Kasaï : Le PAM en quête de financement pour remédier à la crise alimentaire
jeudi 7 décembre 2017

Le Programme Alimentaire mondial a besoin des financements additionnels pour faire face à la crise alimentaire aiguë qui ravage des millions de personnes au Grand Kasaï. Ce cri de détresse a été lancé hier mercredi 6 décembre par Claude Jibidar, le directeur pays de cette Agence des Nations Unies, au cours d’une conférence de presse.

Claude Jibidar a prévenu qu’une crise alimentaire aigue de la faim frappe actuellement le Grand Kasaï, déjà ravagé par les conflits. Cette crise pourrait se transformer en une catastrophe à long terme si l’intervention tardait à venir, a-t-il indiqué.
"Au moment où l’agence travaille contre la montre pour aider davantage de personnes, l’argent s’épuise rapidement ", a-t-il déploré.
" Nous sommes entrain d’abandonner ceux qui ont le plus besoin de nous ", a fait remarquer le directeur pays du PAM en RDC. Et d’ajouter : "Une forte augmentation des activités a fait une grande différence. Mais le PAM l’a financé avec ses maigres ressources internes", a-t-il poursuivi. "Sans le soutien immédiat des donateurs, beaucoup de personnes, en particulier les femmes et les enfants, mourront ", a martelé Claude Jibidar.
Pour le Directeur pays de PAM, la faim ne met pas seulement des vies en danger. Elle force les gens à la prostitution et augmente le risque des violences sexuelles. Il a appelé les partenaires du gouvernement à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour éviter au Kasaï la catastrophe humanitaire qui le guette.
Avec, en effet, 3,2 millions de personnes désespérément en manque de nourriture, le PAM a décidé de faire une intervention d’urgence, a indiqué son patron. D’après lui, une accalmie dans les combats a permis au PAM de déployer plus de personnels. Pendant ce temps, les travailleurs humanitaires se sont déployés partout dans le Kasaï. Le PAM, pour sa part, coordonne la logistique inter-agence et les vols humanitaires.
En conséquence, a-t-il évoqué, le nombre de personnes assistées a augmenté rapidement, passant de 42.000 en septembre à 115.000 en octobre et 225.000 en novembre dernier. Le mois passé, 13.500 enfants ont reçu des aliments enrichis, a-t-il déclaré.
Aux dires de Claude Jibidar, « la réticence des donateurs à s’engager au Kasaï compromet nos efforts. Alors que le PAM prévoit de nourrir près d’un million de personnes en décembre, les caisses de l’agence sont tellement épuisées que, seules, des demi-rations peuvent être distribuées ». Mathy MUSAU

Des prévenus dos au mur face à leurs vidéos d’audition
mercredi 15 août 2018

Le procès Kamwina Nsapu branche Kinshasa a atteint une étape décisive. Après plusieurs audiences consacrées à l’analyse des relevés d’appels, l’heure (...)
lire la suite
Des immondices utilisées dans la lutte contre les érosions à Kindele
mercredi 15 août 2018

Des véhicules à bennes basculantes, de la Division urbaine de l’Office des voiries et drainage (OVD) chargés de ramassage des immondices se (...)
lire la suite
Mgr Luc Gillon immortalisé par un buste
mardi 14 août 2018

Bâtisseur et fondateur de l’ex-Université Lovanium, actuelle Université de Kinshasa, Mgr Luc Gillon était jusque-là méconnu des générations récentes (...)
lire la suite
Des orphelins de Kinshasa en soirée caritative
mardi 14 août 2018

Il est des structures sans but lucratif qui tentent de redonner, tant soit peu, du sourire aux plus démunis. Le cas de l’Asbl "Dignité Humaine" par (...)
lire la suite
Un malade d’Ebola confirmé dans la zone de santé de Mandima
mardi 14 août 2018

* Cependant, 74 membres du personnel mis en congé. Le gouverneur de la province d’Ituri, Jefferson Abdallah Pene Mbaka, a confirmé, hier lundi (...)
lire la suite
La Fondation Deogratias Gbaligaza se mobilise pour la cause des drépanocytaires
lundi 13 août 2018

La situation précaire dans laquelle vivent nombre de drépanocytaires en République démocratique du Congo a poussé une poignée de volontaires à se (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting