La France orpheline depuis hier de la légende Johnny Hallyday
jeudi 7 décembre 2017

Celui que les Français appelaient affectueusement "rockeur national" a tiré sa révérence hier mercredi 6 décembre de suite d’un cancer de poumon. Dès l’annonce de sa disparition, les messages de compassion n’ont pas cessé d’affluer sur les réseaux sociaux. Pour le président français, Emmanuel Macron, "Johnny Halliday fera toujours partie des héros français". Il a promis de prendre langue avec la famille biologique de l’illustre disparu afin de lui rendre des hommages nationaux dignes de son rang.

Le Premier ministre français, Edouard Philippe reconnaît en Johnny Hallyday, un artiste exceptionnel. "Je suis profondément atteint et ému par la mort de Johnny, que je croyais indestructible. C’est une partie de tous les Français qui s’en va avec lui. Il nous laissera des souvenirs incommensurables", a-t-il indiqué.
Les mélomanes africains ne sont pas en reste. Se confiant à l’Agence France presse (AFP), le reggaeman ivorien Alpha Blondy a salué la mémoire d’un "vieux complice qui vient de terminer sa mission sur terre ". "Johnny est un pan de notre mémoire culturelle pour les gens de ma génération. Johnny Hallyday a donné plusieurs concerts en Côte d’Ivoire où il compte beaucoup de fans, dont beaucoup de membres du gouvernement actuel !", a-t-il ajouté.

UNE VOCATION FAMILIALE
De son vrai nom, Jean-Philippe Smet, Johnny Hallyday est né le 15 juin 1943 dans le 9ème arrondissement de Paris. Fils unique de Léon Smet et d’Huguette Clerc, il est très jeune lorsque ses parents se séparent. Sa mère, mannequin-cabine, le confie alors à sa tante paternelle qui l’élève avec ses deux filles, Desta et Menen.
L’enfance de Johny Hallyday a été marquée par de nombreux voyages à travers l’Europe, avec ses cousines, danseuses, qui se produisaient en spectacle. Desta se marie avec un danseur américain, Lee Halliday, qui devient une figure paternelle pour le petit garçon et qui le surnomme Johnny. Rattrapé par la fibre artistique familiale, il prend des cours de théâtre, joue du violon, puis de la guitare.
En 1956, il monte sur scène pour la première fois et assure la première partie du spectacle de Desta et Lee Halliday à Copenhague. De retour à Paris, l’adolescent trouve sa voie à 14 ans lorsqu’il découvre un nouveau courant musical incarné par Elvis Presley. En 1960 , il signe avec la maison de disque Vogue et sort "un 45 tours" intitulé "T’aimer follement", sous le pseudonyme de Johnny Hallyday.

TENTATIVE DE SUICIDE
Avec l’album "Salut les copains" Johnny devient le chanteur emblématique de la période yéyé. En 1963, la chanson "L’idole des jeunes" devient un tube. Puis, il met sa carrière entre parenthèses pour effectuer son service militaire en Allemagne. Son retour est marqué par une nouvelle collaboration artistique, celle de Long Chris et a donné lieu à la sortie de son deuxième album intitulé "Johnny chante Hallyday".
Le chanteur enchaîne les concerts à un rythme effréné et connaît quelques problèmes avec le fisc. Le 10 septembre 1966, il tente de se suicider. Cet évènement va inspirer la chanson "Noir, c’est noir" qui devient à nouveau un tube.
Au cours des années 1970, Johnny Hallyday souhaite se diversifier et varier les registres. Il collabore avec Philippe Labro qui lui écrit des textes plus engagés et signe deux albums "Vie et Flagrant délit".
Johnny publie l’album de musique country, Country Folk Rock’. En 1973, il chante en duo avec Sylvie Vartan, "J’ai un problème", qui devient le tube de l’été. En 1975, il enregistre "Rock à Memphis", avant de s’exiler aux Etats-Unis en famille pour quelques mois. Il revient sur le devant de la scène en 1976. A la fin des années 70, les albums et les concerts se suivent.
Dans les années 80, il rencontre Michel Berger qui lui écrit l’album "Rock’n’Roll Attitude" qui rencontre un vif succès. Jean-Jacques Goldman lui écrit par la suite l’album Gang, sur lequel figurent "L’envie", "Je te promets", ou encore "Laura", qui sont autant de succès qui ont contribué à donner une nouvelle image du chanteur. C’est l’époque où l’artiste multiplie les collaborations, participe aux Restos du coeur, et produit des shows de plus en plus spectaculaires
A la fin des années 80, le spectacle "Dans la chaleur" de Bercy décroche une Victoire de la musique de la Meilleure prestation musicale. Dans les années 90, celui qu’on a surnommé le rockeur national a célébré son cinquantième anniversaire sur scène (le 15 juin 1993) au Parc des Princes. 1999 fut l’année d’un énorme succès pour Johnny avec l’album "Sang pour sang", écrit par David Hally-day.
En 2005, il publie son dernier album avec sa maison de disque Universal, "Ma vérité", qui met un terme à plus de quarante années de collaboration. A la fin de la même année, il intègre la maison de disques Warner et publie sous ce nouveau label "Le cœur d’un homme". En mai 2009, Johnny Hallyday entame une nouvelle tournée baptisée "Tour 66".

DES HOSPITALISATIONS EN CASCADE
La tournée est interrompue en juillet 2009 suite à l’hospitalisation du chanteur qui subit une intervention chirurgicale. En septembre, il reprend sa tournée, avant d’être à nouveau hospitalisé, fin novembre 2009, pour une hernie discale. En décembre 2009, à Los Angeles, il est hospitalisé d’urgence au Cedars-Sinai suite à des complications, et est plongé plusieurs jours dans le coma. Le chanteur se remet après une longue convalescence qui l’incite à diminuer le rythme de ses concerts.
En septembre 2010, il annonce qu’il a changé de producteur et travaille dorénavant avec Gilbert Coullier. Pour son retour dans les bacs, le chanteur collabore avec Matthieu Chedid (Jamais seul en 2011) ou encore Christophe Mios-sec (L’attente en 2013).
En 2013, il publie son autobiographie "Dans mes yeux" avec l’écrivain Amanda Ethers. En 2014, il scelle ses retrouvailles avec Eddy Mitchell et Jacques Dutronc pour le spectacle intitulé " Les Vieilles canailles". Il poursuit ses tournées et sort plusieurs albums, "Rester vivant" (2014) et "De l’amour" (2015). En janvier 2016, il reprend la route pour une nouvelle tournée, "Rester Vivant Tour" qui démarre à Montpellier. L’album live sort en octobre 2016.

JOHNNY HALLYDAY, LE CINEASTE
Parallèlement, Johnny Hallyday a fait de nombreuses incursions au monde du cinéma. En 2011, il joue pour la première fois au théâtre, dans une pièce de Tennessee Williams, "Le Paradis sur terre", aux côtés d’Audrey Dana.
En mars 2017, le chanteur annonce sur les réseaux sociaux qu’il souffre d’un cancer. En juin 2017, il rejoint néanmoins la tournée des Vieilles Canailles aux côtés d’Eddy Mitchell et de Jacques Dutronc.
Johnny Hallyday a connu une vie privée un peu tumultueuse. En avril 1965, il épouse une autre figure de la période yéyé, Sylvie Vartan, à Loconville. Elle lui donne un fils, David, le 14 août 1966. Après plusieurs années de mariage et de collaboration artistique, Johnny Hallyday et Sylvie Vartan divorcent en 1980.
Le chanteur rencontre ensuite l’actrice Nathalie Baye, avec qui il a une fille, Laura, née en novembre 1983. Mais le couple se sépare en 1986. Johnny Hallyday s’unit à deux reprises à l’actrice Adeline Blondiau (1990 et 1994), avant de retrouver l’amour au bras de Laeticia Boudou, de trente ans sa cadette. Ils se marient le 25 mars 1996 et adoptent deux fillettes d’origine vietnamienne, Jade (née le 3 août 2004) et Joy (née le 27 juillet 2008). Cette grande figure de la chanson française s’est éteinte hier mercredi 6 décembre, à l’âge de 74 ans, à son domicile de Marnes-la-Coquette 2. Même dans les derniers mois, Johnny Hallyday ne voulait pas abandonner la scène. Après une tournée avec ses Vieilles Canailles, il avait prévu de repartir sur les planches. Il avait promis une tournée en 2018 à ses fans.
Une synthèse de Orly-Darel NGIAMBUKULU

Matata Ponyo appelle à investir dans l’homme pour prétendre au développement de la RDC
vendredi 16 novembre 2018

* Pour l’ancien Premier Ministre, le développement n’est pas un fruit de slogan, mais de l’organisation et de l’action. Après près de cinq ans (...)
lire la suite
Barly Baruti au cœur d’un projet sur la promotion de la bande dessinée
jeudi 15 novembre 2018

Dessinateur de talent, Barly Baruti est à l’affiche d’un projet initié pour assurer la promotion de la bande dessinée en République démocratique du (...)
lire la suite
Mama Rosa et Werrason ont livré un concert d’amitié
mercredi 14 novembre 2018

*Le patron de Wenge Musica Maison Mère attendu en Chine. La chanteuse chinoise "Mama Rosa" et l’artiste musicien Werrason ont livré un concert (...)
lire la suite
Les trois jours qui ont édifié les cinéphiles kinois
mercredi 7 novembre 2018

La 8ème semaine du cinéma russe s’est clôturée en beauté hier mardi 6 octobre dans la salle des spectacles du Palais du peuple. Des cinéphiles kinois (...)
lire la suite
Cindy le cœur : le concert du 17 novembre annulé pour non payement des taxes
mercredi 7 novembre 2018

Cindy le cœur ne se produira plus le 17 novembre au Pullman Hôtel. Une note de la Division urbaine de la Culture et Arts du 5 octobre, adressée (...)
lire la suite
La 8ème semaine du cinéma russe se clôture aujourd’hui
mardi 6 novembre 2018

La huitième édition de la semaine du cinéma russe se clôture ce mardi 6 novembre dans la salle des spectacles du Palais du peuple. Occasion pour le (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Au nom de la base

Tiens ! hier jeudi, le candidat Emmanuel Ramazani devait présenter son programme. Silence radio. Sans doute que la base a demandé à "Coup sur coup" d’ajourner la manif. Le même Shadary fait face à (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting