RETOMBEES DE L’ADOPTION DU PROJET DE BUDGET 2018 A LA CHAMBRE
Elections : le Gouvernement appelé à décaisser les fonds à temps
jeudi 7 décembre 2017

*Après l’Assemblée nationale, il revient maintenant au Sénat d’examiner ledit projet de loi des finances en vue de permettre à l’Exécutif d’évacuer les contraintes financières

L’Assemblée nationale a adopté hier mercredi 6 décembrele projet de loi des finances pour l’exercice 2018. Ce, après approbation du rapport de la commission ECOFIN. Le projet de budget a été voté par 275 élus nationaux sur les 293 députés présents, au cours d’une séance subséquente. En marge de ce vote, le Gouvernement a été appelé à faire diligence pour décaisser, à temps, les fonds alloués à l’organisation des élections pour permettre à la Centrale électorale de respecter son chronogramme publié le 5 novembre dernier, et écarter ainsi les contraintes financières.

Fixé à 10.313,3 milliards des FC, le projet de budget 2018 est présenté en équilibre, en recettes et en dépenses. Avec 12,9 du PIB. Le taux de régression est de 10,5 par rapport à son niveau d’exercice 2017, arrêté à 11.524, 5 milliards des FC. Les recettes de l’ordre de 10.353,1 milliards de FC sont constituées de recettes du budget général, évaluées à 8.927,9 milliards de FC des recettes des budgets annexes, projetées à 917,2 milliards de FC et des recettes des comptes spéciaux chiffrées à 508,1 milliards de FC.
"Les priorités de cette loi des finances sont notamment l’organisation des élections crédibles, apaisées et transparentes, l’arrêt de la dégradation de la situation économique du pays, l’amélioration des conditions de vie de la population ainsi que la restauration de la sécurité des personnes et de leurs biens sur l’ensemble du territoire", souligne un député après l’adoption du rapport de la commission ECOFIN.

RECOMMANDATIONS DE L’ECOFIN
Le Premier ministre avait présenté ce projet de loi devant la représentation nationale le 24 novembre dernier. Maintenant que ce projet de budget est déclaré recevable au niveau de la Chambre, après examen minutieux au sein de la commission ECOFIN, ce texte de loi est transmis à la chambre haute du Parlement pour une seconde lecture.
Dans son rapport, ladite Commission recommande au gouvernement de la République de respecter, à l’avenir, le délai légal pour le dépôt de ce texte de loi à la chambre basse du Parlement. Le dépôt tardif du projet de budget auprès du bureau de l’Assemblée nationale a été au centre de l’interpellation du Premier ministre. La Commission Ecofin a, en plus, invité le même gouvernement à décaisser les crédits disponibles à la CENI pour le respect du calendrier publié le 05 novembre dernier.
Par ailleurs, les membres de l’ECOFIN indiquent que les recettes des comptes spéciaux passent de 481,03 milliards de FC à 508,08 milliards de FC pour l’exercice 2018. Avant de faire remarquer que les recettes des comptes spéciaux ne produisent pas d’impact sur le trésor public. La Commission ECOFIN n’a pas manqué de souligner la nécessité de renforcer les mécanismes de contrôle, de saisie et de traçabilité de ces ressources au compte général du trésor. Mathy MUSAU

Shadary s’offre un bain de foule sur 7 kms à Kenge
lundi 10 décembre 2018

* C’est la 10ème province que le candidat du FCC visite en moins de 15 jours. C’est en milieu d’après-midi d’hier dimanche 9 décembre qu’Emmanuel (...)
lire la suite
Corneille Nangaa : « les élections auront bel et bien lieu le 23 décembre »
vendredi 7 décembre 2018

« Il n’y a , jusque –là, pas de raison qui justifierait un quelconque report », rassure le patron de la Centrale électorale, bien à son poste A 16 (...)
lire la suite
Pas d’activités politiques pour le clergé catholique
jeudi 6 décembre 2018

L’Eglise catholique vient de donner le ton. Pas question de tremper dans les querelles politiciennes en cette période de campagne électorale. Le mot (...)
lire la suite
Ramazani Shadary a promis la réhabilitation du barrage de Mobayi Mbongo
mercredi 5 décembre 2018

C’est une véritable vitesse de croisière que le candidat du Fcc a amorcé hier mardi 4 décembre, Emmanuel Ramazani Shadary a battu campagne dans deux (...)
lire la suite
Le FCC met en garde les ténors de "Lamuka"
mardi 4 décembre 2018

* Néhémie Mwilanya : "Empêcher la tenue des élections est inadmissible, c’est un déni de démocratie" *Pour Henri Mova, le candidat de "LAMUKA" serait (...)
lire la suite
Kinshasa place le curseur sur la dignité
lundi 3 décembre 2018

*Il y a des gens qui, en Belgique, croient que le Congo est encore une colonie... C’est inadmissible, cela ne marche pas », tranche le président (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Le soutien super VIP de Shadary

Maître des horloges, Joseph Kabila l’est encore. Du haut de ses quasi 18 ans d’exercice du pouvoir, le Raïs ne l’ignore pas. Le temps qu’il passe le flambeau à son successeur élu le Président, (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting