AU TERME D’UN ATELIER SUR LA REVUE ANNUELLE 2017
L’Unicef pour la poursuite de l’amélioration des conditions de vie des enfants congolais
jeudi 8 février 2018

Le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) a organisé, en début de semaine, un atelier axé sur la revue annuelle de son programme de coopération avec la RDC. Au terme des travaux en atelier et en plénière, cette agence du système des Nations unies a réitéré sa détermination à poursuivre ses efforts d’amélioration des conditions de vie des enfants congolais.

Il a été question pour l’Unicef d’évaluer le niveau d’exécution de son plan 2013-2017 et d’étoffer ses projections pour la période 2018-2019. Plusieurs secteurs relatifs aux droits des enfants ont été abordés lors de ces assises. Le premier panel des travaux a été consacré aux échanges avec les délégués du Gouvernement de la RDC sur les orientations stratégiques du prochain programme de coopération 2019-2023.
Sur les volets santé, nutrition et assainissement, les experts des ministères et programmes sectoriels se sont appesantis sur la présentation des résultats programmatiques, sur les acquis et les défis auxquels leurs structures ont été confrontées, ainsi que sur les opportunités qui se sont offertes à elles. Ils ont, in fine, formulé un certain nombre de recommandations et d’orientations pour l’année 2018.

ÉDUCATION DE QUALITÉ POUR TOUS
La deuxième série de travaux avait porté sur des thèmes liés à l’éducation de qualité pour tous, à la gouvernance pour la protection de l’enfant, ainsi qu’aux questions relatives à l’environnement favorable aux droits des enfants. Afin d’améliorer le plus possible les conditions de vie des enfants congolais, les participants recommandent l’augmentation du nombre d’enfants scolarisés et l’amélioration de la couverture pré-primaire.
Sur le plan de la santé, les participants à ces travaux ont convenu la mise en place des sites de soins communautaires offrant le paquet complet au profit des populations isolées. Ils préconisent le renforcement du cadre de recevabilité au niveau national, ainsi que de la capacité de gestion des structures médicales.
La nutrition et l’assainissement sont aussi des sujets sur lesquels les participants à ces travaux ont intensément débattu. Ils ont plaidé pour l’augmentation de l’accès de la population à l’eau potable et aux toilettes améliorées. Ils ont aussi insisté sur la nécessité de réduire des vulnérabilités sous-jacentes par le biais des communautés protectrices et du système formel de protection.

AUGMENTER LE TAUX D’ENREGISTREMENT DES NAISSANCES
Plusieurs autres recommandations ont été formulées lors de cet atelier. Il s’agit, notamment, de l’augmentation du taux d’enregistrement des naissances, de la mise en place des comités d’enfants au niveau local, ainsi que d’un parlement des enfants au niveau national. S’ajoute à cela, la formation des adolescents aux droits de l’enfant.
Tout en affichant leur détermination à s’impliquer dans le suivi des recommandations qui ont sanctionné la fin des travaux de cet atelier, les participants promettent de mener un plaidoyer en vue de l’augmentation du budget de l’Etat alloué à l’action humanitaire et d’accompagner la mise en place du Fonds national de solidarité humanitaire.
Clôturant les travaux, le ministre de la Coopération au développement, John Kwet muan Kwet, a salué la collaboration, mieux la coopération entre la RDC et l’Unicef dans l’amélioration des conditions de vie des enfants congolais. Il a félicité les participants et tous les autres partenaires du Gouvernement pour leur implication à la réussite des travaux de cet atelier.
Le responsable pays de l’Unicef s’est, quant à lui, félicité du bilan des réalisations de son agence au cours de l’année 2017. Il invite ainsi le Gouvernement congolais et bien d’autres partenaires à poursuivre sur cette lancé de collaboration afin d’améliorer davantage le bien-être des enfants congolais les plus démunis.
Orly-Darel NGIAMBUKULU
Tiré du n°5570 du mercredi 07 février 2018

Mon juste vivra par sa foi
vendredi 23 février 2018

(Par l’Evangéliste Colin NZOLANTIMA) Depuis quelques années, nous sommes témoins de plusieurs évènements qui déstabilisent notre quiétude. Des (...)
lire la suite
Super Coupe de la CAF : l’arbitrage vidéo autorisé pour le choc Wac-Mazembe
vendredi 23 février 2018

L’arbitrage vidéo (VAR) sera utilisé lors du match de la Super Coupe de la CAF entre le Wydad Athletic Casablanca, vainqueur de la Ligue des (...)
lire la suite
Le Roi Mohammed VI interpelle la Communauté internationale
jeudi 22 février 2018

Rabat - Sa Majesté le Roi Mohammed VI a appelé la communauté internationale en général et les grandes puissances agissantes en particulier, à assumer (...)
lire la suite
COMMUNIQUE DE PRESSE
mardi 20 février 2018

SEMINAIRE SUR LE TRAFIC DE DROGUE PAR VOIE MARITIME DANS LE GOLFE DE GUINEE L’Institut de Sécurité Maritime Interrégional (ISMI), sis à l’Académie (...)
lire la suite
Le Procureur de la Cour pénale internationale...
mardi 20 février 2018

Le Procureur de la Cour pénale internationale (CPI), Fatou Bensouda, a remercié la Coalition pour la CPI et ses membres du monde entier pour leur (...)
lire la suite
Travail : le secteur privé risque la paralysie
mardi 20 février 2018

*Les travailleurs en passe d’aller en grève revendiquent l’application du nouveau SMIG de 5 dollars américains arrêté entre le Gouvernement, la FEC et (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting