PROCES DES PRESUMES TERRORISTES KAMWINA NSAPU AILE KINSHASA :
Vivement le fond du dossier pour connaître la vérité sur les commanditaires !
lundi 11 décembre 2017

C’est en principe ce lundi 11 décembre que reprend, à la prison militaire de Ndolo, le procès des présumés terroristes Kamwina Nsapu aile Kinshasa. A l’audience de vendredi 8 décembre, quantité d’avocats de la défense ont défilé pour décliner leurs mémoires uniques.

La bataille sur la forme risque d’occuper encore la séance de ce lundi, au regard à la fois du nombre élevé de prévenus et surtout de celui d’avocats. Certains observateurs craignent même que le procès ne s’enlise dans des questions de procédure. Or, il s’agit ici d’une affaire de terrorisme, d’atteinte à la sûreté de l’Etat sur fond de mort d’hommes. Ce n’est donc pas un dossier ordinaire, comme on en connaît dans les prétoires.
En plus, la justice militaire se distingue, certes par sa rigueur, mais surtout par sa capacité particulière à aller vite à l’essentiel, c’est-à-dire au fond du dossier. En raison justement de la gravité des faits reprochés aux prévenus, de plus en plus de voix s’élèvent pour réclamer de la célérité dans la gestion du procès. Car, l’opinion meurt d’impatience pour connaître la vérité sur la terreur qui s’était abattue sur Kinshasa.
Question de connaître, comme c’est généralement le cas dans ce genre d’opérations terroristes, les auteurs intellectuels de ces actes de barbarie attentatoires à la sûreté de l’Etat, au fonctionnement des institutions, à l’ordre public. A savoir, l’assaut contre l’ex-Prison de Makala, les attaques des parquets, cachots, commissariats dans certaines communes de la capitale …Ce, sans oublier l’action terroriste menée, mi- juillet en pleine journée, sur le Marché central, au cours de laquelle l’administratrice de ce lieu de négoces a été assassinée.
L’opinion a encore fraîches en mémoire les images insoutenables du calvaire de Mme Chantal Mombi Mboyo. Un crime qui ne devrait rester impuni. Des séries d’actes terroristes qui ne devraient être dilués dans une guérilla procédurière avec le risque de jeter un énorme écran de fumée sur les commanditaires de ces faits gravissimes.
FDA

Des criminels à Kinshasa pour attaquer des personnalités politiques
mardi 23 octobre 2018

* A 2 mois de la date fatidique du 23 décembre, la CENI et les acteurs politiques appelés à créer les conditions d’un scrutin réellement apaisé. (...)
lire la suite
Le général Sylvano Kasongo relance l’opération de contrôle des véhicules
mardi 23 octobre 2018

Le commissaire provincial de la police ville de Kinshasa, le général Sylvano Kasongo, a lancé le dimanche 20 octobre dernier, la deuxième phase de (...)
lire la suite
Mende et Atundu ciblés hier par des assaillants toujours en cavale
mardi 23 octobre 2018

Plus de peur que de mal. Les porte-paroles du gouvernement et de la Majorité présidentielle ont été les cibles des assaillants qui ont pris d’assaut (...)
lire la suite
Le projet de loi de reddition des comptes 2017 envoyé à la commission ECOFIN de l’Assemblée nationale
mardi 23 octobre 2018

* L’exécution du Budget 2017 s’est soldée par un excédent, signe de la rigueur budgétaire, souligne Henri Yav. Kinshasa, 22 octobre 2018 (ACP).- Le (...)
lire la suite
Antonio Guterres exprime son indignation
mardi 23 octobre 2018

Par un communiqué signé hier par Farhan Haq, son Porte-parole adjoint, le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, se dit indigné par (...)
lire la suite
Elections : Samy Badibanga pour un langage de vérité
lundi 22 octobre 2018

* Toutefois, à J-61, le leader de la plateforme "Les Progressistes", doute de l’organisation du scrutin à la date prévue. D’où, l’indispensable (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting