CLOTURANT LES TRAVAUX DU CONCLAVE, prélude A LA TENUE DU CONGRES DU PARTI
Bruno Tshibala replace l’Udps sur l’orbite de la conquête démocratique du pouvoir
lundi 4 décembre 2017

Les travaux du conclave de l’Udps, lancés le mercredi 29 novembre, ont atterri en beauté, le vendredi 1er décembre, dans la salle Algarve, dans la commune de Lingwala. C’est le plus fidèle compagnon d’Etienne Tshisekedi wa Mulumba, Bruno Tshibala Nzenzhe, qui a procédé à la clôture de ces assises en investissant les membres du Conseil national provisoire (CNP), organe chargé de convoquer dès le 7 décembre prochain, le Congrès extraordinaire du parti. Ce congrès aura pour objectif d’élire le nouveau président de cette formation politique fille aînée de l’Opposition congolaise.

Les trois jours de conclave de l’Udps ont été une réussite. Ce, au regard de l’atteinte des objectifs préalablement fixés. Il s’agit notamment de la fixation de la date et de l’ordre du jour du Congrès à venir, de la redynamisation et du lancement du processus de réunification du parti. Au terme des travaux en plénière et en commissions, les conclavistes ont convenu de la nécessité de mettre en place ce qu’ils ont nommé Conseil national provisoire (CNP).

LA REDYNAMISATION DE L’UDPS
Le CNP a pour mission de préparer et de convoquer le congrès extraordinaire du parti, dans un délai ne dépassant pas 30 jours. Il est dirigé par 15 membres issus de quatre aires linguistiques de la RDC. Il a pour attributions d’expédier les affaires courantes du parti et de nommer la commission préparatoire du congrès extraordinaire. Le travail du CNP prend fin à l’installation du nouveau président de l’UDPS élu par ledit congrès. Un travail qui consistera essentiellement à baliser le chemin de la réconciliation, la normalisation de la vie du parti, sa réunification et sa revitalisation en perspective d’une conquête démocratique du pouvoir.
« La marche vers le congrès de tous les espoirs est irréversible et inéluctable. La convocation de la session extraordinaire de ce congrès est une exigence absolue pour la survie juridique et politique du parti », a martelé le très Tshisekediste Bruno Tshibala, dans son adresse aux conclavistes.
Fixé provisoirement au 7 décembre en cours, ce congrès aura pour ordre du jour, l’adoption des statuts et règlement intérieur amendés et l’élection du nouveau successeur d’Etienne Tshisekedi à la tête de l’Udps.
« C’est avec un immense plaisir que je viens acter ce jour, l’atterrissage des travaux de notre conclave. Nous nous réjouissons du travail abattu, car ce conclave est censé donner le ton pour la mise en marche du parti vers la conquête démocratique du pouvoir. Ainsi donc, avec la tenue du conclave et du congrès qui va être organisé très prochainement, les béquilles de l’Udps tombent et le parti doit désormais se tenir debout et marcher la tête haute », a déclaré Bruno Tshibala, dans son discours très applaudi, lors de clôture des travaux du conclave.

PERENNISATION DE LA MEMOIRE D’ETIENNE TSHISEKEDI
Les participants aux travaux ont plaidé pour la pérennisation de la mémoire d’Etienne Tshisekedi. Aussi, ont-ils invité le Gouvernement à mettre en place des moyens afin de rapatrier et d’enterrer sur le sol congolais la dépouille du défunt président de l’Udps décédé le 1er février en Belgique. Le Gouvernement provincial de Kinshasa est ainsi appelé à trouver un site décent où sera érigé le mausolée de ce lui que l’on considère, à raison, comme le père de la démocratie congolaise. Une commission mixe constituée des membres du parti et de la famille biologique de l’illustre disparu doit être mise en place afin d’organiser des obsèques dignes de son rang du défunt Lider maximo.
Se prononçant sur le processus électoral en cours, les conclavistes se disent prendre acte du calendrier électoral tel que publié le 5 novembre par la CENI. Ils en appellent, par ailleurs, au respect strict et à la concrétisation de ce chronogramme électoral. Ils ont saisi cette occasion pour appeler combattants de l’UDPS à se mobiliser en conséquence en faveur d’une victoire électorale. Ce, avant de plaider pour la redynamisation de la CENI, institution chargée d’organiser les élections en RDC.
La participation active de l’Udps aux échéances électorales à venir est l’un des points sur lequel s’est attardé Bruno Tshibala. L’orateur n’a pas tergiversé pour battre le rappel des troupes afin de se mettre en ordre de bataille. Brutshi est convaincu que la réussite électorale de son parti dépend de son unité à l’interne. Il a dans ce même ordre d’idées appelé le peuple congolais et la classe politique en général à s’approprier le processus électoral en cours.
L’union faisant la force, dit-il, il est hors de question pour l’Udps d’entendre s’engager dans la bataille électorale à venir en y allant en ordre dispersé. Il se félicite que l’ensemble des résolutions prises à l’issue de ces travaux viennent davantage conforter cette position qui vise avant tout à mettre ensemble les héritières et héritiers d’Etienne Tshisekedi afin de réfléchir sur les voies et moyens susceptibles de réorganiser l’Udps afin de lui permettre d’affronter efficacement les prochaines épreuves électorales.

S’APPROPRIER LE PROCESSUS ELECTORAL EN COURS
« La sortie du calendrier électoral est un appel à la mobilisation générale de l’ensemble de la classe politique congolaise, et en particulier les parties signataires de l’Accord de la saint sylvestre. Il s’agit d’un défi de maturité et responsabilité lancé à la classe politique congolaise. Devant ce double défi, notre parti ne peut pas se dérober devant l’histoire. Car, il est celui qui a battu le rappel de l’Opposition à Genval et qui a conduit celle-ci aux négociations politiques qui ont généré l’Accord du 31 décembre 2016. Voilà pourquoi, le moment est venu pour lancer un appel général à tous les Congolais et à l’ensemble de la classe politique afin qu’ensemble, puissions nous approprier le processus électoral et le faire aboutir avec succès ».
Ce cadre de très longue date de l’Udps a appelé chacun des participants au conclave à se transformer en missionnaire de la bonne parole afin que ceux qui n’ont pas assisté à ces assises soient atteints par cet appel à l’unité. « Le processus de la réconciliation et de la réunification du parti est lancé. L’accord global et inclusif constitue le testament politique de notre héros de la démocratie, je cite Etienne Tshisekedi wa Mulumba. Nous avons tous le devoir de le respecter et de le faire observer par tous. Car, c’est l’unique voie tracée vers les élections crédibles et apaisées. Tout autre schéma est suicidaire pour notre parti et pour le pays », a lâché Bruno Tshibala.
« Les travaux du Conclave viennent de se clôturer. Cap à présent sur le congrès qui va réorganiser notre parti et de le mettre en ordre de bataille par rapport aux élections à venir. Avec la mort du président Tshisekedi, l’Udps s’était retrouvée en lambeau, donnant l’impression d’un puzzle. Mais à partir d’aujourd’hui, nous avons un parti qui redonne de l’élan, déterminé à gagner les élections à tous les niveaux », a encore dit le premier ministre Bruno Tshibala.

APPEL A L’UNITE DE L’UDPS
Elu président du Conseil national provisoire, Alfred Ndinga a, dans une adresse courte et précise, remercié ses collègues pour le travail de qualité abattu, mais aussi pour la confiance placée en l’équipe devant diriger cet organe transitoire. « La voie que venons de tracer va inexorablement nous conduire au congrès extraordinaire qui ouvre ses portes le 7 décembre. A l’issue de ce congrès un leadership responsable sera mis en place avec comme principale mission de réorganiser le parti et le placer en ordre de bataille pour la conquête du pouvoir », a-t-il déclaré.
Le Conclave du parti cher à l’immortel Etienne Tshisekedi avait pour thème « normalisation de la vie du parti, la réconciliation et revitalisation de l’UDPS vers la tenue du congrès ». La première journée des travaux a été consacrée à la validation des mandats des participants, l’adoption du Règlement intérieur, l’installation du bureau définitif du conclave et la mise en place des commissions. Les deux autres jours ont été consacrés aux débats proprement dits d’abord en commissions puis en plénière, avant l’adoption des résolutions finales. Orly-Darel NGIAMBUKULU

Le Rwanda accueille une réunion de l’ONU sur la réduction des armes illicites en Afrique centrale
vendredi 8 décembre 2017

La 45ème réunion du Comité consultatif permanent des Nations Unies sur les questions de sécurité en Afrique centrale (UNSAC) s’est ouverte mardi à (...)
lire la suite
Assemblée provinciale de Kinshasa : Serge Maabe élu rapporteur
vendredi 8 décembre 2017

Le nouveau bureau de l’Assemblée provinciale de Kinshasa (APK) affiche complet avec les élections organisées par la plénière, sous la direction de son (...)
lire la suite
Freddy Mulongo s’en sort en appel grâce… à ses « mille et une adresses » !
jeudi 7 décembre 2017

A Kinshasa comme dans les grandes villes africaines, être sans domicile fixe ne charrie pas que des désagréments. Surtout en matière de justice. (...)
lire la suite
La " Nouvelle initiative pour le Congo " rejette la loi électorale
jeudi 7 décembre 2017

* Cette plateforme politique exhorte le Sénat à sauver la nation en péril comme en janvier 2015. Le Comité exécutif de la plateforme politique (...)
lire la suite
Ida Sawyer pour la suspension de l’aide au processus électoral !
jeudi 7 décembre 2017

* Elle exhorte la communauté internationale à réorienter l’aide au Gouvernement vers des ONDGH. Dans son blog, elle s’offre cette présentation : (...)
lire la suite
La MP condamne la propension de certains politiciens à exploiter le peuple congolais
lundi 4 décembre 2017

La Majorité présidentielle (MP) a organisé le vendredi 1er décembre, une conférence de presse, question de faire le point sur la situation politique (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting