ELECTIONS CRÉDIBLES ET APAISÉES EN RDC
La France insiste sur le respect du calendrier publié le 5 novembre par la CENI
jeudi 18 janvier 2018

"Des élections crédibles, transparentes, et apaisées permettant une alternance pacifique et démocratiques du pouvoir sont nécessaire pour la stabilité de la RDC et de l’ensemble de la région", a déclaré l’ambassadeur François Delattre, représentant permanent de la France à l’ONU qui s’est exprimé après la présentation de la situation générale de la RDC par le Secrétaire général adjoint en charge du maintien de la paix, le 09 janvier au Conseil de sécurité.

A cette occasion, François Delattre a indiqué : "Nous appelons à la tenue effective des élections conformément au calendrier électoral publié le 05 novembre dernier, dans le respect de la constitution et de l’esprit de consensus qui avait prévalu lors de la signature de l’accord politique du 31 décembre 2016". Aussi, a poursuivi le diplomate français, son pays appelle les autorités congolaises et la CENI à prendre toutes mesures nécessaires en particulier pour permettre rapidement la mise en place de l’équipe coordonnée des experts internationaux en appui au processus électoral et la relance du projet d’appui au cycle électoral au Congo.

D’après François Delattre, l’accord de la Saint-Sylvestre est plus central que jamais. Car, il est la dernière expression d’un consensus national congolais, a-t-il ajouté avant de souligner, sa mise en œuvre complète est une urgence, s’agissant notamment des mesures de décrispation, indispensables pour réunir les conditions d’élections crédibles et apaisées.

Evoquant la contribution de la MONUSCO pendant cette période cruciale de l’histoire de la RDC, il a salué le travail remarquable qu’abat cette institution dans un contexte difficile. François Delattre a aussi salué les efforts de la mission pour se reconfigurer et s’adapter au contexte sécuritaire comme priorités du mandat. A ce sujet, il n’a pas manqué de saluer chaleureusement le travail magnifique effectué par Maman Sidikou. Il a ensuite exprimé leur plein et entier soutien à son successeur Lelia Zerrougui.
Par ailleurs, au nom de la France, il a condamné fermement les violences commises par les forces de sécurité lors de manifestations du 31 décembre en RDC. Ces violences, a-t-il poursuivi, ont fait plusieurs victimes.

Pour ce faire, son pays réitère son appel au respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales, entre autres le droit d’expression, d’information et de manifestation pacifique, qui est une composante essentielle de la démocratie. Ainsi, la France appelle les autorités congolaises à faire toute la lumière sur ces violences, afin que les responsables en répondent devant la justice.

Mathy MUSAU

UCOFEM organise la 2ème édition de marathon des femmes et hommes des médias
vendredi 23 février 2018

L’Union congolaise des femmes des médias organise le jeudi 1er mars prochain, un marathon des femmes et des hommes des médias, au travers de toutes (...)
lire la suite
Le ministère public s’en tient aux dénonciations contenues dans les PV
vendredi 23 février 2018

Un seul prévenu a comparu hier jeudi 22 février, à la prison de Ndolo, à l’audience comptant pour l’affaire des présumés miliciens du mouvement (...)
lire la suite
L’armée ougandaise envahit Mahagi en Ituri
vendredi 23 février 2018

*Le N°3 des ADF tué par les FARDC à Beni. Des informations concordantes confirmées par l’Administrateur de Territoire de Mahagi en Ituri, du (...)
lire la suite
Vingt-six Congolais morts de diarrhée aiguë, selon le HCR
vendredi 23 février 2018

Vingt-six réfugiés congolais ont trouvé la mort dans un camp en Ouganda, après avoir souffert, durant quatre jours, de diarrhée aiguë. Selon une (...)
lire la suite
OCHA condamne l’assassinat de deux travailleurs humanitaires
vendredi 23 février 2018

Les conditions sécuritaires demeurent encore préoccupantes dans le Nord-Kivu à l’Est de la RDC, renseignent les organisations humanitaires sur (...)
lire la suite
Me Richard Bondo privilégie l’éthique et la considération de l’autre
jeudi 22 février 2018

Les thèses de doctorat défendues et soutenues ces derniers jours à Kinshasa font couler beaucoup d’encres et de salives. La dernière réaction en (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting