Statut d’Al-Qods : Le Maroc condamne vivement la décision des USA
jeudi 7 décembre 2017

Le Maroc, profondément inquiet, condamne vivement la décision des USA de reconnaître Al-Qods comme capitale d’Israël et d’y transférer son ambassade, indique mardi le ministère des Affaires étrangères

Une telle initiative s’inscrit en contradiction flagrante avec la légalité internationale et plus particulièrement les deux résolutions 2253 et 2254 de 1967 de l’Assemblée générale des Nations Unies, ainsi qu’avec les conventions conclues et les ententes entre les deux parties, palestinienne et israélienne, précise le ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale (MAECI) dans un communiqué.
Cette démarche, ajoute la même source, constitue une altération du statut politique de la ville d’Al-Qods, ainsi qu’une anticipation incompréhensible des résultats du processus des négociations, le sujet d’Al-Qods étant une des questions du statut final dans le cadre de la solution de deux Etats.
Une telle décision est de nature à impacter négativement les efforts intenses que l’administration américaine ne cesse de déployer en vue de relancer le processus politique. Elle peut même anéantir définitivement les chances qui restent de réaliser la paix dans la région, souligne le MAECI, qui met en garde contre le fait qu’Israël peut utiliser cette décision pour poursuivre sa politique systématique de judaïsation de la ville sainte et effacer ses aspects religieux et spirituel.
Le ministère note également que cette orientation, vue sa gravité exceptionnelle, pourrait menacer la sécurité et la stabilité d’une région où règne déjà une atmosphère de tension, exacerber les sentiments de colère, de frustration et d’animosité et amplifier les manifestations de violence et d’extrémisme.
Le Maroc, dont le Souverain le Roi Mohammed VI, préside le comité Al Qods relevant de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), insiste sur la nécessité de préserver le statut historique, légal et politique d’Al Qods et appelle les Nations Unies, notamment les membres permanents du Conseil de sécurité, à assumer pleinement leurs responsabilités afin d’éviter tout ce qui est de nature à porter atteinte à ce statut ou à saper les efforts internationaux pour le règlement du conflit palestino-israélien, souligne le ministère.
Tout en réaffirmant son soutien inconditionnel et sa solidarité permanente avec le peuple palestinien frère dans la défense de ses droits légitimes, le Royaume du Maroc appelle à ce que la question d’Al Qods soit traitée avec toute la sagesse et la raison nécessaires eu égard à la symbolique de la ville et sa particularité chez les disciples des trois religions célestes, poursuit la même source.
Le MAECI indique, dans ce cadre, que conformément aux hautes orientations du Roi Mohammed VI, le Maroc œuvrera, en coordination avec la partie palestinienne et les autres parties arabe et islamique, à conjuguer les efforts afin de faire face à ce développement dangereux. Menara.ma

"Plaidoyer pour la bonne gouvernance et le développement" de Matata Ponyo
mercredi 14 novembre 2018

Un nouveau-né depuis hier dans les rayons des bibliothèques de la RD Congo. Particulièrement celles de Kinshasa, capitale du pays. Il s’agit de (...)
lire la suite
Voici la lettre d’engagement
mercredi 14 novembre 2018

Si je ne respecte pas mes engagements, je mettrais fin à ma carrière politique et je serais soumis à l’opprobre de la nation" La Fondation Anan est (...)
lire la suite
Kwilu : une épidémie d’origine inconnue décime de gros bétails
mercredi 7 novembre 2018

Depuis environ trois mois, une épidémie non encore identifiée, décime les gros bétails dans tous les cinq territoires de la province du Kwilu. Entre (...)
lire la suite
Godé Muamba insiste sur l’organisation du pays par la base : localité, quartier et commune
mardi 6 novembre 2018

Candidat à la députation nationale dans la circonscription du Mont-Amba, Godé Muamba multiplie les descentes sur terrain depuis quelques temps. Le (...)
lire la suite
Hainan, l’île–province symbole du miracle chinois
lundi 5 novembre 2018

La Chine ? C’est bien sûr Beijing, capitale tentaculaire d’un pays-continent. C’est évidemment Shanghaï, première place forte financière en Asie (...)
lire la suite
Le Président Li Baoshan, n°1 du Quotidien du Peuple : « Aucun pays ne peut se développer en s’isolant »
lundi 5 novembre 2018

(Par José NAWEJ, de retour de Hainan, en Chine) Cette déclaration du patron du Quotidien du Peuple dégage la quintessence de la 5ème édition du (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Au nom de la base

Tiens ! hier jeudi, le candidat Emmanuel Ramazani devait présenter son programme. Silence radio. Sans doute que la base a demandé à "Coup sur coup" d’ajourner la manif. Le même Shadary fait face à (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting