EN VUE DE RESOUDRE LES PROBLÈMES POSES PAR LE CALENDRIER ÉLECTORAL
Le PALU demande à la CENI de convoquer le cadre de concertation dans un meilleur délai
jeudi 18 janvier 2018

* En tout état de cause, le parti cher au patriarche Antoine Gizenga martèle que " Tout bras de fer pour retarder la tenue des élections est inadmissible "

A chaque commémoration de l’assassinat de Patrice-Emery Lumumba, le Parti lumumbiste unifié (PALU), se distingue par sa forte capacité de mobilisation. Hier mercredi, la tradition a été respectée. La procession du Palu est partie de son siège situé au quartier Des Marais de Matete, jusqu’au monument de Patrice-Emery Lumumba, à la 18ème rue Limete. En tête de peloton, des figures emblématiques du parti : Lugi Gizenga, Adolph Muzito, Godefroid Mayobo, Joseph Dovel Mpango, Sylvain Ngabu et Lambert Matuku. Dans une ambiance de parfaite convivialité qui les caractérise, les camarades du Palu ont pu immobiliser l’attention de la foule massée sur le site.

Après le traditionnel rituel de dépôt de gerbe de fleurs, les Gizengistes ont repris le chemin du siège du parti où le secrétaire permanent et porte-parole du PALU, Lugi Gizenga, fils de son père, a lu le message du Secrétaire général et chef du Parti, le patriarche Antoine Gizenga. Des événements malheureux survenus au cours de l’année 2017 au processus électoral en cours, le PALU n’a rien escamoté. S’agissant de tristes événements ayant occasionné mort d’hommes et plusieurs dégâts matériels au pays, le " Palu regrette que l’exercice de la liberté démocratique occasionne des pertes en vies humaines et condamne avec fermeté, toutes les tueries barbares contre les populations civiles innocente, la Police et l’armée ".

S’agissant du processus électoral en cours, le parti cher à " Mbuta " n’ignore pas les problèmes que pose l’échéancier de la Centrale électorale, rendue publique le 5 novembre dernier. C’est ainsi que pour contourner ces obstacles, le Palu demande à la CENI de convoquer le cadre de concertation dans un meilleur délai. En tout état de cause, le PALU martèle que " tout bras de fer de nature à retarder la tenue des élections est inadmissible. Aussi, le parti demande-t-il à la CENi de gérer les contraintes présentées dans le calendrier électoral dans le but ultime de respecter les délais. Le tout, dans le but de préserver la souveraineté du peuple, ce pourquoi le PALU a toujours consacré l’essentiel de son combat politique. Ci-dessous, l’intégralité du message d’Antoine Gizenga.

Laurel KANKOLE

La CENCO satisfaite du respect des grandes étapes du calendrier
vendredi 25 mai 2018

* Au cours d’une conférence de presse hier, l’Episcopat congolais appelle cependant, les différentes parties prenantes au sens élevé de (...)
lire la suite
Le MLC en désaccord avec le duo Félix Tshisekedi-Moïse Katumbi
jeudi 24 mai 2018

* Selon Eve Bazaïba, son parti reste attaché à la Constitution qui prévoit les mécanismes démocratiques d’accession au pouvoir. La conférence de (...)
lire la suite
Le tandem Fatshi -Katumbi opposé à un nouveau dialogue
mercredi 23 mai 2018

* « Si J. Kabila n’applique pas l’Accord de la Saint-Sylvestre, il y aura une transition sans lui », entonnent en choeur, le leader de l’UDPS et le (...)
lire la suite
Gare au risque d’embrasement !
mardi 22 mai 2018

* Pour prévenir tout débordement ou toute récupération malveillante en cette période si politiquement sensible, le Gouvernement invité à vite trouver (...)
lire la suite
Le Premier ministre Bruno Tshibala est formel : "Pas d’énergie, pas de développement"
mardi 22 mai 2018

"Le développement économique et social d’un pays est inconcevable sans l’énergie, en d’autres termes pas d’énergie, pas de développement ", a déclaré le (...)
lire la suite
Nangaa rassure, Fatshi alerte
lundi 21 mai 2018

* Que cacherait ce pessimisme du leader de l’Udps, exprimé depuis l’Europe ? A un peu plus de sept mois de la tenue des élections en RD Congo, (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting