FORT DE SA LEGITIMITE HISTORIQUE AUX COTES DU LIDER MAXIMO
Bruno Tshibala plébiscité par les congressistes
lundi 11 décembre 2017

Une happy end au Congrès extraordinaire de l’UDPS ? Assurément. Mieux, un épilogue qui rentre dans l’ordre normal des choses. Ce, en raison du profil de celui qui a été presque plébiscité,à la régulière, à la tête du parti tshisekediste. Bruno Tshibala Nzenzhe, qui ne connaît ?

Dans la maison UDPS dont Etienne Tshisekedi était le patriarche, il était l’un des rares combattants de première heure. Bruno Tshibala a, en effet, vu l’UDPS naître et grandir jusqu’à son âge actuel. Parcours dont même nombre de fondateurs historiques n’ont pujustifier. Dans l’ombre du Lider maximo, c’est bien Bruno Tshibala qui faisait office de gardien du temple. Jusque dans ses derniers instants, le Président de l’UDPS n’a pas lésiné sur les signes pour montrer en quel proche il plaçait sa confiance. Lorsqu’il est nommé secrétaire général adjoint, au parti comme auprès des partenaires de l’UDPS, tout le monde avait vite décodé le message. A savoir que c’est Bruno Tshibala, le commandant second.
Partisan du rassemblement des forces de l’opposition, du compromis, de l’aggiornamento en vue d’infléchir la lutte en vue de la conquête du pouvoir, Bruno Tshibala verra ses suggestions stratégiquescommencer à prendre corps lorsque le Président Tshisekedi en personne convoque Genval. Etienne Tshisekedi fera venir son secrétaire général adjoint pour officier la grand-messe. On connait la suite.
Que donc Bruno Tshibala soit porté à la tête du parti au terme du Congrès dont les lampions se sont éteints hier, rien de surprenant. Le propre des grands partis progressistes était de faire honneur à la légitimité historique. Au lendemain de la seconde guerre mondiale, ne dirigeait pas les partis de gauche en Europe qui voulaient. La palme revenait à des résistants. En Afrique australe où les partis ont la lutte de libération chevillée à leur histoire, la référence légitimiste dans le combat est de rigueur.
Si Jacob Zuma par exemple jouit encore du grand respect dans les rangs de l’ANC, c’est en raison de son apport dans la longue lutte contre l’Apartheid. Si demain, Cyril Ramaphosa ou encore Dlamini Zuma devaient reprendre le flambeau, l’un ou l’autre le devra à sa légitimité par rapport au combat. FDA

Des prévenus renient leurs numéros de téléphone
vendredi 20 juillet 2018

L’analyse des relevés téléphoniques dans l’affaire Kamwina Nsapu branche Kinshasa se poursuit. Les prévenus convoqués à la barre, à l’audience d’hier (...)
lire la suite
L’Assemblée nationale garantit la survie des anciens chefs de l’Etat élus
vendredi 20 juillet 2018

La proposition de loi portant statut des anciens présidents de la République et les avantages accordés aux deux présidents du Parlement attend sa (...)
lire la suite
Ferdinand Kambere soutient la légitimation du 3ème mandat de Kabila
vendredi 20 juillet 2018

Le secrétaire permanent adjoint du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), Ferdinand Kambere, séjourne à Dar-es-Salam, en (...)
lire la suite
Le schéma MLC, via sa Secrétaire générale, au cœur de la controverse
vendredi 20 juillet 2018

Faut-il une candidature commune de l’Opposition au scrutin présidentiel du 23 décembre prochain en RD Congo ? Si oui, à quel moment les différents (...)
lire la suite
Delly Sesanga : "C’est un discours d’autosatisfaction"
vendredi 20 juillet 2018

Pour le secrétaire général de Ensemble de Moïse Katumbi, le discours du président Kabila est un certificat d’autosatisfaction dans un Congo imaginaire. (...)
lire la suite
Delly Sesanga : "C’est un discours d’autosatisfaction"
vendredi 20 juillet 2018

Pour le secrétaire général de Ensemble de Moïse Katumbi, le discours du président Kabila est un certificat d’autosatisfaction dans un Congo imaginaire. (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting