AU COURS D’UN CULTE COMMÉMORANT LES 17 ANS DE LA DISPARITION DE M’ZEE LD KABILA
Le pasteur Ekofo interpelle les Congolais sur l’héritage à léguer aux générations futures
jeudi 18 janvier 2018

C’est suffisamment rare pour être souligné. A l’occasion de la commémoration du dix-septième anniversaire de l’assassinat du président Laurent-Désiré Kabila, mardi 16 janvier à la Cathédrale du Centenaire, le révérend François-David Ekofo, pasteur de l’Église protestante du Congo, a dénoncé ouvertement la mauvaise gestion du pays. A la surprise générale, le pasteur Ekofo a formulé des critiques sans se départir de son sourire devant des têtes couronnées de la République au cours de cette célébration retransmise en direct sur la RTNC, la télévision publique. Ce n’était plus arrivé depuis le long règne (19 ans) de Mgr Pierre Marini à la tête de l’Eglise du Christ au Congo (ECC)...

Le Révérend François-David Ekofo s’est inspiré des livres de Deutéronome (10:14) et Psaumes (115 :16) pour interpeller les autorités et la population sur leurs responsabilités. Dans sa prédication, Mgr François-David Ekofo a surpris en lançant de go que "l’Etat congolais n’existe pas" avant d’exhorter "les gouvernants à tous les niveaux à faire preuve d’une gestion responsable ". Ce, dans le but avoué de "léguer aux générations futures un pays où il fait bon vivre" pour tous ses habitants.

Citant la très célèbre phrase de M’Zee Laurent-Désiré Kabila, à savoir "ne jamais trahir le Congo", l’officiant a indiqué à son auditoire que les dirigeants congolais actuels ont l’obligation de transmettre aux générations futures "un pays uni, fort et non divisé ".
Sans se départir de son sourire, l’orateur ne s’explique pas la situation désastreuse de la RDC, "un pays à qui Dieu a tout donné mais aux populations pauvres", tout en ironisant que le Bon Dieu lui même "ne comprendrait comment nous sommes pauvres". C’est un péché pour la RDC d’être classée parmi les pays pauvres. Nous devons être parmi les riches nations du monde. Dieu nous a donné beaucoup, il nous demandera beaucoup également", fait savoir le révérend Ekofo, invitant les dirigeants congolais à "restaurer l’autorité de l’Etat", à se mobiliser pour léguer aux générations futures, " un pays où l’Etat existe réellement."

UN FRONT ANTI POUVOIR OUVERT A L’ECC ?

"Nous devons léguer à nos enfants un pays où l’Etat existe réellement... Un Etat responsable, où tout le monde est égal devant la loi. Quand vous devez enfreindre la loi de la République, on vous arrête, on vous juge, on vous condamne comme tout citoyen", insiste le Révérend Ekofo.

Après l’église catholique de Kinshasa, un nouveau front anti pouvoir se serait-il ouvert à l’ECC ? Non, recadre le Secrétaire général du parti présidentiel, le PPRD. Selon Henri Mova, la prédication du pasteur Ekofo de mardi 16 janvier s’adresse à tout le monde, en ce compris le pouvoir et l’opposition. Mais pour nombre d’observateurs, les politiques Rd-congolais, toutes loges confondues, semblent désormais pris en étau entre les catholiques et les protestants...

Mathy MUSAU et Didier KEBONGO

Joseph Kabila félicité hier au Sommet régional de Luanda
mercredi 15 août 2018

Un sommet sous-régional des chefs d’Etat et de gouvernement s’est tenu hier mardi 14 août à Luanda sous la présidence de l’Angolais Joâo Lourenço. La (...)
lire la suite
André-Alain Atundu : "La MP est fière de son Autorité morale"
mercredi 15 août 2018

Lors de sa conférence de presse organisée hier mardi 14 août, la Majorité présidentielle (MP)par la voix de son porte-parole, l’ambassadeur (...)
lire la suite
Alliance pour avenir de Pius Muabilu promet son accompagnement à Shadary
mercredi 15 août 2018

Une pluie de félicitations continue de s’abattre sur Emmanuel Ramazani Shadary, après sa désignation, le 8 août en cours, comme candidat unique du (...)
lire la suite
La confrontation des programmes passe par-dessus un choix mécanique
mercredi 15 août 2018

Après clôture, mercredi 8 août, du dépôt de candidatures à la présidentielle et aux législatives nationales, l’heure est au traitement de différents (...)
lire la suite
Le Dr Charles Mbendi pour une politique nationale de lutte contre l’hépatite
mercredi 15 août 2018

*Par ailleurs, cet expert de l’OMS et du PNLS encourage la population au dépistage L’hépatite est une tueuse silencieuse, très peu connue de la (...)
lire la suite
Félix Tshisekedi, Kamerhe, Eve Bazaïba, Matungulu... font bloc
mardi 14 août 2018

*Néanmoins, ces leaders emblématiques de l’Opposition congolaise félicitent le Raïs pour avoir respecté la limitation constitutionnelle de nombre des (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting