PRESENTANT SES VOEUX POUR 2018 A LA POPULATION CONGOLAISE
Michel Okongo : "2017, année des rêves brisés sur le plan démocratique"
mardi 9 janvier 2018

Il est une tradition pour Me Michel Okongo, président national du parti "Unité des valeurs", de profiter de la première semaine de l’année pour présenter ses voeux les meilleurs aux militants de sa formation politique et à toute la population congolaise de manière générale. Pour cette année, ce juriste a organisé une cérémonie d’échange de voeux au QG de son groupement politique au cours de laquelle plusieurs sujets d’actualité ont été abordés.

S’adressant aux militants et cadres de son parti politique, Michel Okongo estime qu’à l’horizon 2018, se pointe une très grande lueur d’espoir pour la République démocratique du Congo, désormais tournée vers l’avenir, et en voie de recouvrer, par la lutte, sa souveraineté effective.
Michel Okongo pense, cependant, que 2017 n’a pas été différente des années précédentes pour la RDC. « Elle a même été pire, au regard de la précarité ambiante sur le plan social, ainsi que des violences observées au courant de l’annee dans le Kasaï et dans la partie Est du pays où de nombreuses personnes ont été tuées et assassinées horriblement », soutient-il.
" 2017 a été, autant que 2016, une année qui a privé notre pays d’élections libres et démocratiques, prévues selon l’Accord de la Saint Sylvestre. Elle a également été l’année au cours de laquelle s’est effectuée l’occupation par des troupes étrangères des pans importants de nos territoires, notamment à Beni et à Lubero . Ce fut aussi l’année des rêves brisés sur le plan démocratique", a déclaré Michel Okongo.

ESPOIR
Qu’à cela ne tienne, s’est-il exclamé, avant d’appeler le peuple congolais à laisser tous ces événements malheureux derrière lui et à orienter résolument son regard vers l’avenir, afin de bâtir un Congo fort au coeur de la planète terre.
" Pour rebâtir notre pays, Unité des valeurs prévoit tout d’abord de sécuriser à la fois nos populations et leurs biens. Aussi, de sécuriser les frontières nationales, en créant des unités de gardes-frontières bien formés, appuyées par nos forces armées et la Police. Nous lutterons enfin pour garantir l’indépendance nationale et l’intégrité territoriale", a-t-il indiqué.

DETERMINATION

Selon Michel Okongo, les priorités pour son parti en ce qui concerne cette année nouvelle restent l’amélioration des conditions sociales de la population, la création des emplois, la croissance économique, l’adaptation du barème salarial au coût de la vie, la relance de la formation professionnelle.
Cette formation politique de l’opposition réitére sa détermination à oeuvrer pour l’amélioration des conditions socioprofessionnelles des militaires et des policiers, pour l’institution d’une caisse de solidarité pour venir en aide aux personnes vulnérables... Elle s’attend même à lutter contre la prolifération et la vente des boissons à très forte dosage d’alcool et à mettre en place des programmes d’éducation civique pour tous, afin de renforcer la conscience nationale.
En invitant l’élite politique congolaise à faire preuve de patriotisme et à mettre au centre de son action politique l’intérêt général du peuple, Michel Okongo souhaite une bonne année 2018 à toute la nation congolaise.
"En ce qui me concerne, 2018 me donne une occasion de renouveler à l’endroit de chaque congolais, mon engagement et toute ma disponibilité à servir le pays. Au nom de mon parti et de tous mes collaborateurs, je dis simplement bonne année 2018", a souhaité Michel Okongo.
Cette cérémonie d’échange des voeux s’est clôturée par la remise, par les cadres de ce parti politique, d’un diplôme d’excellence à leur président Michel Okongo. "Vu son dévouement à la cause du pays, sa probité morale et sa détermination à faire de la RDC un grand pays au coeur du continent africain, nous avons décidé de lui décerner ce diplôme d’excellence et de haute portée patriotique », a lâché un des cadres du parti.

Orly-Darel NGIAMBUKULU

Lutte contre le paludisme : MSF prône une approche de soins communautaires de proximité
jeudi 26 avril 2018

Pour réduire la mortalité due au paludisme, Médecins Sans Frontières (MSF) recourt à une approche des soins communautaires de proximité et gratuits. (...)
lire la suite
Journalistes et comédiens sensibilisés à la lutte contre la malaria
jeudi 26 avril 2018

Le paludisme continue d’être un problème de santé en RDC. Cette maladie tue un enfant toutes les 30 secondes. C’est la principale cause de morbidité (...)
lire la suite
Mbanza-Lemba : l’UNC organise des consultations et traitements gratuits du paludisme
jeudi 26 avril 2018

L’Union pour la nation congolaise (UNC) a organisé, hier mercredi 25 avril, des consultations gratuites et des tests rapides du paludisme en faveur (...)
lire la suite
Le prévenu à la barre trahi par les traces de balle sur son corps 
mercredi 25 avril 2018

L’audience d’hier mardi 24 avril, dans l’affaire des présumés miliciens du mouvement terroriste Kamwina Nsapu a tourné autour de l’instruction du (...)
lire la suite
La consommation régulière de la "Chicha" à la base de plusieurs types de cancer
mercredi 25 avril 2018

Pipe à eau très répandue dans les pays arabes, la "Chicha" est actuellement très prisée par les jeunes à Kinshasa. Trois sur cinq « dancing-bar » de la (...)
lire la suite
Avenue de l’Université : des particuliers font louer des bottes pour traverser les mares de boue
mercredi 25 avril 2018

Rouler sur l’avenue de l’Université, impose un double reflexe. Si au départ du Boulevard Lumumba jusqu’à Kapela, la route est praticable, le tronçon (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting