AFIN D’OFFRIR AUX ENFANTS CONGOLAIS UN ENSEIGNEMENT DE QUALITE
Vodacom Congo rend publique l’application Vodaeduc
lundi 11 décembre 2017

Ça y est, c’est lancé ! Désormais à l’aide du lien "Vodaeduc.vodacom.cd ", les Congolais peuvent accéder à tout moment, et partout à un contenu éducatif de qualité, riche et varié.La société de télécom Vodacom Congo a procédé au lancement officiel de cette nouvelle plateforme éducationnelle, le vendredi 8 décembre dernier, au Lycée Motema Mpiko, dans la commune de Kasa-Vubu.

Vodaeduc est une plateforme d’enseignement en ligne gratuit, donnant accès à des vidéos de cours standards mis à la disposition de la population de 7 à 77 ans.
Conçu avec la dernière technologie, cette plateforme permet aux utilisateurs d’améliorer leurs connaissances dans différentes matières telles que les mathématiques, les sciences, l’informatique. Les futurs bacheliers pourront également s’y référer pour mieux préparer les examens d’Etat.
Vodaeduc offre, par ailleurs, une opportunité aux professionnels de l’éducation et aux élèves de s’autoformer et de former d’autres personnes de manière continue et permanente.
S’inscrivant parmi les plus grands programmes philanthropiques de la Fondation Vodacom, qui a initié ce projet, Vodaeduc vise à offrir un avenir radieux aux élèves de la RDC. Avec l’avènement du numérique, cette plateforme éducationnelle en ligne, permet aux jeunes d’évoluer sur le même diapason que les élèves des pays développés en matière d’enseignement.

DROIT DES ENFANTS A UN ENSEIGNEMENT DE QUALITE
Au cours de son allocution, le DGA de Vodacom Congo, Paulin Ikwala, a souligné qu’une éducation de qualité est le fondement pour améliorer la vie des gens et le développement durable. C’est dans ce cadre que la Fondation Vodacom, en sa qualité de partenaire dans le secteur de l’éducation, a voulu appliquer l’objectif 4 du Développement durable des Nations Unies qui met en évidence le droit des enfants à un enseignement de qualité.
" Dans cette même lancée, la Fondation Vodacom continuera à collaborer avec le ministère de l’EPSP pour la numérisation des manuels scolaires du curriculum congolais qui seront bientôt disponibles pour tous les enfants congolais du primaire et du secondaire, y compris la formation continue des enseignants " a fait savoir le DGA de Vodacom.
Présent à cette cérémonie de lancement, les Ministres de l’EPSP et du Genre, Famille et Enfant se sont réjoui de cette innovation. Pour, le numéro un de l’EPSP, Gaston Musemena, les nouvelles technologies sont des piliers de la modernisation. Grâce à la plateforme Vodaeduc, l’enseignement de la RDC emboîte le pas à d’autres pays face à la numérisation de ce secteur.
A l’occasion, il a sollicité de cette plateforme une prise en compte des personnes analphabètes en créant des possibilités d’apprentissage pour ne pas les marginaliser.

PLUS DE 100 TABLETTES DANS LA CLASSE NUMERIQUE

L’école pilote dispose d’une salle de classe numérique, qui a été équipée par Vodacom, avec plus de 100 tablettes et dotée d’une connexion Internet, afin de faciliter l’accès au programme numérique. Bien avant de visister cette salle, la Directrice du Lycée ainsi qu’une représentante des élèves ont exprimé leur reconnaissance à leur bienfaiteur pour le choix porté sur leur établissement. Motema Mpiko étant l’école pilote de lancement à Kinshasa, le DGA de Vodacom Congo a, à cet effet, signé avec le responsable du lycée un document qui scelle le partenariat entre l’entreprise et le lycée Motema Mpiko, choisi comme l’école pilote du projet.
Au mois d’août dernier, les élèves et les enseignants de cet établissement scolaire, ont eu à expérimenter pour la première fois cette plateforme éducationnelle. Pour la Fondation Vodacom, Kinshasa, ce n’est que le début d’un long parcours. L’entreprise compte implanter l’application Vodaeduc progressivement dans les autres provinces de la République.Avec ce contenu éducatif en ligne, Vodacom Congo concrétise, à l’égard de ses abonnés, la mission qu’elle s’est assignée à savoir, « The futur is exciting » (Le futur est passionnant). FST

L’Institut supérieur théologique du Réveil largue ses 16 premiers lauréats
vendredi 12 janvier 2018

L’Institut Supérieur Théologique du Réveil (ISTR) est fier de lancer ses 16 premiers lauréats sur le marché de l’emploi. Honorés le 4 janvier dernier (...)
lire la suite
Des femmes chinoises offrent des vivres, des médicaments... aux personnes vivant avec handicap
jeudi 11 janvier 2018

L’Association des femmes chinoises au Congo (AFCC) a remis hier des dons aux personnes vivant avec handicap. La cérémonie s’est déroulée ce mercredi (...)
lire la suite
Procès Kamwina Nsapu : l’instruction se poursuit ce jeudi
jeudi 11 janvier 2018

Commencée hier mercredi 10 janvier, à la prison militaire de Ndolo, l’instruction au fond dans l’affaire des présumés miliciens du mouvement terroriste (...)
lire la suite
La commune de Barumbu bientôt enclavée
mercredi 10 janvier 2018

La commune de Barumbu est en passe d’être coupée de la ville de Kinshasa, si l’on y prend garde. Les principales artères conduisant à cette (...)
lire la suite
L’UCOFEM vise à accroitre l’accès des femmes dans les médias
mercredi 10 janvier 2018

L’Union congolaise des femmes des médias vient de publier la 3ème édition du Répertoire des femmes ressources en RDC. Pour la directrice exécutive de (...)
lire la suite
Reprise timide des cours à Kinshasa suite à une mauvaise interprétation du deuil national
mardi 9 janvier 2018

Rentrée scolaire timide à Kinshasa après les fêtes de fin d’année. Les bleu et blanc ont été à peine visibles sur les principales artères de la capitale, (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting