Et nos Johnny à nous ?
jeudi 7 décembre 2017

C’est peu de dire que l’hommage national pour Johnny Halliday a commencé dès l’annonce de sa mort. Du Président de la République au dernier des Français, le choc le dispute à l’émotion. Chacun y va de sa formule pour exprimer ce qu’il ressent. La France est en deuil.
Dans les cœurs des Français, le drapeau est déjà en berne. Johnny Halliday incarnait la France de ces 50 à 60 dernières années. Que de générations !
Ironie du calendrier, la disparu de ce one man show hors pair survient un jour à peine après le décès d’un monument de l’écriture : l’académicien Jean d’Ormesson. Malheur à lui ! Sa mort est "éclipsée" par la disparition de l’icône du spectacle. Une coïncidence qui a de quoi inspirer un roman outre-tombe à l’écrivain Jean d’O. Une autre histoire.
Vu de RDC, difficile de suivre les péripéties depuis la sortie de podium du monstre sacré du rock’and roll sans penser à nos stars de la musique. De Kallé Jeef à Papa Wemba, en passant notamment par Dr Nico, Franco, Pépé Kallé, Rochereau et Emeneya. Des artistes qui charrient des pans importants de l’histoire rd congolaise. Que dis-je de l’identité congolaise. Si, à certains d’entre eux, la fortune a souri juste à leur mort, leur itinéraire aura été anecdotique.
Mis à part le plaisir qu’ils nous ont procuré via leurs œuvres et autres productions scéniques, ces artistes d’exception n’ont pas été intégrés- ou l’ont été à la marge -dans la stratégie publique de renforcement de la conscience nationale. Et, bien plus, dans la politique de rayonnement international du pays. Cela s’appelle le soft power.
Au fond, il en est de nos minerais comme de notre culture. Depuis l’indépendance jusqu’à ces jours, le pays est assis sur une mine d’or qui s’appelle "culture". Mais, les régimes, les gouvernements successifs ne se servent des artistes au mieux qu’au titre des griots et, au pire, que comme amuseurs publics. José NAWEJ

Foire agricole, et après ?
vendredi 21 septembre 2018

Une foire agricole dans la capitale rd congolaise ! Pourquoi pas ? La RDC n’étant pas qu’une merveille -et non un scandale- géologique. Ce pays situé (...)
lire la suite
La caravane CENI…avance
jeudi 20 septembre 2018

A trois mois des élections, on peut tout reprocher à la CENI. Sauf sa conformité au calendrier électoral. Hier, comme prévu, la Centrale électorale a (...)
lire la suite
Le lointain exemple coréen …
mercredi 19 septembre 2018

Autant nous abriter tout de go derrière ce vieux proverbe : "Comparaison n’est pas raison ". Certaines similitudes peuvent, cependant, donner (...)
lire la suite
La pilule CPI
mardi 18 septembre 2018

Le verdict de la CPI est enfin tombé hier lundi 17 septembre. Ce que tout le monde attendait pour être définitivement fixé sur le sort de Jean-Pierre (...)
lire la suite
Bruxelles contre Kinshasa
lundi 17 septembre 2018

Dès le seuil de l’indépendance, les relations entre la Belgique et le Congo évoluent sous la forme d’un feuilleton que l’on peut intituler à juste (...)
lire la suite
Surenchère d’avant négociations ?
vendredi 14 septembre 2018

On peut lire autant de fois que l’on veut la déclaration de six majors de l’Opposition, on aboutira à une seule conclusion. Les signataires de « (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Eternel questionnement

Il n’y a pas mieux que le secteur minier pour illustrer le paradoxe zaïro-congolais. Un pays immensément riche avec des populations terriblement pauvres. Paradis en termes de ressources naturelles, (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting