POUR UNE NOUVELLE CLASSE POLITIQUE EN RDC
Une centaine de jeunes initiés à la gestion de la chose publique
jeudi 8 février 2018

L’ONG Consortium de 12 organisations de la société civile, en partenariat avec Freedom House, a procédé, mardi 5 février à Kinshasa, au lancement officiel de la campagne dénommée " L’engagement politique pacifique et responsable des jeunes ". Cette campagne qui s’étendra sur trois mois a pour objectif de sensibiliser les jeunes à s’engager pacifiquement à la gestion de la ResPublica.

Pour les organisateurs, l’année électorale qui débute en RDC, s’avère propice pour exhorter la jeunesse kinoise, en tant que bâtisseur d’un nouveau Congo, à une prise de conscience de sa responsabilité politique envers le pays. Face à cet enjeu, la plateforme initiatrice compte organiser de diverses activités, notamment des séances de formations, des activités de développement individuel, la descente dans les universités pour des activités de face à face, des ateliers…
Selon, la présidente de « Consortium de 12 organisations de la Société civile », Grâce Bula, cette campagne permettra à la jeunesse d’être suffisament outillée concernant la révendication pacifique mais aussi de mieux saisir leur rôle dans la sphère politique. " Les jeunes doivent être ciblés, orientés, éduqués, accompagnés afin de susciter leur intérêt dans un engagement politique, pacifique et responsable. Car, ces derniers constituent la relève de demain " a-t-elle déclaré.

UNE JEUNESSE FORMEE CONSTITUE UNE FORCE

« L’initiation des jeunes, à la prise en mains de leurs responsabilités civiles, les aidera à devenir des citoyens conscients et concernés pour leur avenir et celui de la RDC », précise Mme Grâce Bula. Et d’ajouter : Lorsqu’ils sont bien encadrés et orientés, les jeunes constituent un véritable agent de changement et une force pour le développement de la nation ».
Le ministre de la Jeunesse et initiation à la nouvelle citoyenneté, représenté par l’un de ses conseillers, a félicité les organisateurs pour cette série d’activités. Il estime qu’elle tombe à pic en cette période où l’on déplore des actes de criminalité attribués aux jeunes kinois. Pour l’intervenant, cette campagne contribuera tant soit peu, au changement de comportement et aussi, à la prise de conscience de ceux qui, dans l’avenir, tiendront les rênes de la RDC.
De son côté, le représentant de l’entreprise américaine Freedom House, s’est dit ravi de prendre part à cette campagne d’éducation civique de la jeunesse congolaise en général et kinoise en particulier. Il souhaite, par ailleurs, que cette campagne atteigne ses objectifs et que les bénéficiaires des activités prévues tout au long de la campagne participent activement à la gestion de la chose publique.

EXPOSE ET DEBAT
Pour la première journée inaugurale, le révérend père Emmanuel Bweya et Dr Ferdinand Kapanga ont, dans leurs exposés, donné des « armes » aux participants en vue de leur participation efficace au rajeunissement de la classe politique.
Dans son speech, , le père Emmanuel a appelé les jeunes à ne pas se laisser berner par les autorités politiques mais plutôt à revendiquer leurs droits et savoir qu’ils ont droit à de meilleures conditions de vie.
"Tout est politique et tout s’encadre dans la politique. Le commerce est politique. Même le sport est politique. La politique touche à tout et tout touche à la politique. Dire que l’on ne fait pas de politique, c’est avouer que l’on n’a pas le désir de vivre " a conclu pour sa part, le Dr. Kapanga. FST et Tania Mubuadi

"Dans l’univers des hommes de science, seul compte le meilleur argument rationnel", estime le Pr Martin Kalonji
vendredi 23 février 2018

La polémique née de thèses de doctorat soutenues et défendues dans la capitale rd-congolaise est loin de s’arrêter. Et chaque jour qui passe apporte (...)
lire la suite
Plus de 230.000 dollars de l’UE en faveur des victimes des inondations et de choléra
vendredi 23 février 2018

La Commission européenne vient de débloquer 190.000 euros en faveur des victimes des inondations et de l’épidémie de choléra à Kinshasa. Ce fonds, qui (...)
lire la suite
L’Unicef lance la campagne mondiale "pour chaque enfant, une chance de vivre"
vendredi 23 février 2018

Le nombre de décès de nouveau-nés à l’échelle mondiale reste alarmant, en particulier dans les pays les plus pauvres, affirme (...)
lire la suite
L’Unicef lance la campagne mondiale "pour chaque enfant, une chance de vivre"
vendredi 23 février 2018

Le nombre de décès de nouveau-nés à l’échelle mondiale reste alarmant, en particulier dans les pays les plus pauvres, affirme (...)
lire la suite
RDC : des familles négligent la langue maternelle au profit des langues étrangères
jeudi 22 février 2018

Quelle est l’importance et la place de la langue maternelle dans les familles Rd-congolaise ? C’est à cette question que Forum des As s’est attelé, (...)
lire la suite
Le Complexe scolaire Song Wang célèbre la journée internationale de la langue maternelle
jeudi 22 février 2018

L’Espace Francophone Georges Ngal (EFRAGEN) RDC a célébré, mercredi 21 février, la 19ème Journée internationale de la Langue maternelle. Cadre (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting