RETOMBEES DE L’ADOPTION DU PROJET DE BUDGET 2018 A LA CHAMBRE
Elections : le Gouvernement appelé à décaisser les fonds à temps
jeudi 7 décembre 2017

*Après l’Assemblée nationale, il revient maintenant au Sénat d’examiner ledit projet de loi des finances en vue de permettre à l’Exécutif d’évacuer les contraintes financières

L’Assemblée nationale a adopté hier mercredi 6 décembrele projet de loi des finances pour l’exercice 2018. Ce, après approbation du rapport de la commission ECOFIN. Le projet de budget a été voté par 275 élus nationaux sur les 293 députés présents, au cours d’une séance subséquente. En marge de ce vote, le Gouvernement a été appelé à faire diligence pour décaisser, à temps, les fonds alloués à l’organisation des élections pour permettre à la Centrale électorale de respecter son chronogramme publié le 5 novembre dernier, et écarter ainsi les contraintes financières.

Fixé à 10.313,3 milliards des FC, le projet de budget 2018 est présenté en équilibre, en recettes et en dépenses. Avec 12,9 du PIB. Le taux de régression est de 10,5 par rapport à son niveau d’exercice 2017, arrêté à 11.524, 5 milliards des FC. Les recettes de l’ordre de 10.353,1 milliards de FC sont constituées de recettes du budget général, évaluées à 8.927,9 milliards de FC des recettes des budgets annexes, projetées à 917,2 milliards de FC et des recettes des comptes spéciaux chiffrées à 508,1 milliards de FC.
"Les priorités de cette loi des finances sont notamment l’organisation des élections crédibles, apaisées et transparentes, l’arrêt de la dégradation de la situation économique du pays, l’amélioration des conditions de vie de la population ainsi que la restauration de la sécurité des personnes et de leurs biens sur l’ensemble du territoire", souligne un député après l’adoption du rapport de la commission ECOFIN.

RECOMMANDATIONS DE L’ECOFIN
Le Premier ministre avait présenté ce projet de loi devant la représentation nationale le 24 novembre dernier. Maintenant que ce projet de budget est déclaré recevable au niveau de la Chambre, après examen minutieux au sein de la commission ECOFIN, ce texte de loi est transmis à la chambre haute du Parlement pour une seconde lecture.
Dans son rapport, ladite Commission recommande au gouvernement de la République de respecter, à l’avenir, le délai légal pour le dépôt de ce texte de loi à la chambre basse du Parlement. Le dépôt tardif du projet de budget auprès du bureau de l’Assemblée nationale a été au centre de l’interpellation du Premier ministre. La Commission Ecofin a, en plus, invité le même gouvernement à décaisser les crédits disponibles à la CENI pour le respect du calendrier publié le 05 novembre dernier.
Par ailleurs, les membres de l’ECOFIN indiquent que les recettes des comptes spéciaux passent de 481,03 milliards de FC à 508,08 milliards de FC pour l’exercice 2018. Avant de faire remarquer que les recettes des comptes spéciaux ne produisent pas d’impact sur le trésor public. La Commission ECOFIN n’a pas manqué de souligner la nécessité de renforcer les mécanismes de contrôle, de saisie et de traçabilité de ces ressources au compte général du trésor. Mathy MUSAU

Elections : l’UDPS parle d’une seule voix
mardi 23 octobre 2018

Augustin Kabuya d’abord le weekend, ensuite Jean-Marc Kabund hier lundi à l’émission "Le débat" sur Top Congo, soutiennent sans ambigüité, la logique (...)
lire la suite
Le FCC en meeting à Tata Raphaël le samedi 27 octobre
lundi 22 octobre 2018

*Rassuré par les « réponses techniques crédibles » de la CENI au sujet de la machine à voter et des électeurs sans empreintes digitales, Néhémie (...)
lire la suite
Controverse autour du contrôle parlementaire
vendredi 19 octobre 2018

*Face à cet exercice qui n’a rien produit tout au long de la législature, des voix s’élèvent pour appeler les députés à placer le curseur sur les (...)
lire la suite
Kinshasa s’interroge sur les motivations des autorités angolaises
jeudi 18 octobre 2018

Quarante-huit heures après le Conseil des ministres, dirigé par le président de la République, le Vice-premier ministre en charge des Affaires (...)
lire la suite
Expulsés d’Angola : Le gouvernement actionne le Fonds spécial d’assistance humanitaire
mercredi 17 octobre 2018

Le gouvernement va porter assistance aux ressortissants congolais expulsés sans façon d’Angola. La décision a été prise au cours de la dix-huitième (...)
lire la suite
Ramaphosa : les dessous de l’annulation de sa venue à Kinshasa
mardi 16 octobre 2018

On l’attendait hier lundi 15 octobre à Kinshasa, mais l’attente a été longue et vaine. Annoncé au XIème Sommet de la Grande Commission mixte République (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting