suite
Des commerçants s’entêtent et continuent à vendre des produits laitiers interdits
vendredi 9 février 2018

Des gammes de produits laitiers interdits de vente à travers la République démocratique du Congo continuent à être exposés dans plusieurs sites à (...)
lire la suite
Des experts environnementaux sensibilisent les élèves aux pratiques agroforestières
vendredi 9 février 2018

Le centre Wallonie Bruxelles a organisé, le mercredi 7 février dans l’enceinte de sa salle de spectacle à Gombe, un atelier de sensibilisation des (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting