5EME EDITION DU FESTIVAL AMANI
Les festivaliers s’insurgent contre l’enrôlement des mineurs dans les groupes armés
mercredi 14 février 2018

La 5ème édition du festival « Amani » s’est clôturée sur une note de satisfaction le dimanche 11 février dernier à Goma dans la province du Nord Kivu renseignent des médias sur place. Les organisateurs de cette fête de la paix dans la partie Est de la RDC ont, cependant, profité de l’occasion pour fustiger, avec véhémence, l’enrôlement des mineurs dans les groupes armés, aavnt de sensibiliser la population aux stratégies de lutte contre le VIH Sida, et aussi à la protection du parc de Virunga et l’entrepreneuriat des jeunes.

Plusieurs artistes congolais et étrangers de renommée internationale ont pris part à ce grand rendez-vous culturel de la région des Grands lacs. Guillaume Bisimwa, directeur de ce festival, se réjouit de la réussite de cet événement qui, à l’en croire, a réuni environ 35.000 festivaliers. Un motif de joie qui lui permet d’envisager de rééditer cette expérience dans la province du Kasaï-Central.
« Nous sommes très satisfait de la réussite de cette 5ème édition du festival Amani. Nous avons tellement été émerveillé que nous nous sommes dit qu’il serait peut être temps de tirer quelque chose de cette expérience, pour le faire ailleurs. Il y a déjà un projet qui nous a été présenté pour la province du Kasaï-Central. Les études de faisabilité sont en cours pour voir dans quelle mesure rendre effectif ce projet dans un bref délai » a annoncé M. Bisimwa, cité par les médias.
Il estime que ce Festival est un instrument efficace pour accompagner la recherche de la paix dans des régions touchées par les violences. A travers des manifestations musicales et les colloques scientifiques, les organisateurs ont exhorté les décideurs politiques à privilégier le dialogue comme mode par excellence de résolution de problèmes et à capitaliser les acquis engrangés en matière de paix.
D’après lui, cet évènement culturel a coûté 350 000 USD. « Puisque les jeunes sont beaucoup sollicités dans les antivaleurs, nous avons estimé que l’entrepreneuriat peut réduire le chômage et donc accompagner la recherche de la paix » a expliqué le directeur du Festival Amani.
Le festival Amani est initiée dans le but de vendre une nouvelle image de la ville de Goma en particulier et de l’ensemble de la partie Est de la RDC, de manière générale. Le message sous-jacent est de dire que l’’Est de la RDC est loin d’être une terre de guerres, de viols et de pillages. Elle regorge des talents et dispose d’une jeunesse engagée et capable de faire bouger les lignes, par la création des entreprises susceptibles de redonner le sourire à la population.
Orly-Darel NGIAMBUKULU

L’Union européenne mobilise plus de 8 millions de dollars pour la lutte contre Ebola
mardi 23 octobre 2018

L’Union Européenne est déterminée à intensifier la lutte contre la fièvre hémorragique d’Ebola en République démocratique du Congo. C’est dans cette (...)
lire la suite
Des émissions pour enfants, une source sûre de revenus pour la télévision chinoise Hunan TV
mardi 23 octobre 2018

La production des émissions pour enfants est un secteur non négligeable dans la télévision chinoise. En témoigne, Hunan TV, une chaîne provinciale (...)
lire la suite
Le lac Baofeng, un autre site magnifique exploré par des journalistes de la RDC
lundi 22 octobre 2018

Des journalistes congolais ont humé l’air frais du lac pittoresque Baofeng, appartenant à la vaste aire picturale de Wulingyuan, une zone classée (...)
lire la suite
Des journalistes congolais découvrent le mont Tianmen
lundi 22 octobre 2018

La délégation des journalistes congolais en formation en Chine, a exploré le samedi 20 octobre dernier, la beauté incommensurable des montagnes (...)
lire la suite
Les journalistes engagés dans la politique sommés de quitter les médias
lundi 22 octobre 2018

A l’approche des élections du 23 décembre prochain, les journalistes congolais sont de plus en plus nombreux à afficher leurs ambitions politiques. (...)
lire la suite
Près de la moitié de la population mondiale vit avec moins de 5,5 dollars par jour
vendredi 19 octobre 2018

* Si l’extrême pauvreté a reculé, des milliards de pauvres peinent encore à satisfaire leurs besoins élémentaires. WASHINGTON, le 17 octobre 2018 - (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting