Moussa Diabaté : « Le Maroc joue un rôle leader dans la promotion de la culture cinématographique africaine »
mercredi 20 décembre 2017

La vocation africaine du Maroc se décline sur quantité de domaines. Dans le secteur culturel, le Royaume se distingue notamment par son soutien de longue date au cinéma africain. A preuve, le Festival du cinéma africain de Khouribga qui vient de totaliser quarante ans. Forum des As publie le témoignage du Directeur général du Centre national de la cinématographie du Mali. FDA
* Le FCAK, est un festival mature, qui marque la relance du cinéma africain dans son entité, a souligné le directeur général du Centre national de la cinématographie du Mali (CNCM), Moussa Diabaté.

Distingué par son contenu et son identité, ce festival est devenu une mémoire de la créativité cinématographique africaine, a relevé M. Diabaté dans un entretien accordé à la MAP en marge de la 20ème édition du FCAK qui s’est tenu du samedi 9 au samedi 16 septembre 2017.
"Il s’agit d’un espace de rencontre des grands cinéastes du continent afin de faire découvrir leurs récentes œuvres cinématographiques à ce grand public, assoiffé d’art et de cinéma, toujours au rendez-vous", a-t-il soutenu.
Dans un contexte où le soutien au cinéma est de moins en moins affiché, le Maroc joue un rôle leader dans la promotion de la culture cinématographique africaine, "c’est sous son leadership que le cinéma africain va s’épanouir", a-t-il affirmé.
Le Maroc joue un rôle leader dans la promotion de la culture cinématographique africaine, et c’est sous son leadership que le Terne art africain va s’épanouir.
Le festival de Khouribga a une vision globale sur l’avenir du cinéma. "Nous n’avons plus le droit de ramener notre cinéma en arrière, nous sommes dans un nouveau esprit", a-t-il estimé, notant que le cinéma est devenu un marché de travail qui offre d’importantes opportunités d’emploi.
"Depuis longtemps, le cinéma africain a été financé par l’Occident, c’est à nous aujourd’hui de prendre la relève, car lorsqu’on vous finance un film vous n’avez plus le droit à votre propre écriture", a-t-il fait observer, appelant les Etats africains à s’investir davantage dans ce domaine.
Concernant la présence de la femme dans le cinéma africain, il a considéré qu’on ne peut pas parler de cinéma sans femmes. Le combat de la femme arrive à sa plénitude à travers le cinéma. Le Maroc et le Mali c’est de l’histoire, "le partenariat maroco-malien est le plus ancien dans la région", s’est- il félicité, ajoutant que le Royaume abrite les archives du Mali qui sont conservées dans de meilleures conditions.
Créé en 1977, le Festival du cinéma africain de Khouribga est une fête annuelle qui célèbre le cinéma et rend hommage aux productions cinématographiques africaines. En somme c’est une invitation à un échange culturel d’une richesse hors pair.
Tiré de Les Cahiers MAP 2017, n°60

Musique, danse, littérature…prévus pour le mois de janvier 2018
vendredi 19 janvier 2018

Compté parmi les grands temples kinois de la culture, le Centre Wallonie Bruxelles (CWB) a dévoilé, le lundi 15 janvier, à la presse, sa première (...)
lire la suite
Marie Misamu toujours vivante dans les coeurs des mélomanes
vendredi 19 janvier 2018

Le mardi 16 janvier dernier n’a pas qu’était la journée de la commémoration de la mort de Mzee Laurent Désiré Kabila. C’était aussi une occasion de se (...)
lire la suite
La remise des prix " Mongita Awards "
lundi 15 janvier 2018

La soirée pour honorer les cinéastes congolais et récompenser les meilleurs artistes professionnels du 7ème art, se tiendra à l’Académie des (...)
lire la suite
Reddy Amisi pour un nouveau mécanisme de protection des oeuvres des artistes congolais
vendredi 12 janvier 2018

La Société congolaise des droits d’auteurs (SOCODA), dans sa version actuelle, présente des signes de fatigue, constate Reddy Amisi. Fort de ce (...)
lire la suite
Lutumba Simaro plaide pour des hommages nationaux de son vivant
vendredi 12 janvier 2018

Dans deux mois, ce sera fini pour l’immortel Lutumba Simaro Masiya. Ce talentueux artiste rd congolais a décidé de mettre fin à sa carrière musicale (...)
lire la suite
F.Wazekwa présente son ouvrage "Les petits bonbons de la sagesse"
jeudi 11 janvier 2018

Félix Wazekwa, dit "Mukuwa bongo" vient de présenter son tout premier ouvrage. Intitulé "Les petits bonbons de la sagesse", ce livre a été porté sur (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting