Lutte contre le Sida : les USA se félicitent du bilan positif à Kinshasa, dans le Haut-Katanga et le Lualaba
lundi 4 décembre 2017

Dans sa déclaration faite à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le Sida le 1er décembre dernier, l’ambassade des Etats-Unis en République démocratique du Congo, par le biais de Christophe Tocco, Directeur de mission de l’USAID/RDC et Dr. Raimi Ewetola, Directeur pays Centers for Disease Control and Prevention (CDC), se félicite du bilan positif de cette pandémie dans les provinces qui bénéficient du financement et de l’appui technique du Plan Présidentiel d’Urgence contre le SIDA (PEPFAR). Il s’agit de Kinshasa, du Haut-Katanga et du Lualaba pour la période allant d’ octobre 2016 à septembre 2017, rapporte un communiqué de la Section des Affaires Publiques de l’Ambassade des USA à Kinshasa. DB

Déclaration de l’Ambassade des Etats Unis à Kinshasa à l’occasion de la Journée Mondiale du Sida

Kinshasa - A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le SIDA, le bilan de la lutte contre le Sida en RDC est considéré positif dans les régions appuyées tant financièrement que techniquement par le PEPFAR avec un budget annuel de 71 millions de dollar. Il s’agit de trois provinces : Kinshasa, Haut-Katanga et Lualaba.
Au cours de cette année fiscale 2016-2017 (Oct2016 à Sept 2017) PEPFAR a testé 875.965 personnes pour le VIH et 24.598 se sont révélées VIH positif. Le Plan Présidentiel d’Urgence contre le SIDA(PEPFAR) a offert pendant la même période le traitement antirétroviral(ARV) à 65.385 patients vivant avec le VIH. 31.263 patients sous ARV ont bénéficié de la charge virale.
Le PEPFAR a appuyé techniquement le ministère de la sante dans la mise à jour des documents normatifs de prise en charge et a renforcé le système d’information sanitaire. Le PEPFAR soutient le ministère de la santé dans le domaine du laboratoire avec le diagnostic précoce du VIH chez les enfants nés des mères infectées par le VIH, dans le passage à échelle de la charge virale et dans le contrôle de qualité externe. Le PEPFAR a financé l’achat de certains équipements et les réactifs.
Dans un contexte où les ressources financières sont devenues de moins en moins disponibles, le PEPFAR a aidé le pays a affecté le budget dans les populations et les zones les plus affectées en utilisant les interventions a haut impact et basées sur les évidences afin d’atteindre le contrôle de l’épidémie.
Le PEPFAR a également renforcé les capacités du personnel du ministère de la santéà différents niveau de la pyramide sanitaire.
Nous travaillons avec le Ministère de la santé de la RDC à travers ses programmes spécialisés don le PNLS, le PNSR, PNLT, PNSA, le PRONANUT, le programme en charge des médicaments essentiels et le PNMLS ; avec la société civile, les organisations des PVV, le système des Nations Unies ainsi que les ONG nationales et internationales.
Les activités menées concourent à atteindre les objectifs 90/90/90 de l’ONUSIDA pour atteindre le contrôle durable de l’épidémie du VIH d’ici 2020. Parmi ces activités, nous pouvons citer :
-  Prévention (offre des tests, la PTME, les populations clés, les IST, PEP, PREP,…)
-  Initiation sous traitement ARV à vie
-  Suivi des patients sous pour obtenir la suppression de la charge virale
-  Renforcer le système de santé pour une réponse efficiente, efficace et durable.
Des défis restent cependant à surmonter, à savoir :
-  Le long processus de dédouanement des médicaments et réactifs de laboratoire.
-  Solution :nous sommes en discussion continue avec le gouvernement pour alléger ce processus.
-  La stigmatisation et discrimination de la maladie.
-  Solution : sensibilisation et implication des communautés dans la lutte.
-  La faible implication des hommes dans les activités de lutte contre le VIH.
-  Solution : collaborer avec les services des maladies non-transmissibles pour atteindre hommes, organiser les services conviviaux pour une implication des hommes.
-  Les perdus de vue qui abandonnent le traitement et reviennent plus tard en stade avancé :
-  Solutions : PEPFAR travaille pour renforcer le conseil thérapeutique par la paire-éducation et l’implication de la communauté. Impliquer les leaders religieux dans la sensibilisation.
Pour lutter efficacement contre le VIH/SIDA, nous préconisons de mobiliser encore plus des moyens et ressources nationales dans la lutte pour les zones de santé non couvertes par PEPFAR et Fonds Mondial, soutenir les efforts de prévention combinée privilégiant les interventions à haut impact et basées sur les évidences, trouver urgemment les personnes vivant avec le VIH et commencer précocement le traitement ARV. Il faut aussi continuer à lutter contre la stigmatisation et la discrimination dans la communauté et impliquer le réseau des PVV dans toute la chaine de la lutte contre le VIH.
Christophe Tocco, Directeur de mission de l’USAID/RDC
Dr. Raimi Ewetola, Directeur pays Centers for Disease Control and Prevention (CDC)

Kinshasa et Brazzaville s’accordent sur la gestion et coordination des fréquences transfrontalières
lundi 11 décembre 2017

Kinshasa et Brazzaville conviennent d’un commun accord de mener des actions décisives afin d’harmoniser les utilisations faites des fréquences de (...)
lire la suite
Vodacom Congo rend publique l’application Vodaeduc
lundi 11 décembre 2017

Ça y est, c’est lancé ! Désormais à l’aide du lien "Vodaeduc.vodacom.cd ", les Congolais peuvent accéder à tout moment, et partout à un contenu éducatif (...)
lire la suite
L’ambassadeur de Belgique promet son soutien à Lucha, Filimbi…
vendredi 8 décembre 2017

L’ambassadeur de Belgique en République démocratique du Congo, Bertrand de Crombrugghe de Picquendaele, est déterminé à soutenir la lutte des (...)
lire la suite
Lancement de la campagne de collecte des données statistiques 2017-2018
vendredi 8 décembre 2017

Les responsables des ministères de l’EPSP, de l’ESU, de l’EPT et de l’éducation non formelle peuvent déjà être déployés sur terrain pour collecter les (...)
lire la suite
WILF/RDC encouragé à continuer à lutter pour la paix
vendredi 8 décembre 2017

La Ligue internationale des femmes pour la paix et la liberté (WILF/RDC) totalise dix ans d’existence. C’est dans ce cadre qu’elle a organisé un gala (...)
lire la suite
Le HCR dénombre environ 33.000 Congolais réfugiés en Zambie
vendredi 8 décembre 2017

Plus de 12.000 Congolais fuyant les affrontements entre les milices dans les provinces du Haut-Katanga et du Tanganyika (sud-est du pays) se sont (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting