Une star nous est née !
jeudi 18 janvier 2018

Il s’appelle François-David Ekofo. Jusqu’avant la prédication à l’occasion du culte organisé en mémoire de Mzee Laurent Désiré Kabila, il était un pasteur comme les autres. Un serviteur de Dieu parmi tant d’autres. Bref, un berger comme Kinshasa en compte par dizaines de milliers.

Arrive l’instant du prêche. La Cathédrale du centenaire retient son souffle. Dans le genre, c’est la première prédication post-Marini. Un sermon basé sur le mal congolais assorti d’une interpellation collective.

Il y a près de quarante ans, Mobutu dans un exercice d’autocritique sans lendemain dépeignait "le mal zaïrois". A la tête du pays depuis 17 ans, le Président Kabila, à plusieurs reprises, s’est adonné au même exercice. Autant donc confesser que dans le fond, le prêche de Mgr Ekofo n’avait rien de nouveau.
Mais, dans le contexte du nouveau leadership de l’Eglise du Christ au Congo (ECC) et de la guéguerre entre le Pouvoir et le Clergé catholique kinois soutenu par l’Opposition et des pans non négligeables de forces vives, la prédication du 16 janvier avait valeur d’indication . Pour tout le monde.

Avant même la fin de ce sermon, dans le saint des saints du protestantisme rd congolais, chacun s’est fait une religion. L’après-Marini a commencé. Même verdict des Congolais qui suivaient la retransmission en direct et… en intégralité. Il n’y a pas eu coupure du signal comme certains l’ont écrit sur les fameux réseaux sociaux.
Pour sûr, il y aura bien un avant et un après Marini. Une autre certitude, l’ECC compte une star peut-être bien malgré l’intéressé. Mgr François-David Ekofo.

L’opinion attendait voir le nouveau patron des protestants congolais. Elle l’a vu. Mais, elle a surtout remarqué le prédicateur. Quant à la lecture du prêche du désormais célèbre François-David Ekofo, la réponse est à trouver dans ce que le patriarche Yerodia, disciple du brillant psychanalyste Lacan a coutume de rappeler : "Ce que l’on dit dépend de ce qu’on entend".

José NAWEJ}

L’implacable logique institutionnelle
lundi 21 janvier 2019

La Cour constitutionnelle a tranché. C’est FATSHI. Arrêt sans appel. Opposable à tous. Par conséquent, plus de recours possible. La messe est dite. (...)
lire la suite
Un scrutin synonyme d’auto-prise en charge
lundi 31 décembre 2018

Les Congolais ont bel et bien voté hier dimanche 30 décembre. La tenue du scrutin constitue en elle-même un exploit. Car, ces élections ont été (...)
lire la suite
A Tshibala ce qui lui revient
vendredi 28 décembre 2018

Dans deux jours, les élections. Enfin ! Un épilogue qui fut long à se dessiner. Que de pesanteurs ! Que d’hypothèques ! Que de paris non tenus ! (...)
lire la suite
Conjurer le spectre du chaos
jeudi 27 décembre 2018

Entre la CENI et certaines parties prenantes- directes et indirectes- au processus électoral, ça vole bas .Très bas même. De mauvais augure à (...)
lire la suite
D’Etsou à Ambongo en passant par Monsengwo
mercredi 26 décembre 2018

Lâché par le Cardinal Frédéric Etsou à l’occasion des élections de 2006, le concept " vérité des urnes" n’a pas pris la moindre ride depuis. Lors de la (...)
lire la suite
Entre anxiété et…espérance
lundi 24 décembre 2018

Des fêtes de fin d’année pas comme les autres que celles que s’apprête à passer les Congolais. Et pour cause, la séquence festive est comme parasitée (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting