POUR INAUGURER LA RENTREE ARTISTIQUE 2018
Une nouvelle rentrée artistique vient d’être...
lundi 19 février 2018

{{Une nouvelle rentrée artistique vient d'être lancée au Théâtre des Intrigants avec à l'affiche, la pièce théâtrale "Nazali Kinshasa". Ceci marque le début d'une série de créations artistiques, tournées interurbaines, nationales et internationales de la troupe professionnelle de N'Djili. }} Le directeur artistique de cette troupe théâtrale, Valentin Mitendo, a indiqué, lors du go de cette rentrée, intervenue la semaine dernière, que le spectacle "Nazali Kinshasa" a été mis en scène par le Suisse Michel Faure avec des artistes de la Compagnie Théâtre des Intrigants.Cependant, la pièce a déjà connu une première ici au Congo mais aussi en Suisse où elle a été jouée en 1945. Il a, par ailleurs, expliqué que le spectacle est une frasque, une espèce de peinture, de satire de la vie vécue dans la ville. La pièce, rapporte aussi le bonheur de vivre dans cette mégapole. Au-delà du simple fait de déplorer les problèmes qui ne marchent pas à Kinshasa, le spectacle démontre que vivre dans la capitale RD congolaise, c'est mieux qu'ailleurs. {{AUTRE FORME DE THEATRE}} "La chose la plus importante qu'il faut retenir ici c'est que nous sommes là dans une forme de théâtre qui est tout à fait inconnu. D'habitude, nous avons une espèce de théâtre d'intrigue qui part du début de l'évènement jusqu'à la fin. Or, dans Nazali Kinshasa, l'artiste raconte sa vie, c'est un tas de sujets qu'on frôle. On épingle des questions liées notamment à l'environnement, à la salubrité, à l'école, au transport " a expliqué Valentin Mitendo. Il s'agit, poursuit-il, des questions importantes dans lesquelles on part de ce qu'on appelle un balancement entre l'aspect négatif et l'aspect positif. Donc, un équilibre nécessaire pour que le spectateur ne puisse pas constater qu'il y a toujours un excès de négativisme. Toutefois, ce n'est pas ce que nous voulons montrer dans ce spectacle. C'est aussi une forme de spectacle où les comédiens gardent leurs propres noms sur scène. "Autre chose, les comédiens sont en conversation sur leur vie quotidienne. Ils jouent entre l'artiste qui possède le rôle et l'artiste qui se distance du rôle, c'est-à-dire qu'ils parlent du rôle, ils racontent leurs rôles. On rapporte et on se raconte soi-même. Donc, on est sur deux registres artistiques. C'est ce qui fait la force de Nazali Kinshasa" a fait savoir, le directeur de la Compagnie Théâtre des Intrigants. {{QUAND LA PAROLE DEVIENT UN DECOR}} La pièce théâtrale a aussi quelque chose de spécial : le décor est très simple. Il y a quelques chaises, et tous les restes sont de petits accessoires. C'est la parole qui agit, qui rapporte, et la parole devient un décor. C'est ce décor qui meuble tous les moments où le spectacle est en train d'être joué. Le spectacle va bientôt être exporté vers l'international, si seulement toutes les conditions nécessaires sont réunies (conditions logistiques, techniques etc.) La pièce théâtrale a été produite avec le concours de l'Association de soutien au Théâtre des Intrigants (l'ASSOTIC), Africalla et Advans Bank. Bien avant, la Compagnie Théâtrale des Intrigants avait organisé des stages de formation des jeunes des quartiers de N'Djili. Ce, grâce au soutien de la Fédération génévoise de coopération. "Nazali Kinshasa", mis en scène par Michel Faure, est une co-production de Maguy Kalomba, Marlène Longange, Sarah Mapendo, Bavon Diana, Jean-Pi Kafuti, Yves Mansueki. Ira Diaz et Amédée Makaka ont également assisté à la mise en scène. Les chansons "Kinshasa et Mambo" sont composées par Devi Asumbi. Tandis que la chanson " To kosuka wapi ? " l'a été par Yves Mansueki. {{Fyfy Solange TANGAMU}}
St Joseph à l’assaut d’Abbé Loya, Alingba se frotte à Bonsomi ce samedi
vendredi 22 mars 2019

Les demi-finales de la 19ème édition du tournoi de Génies en herbes Léopold Sedar Senghor affichent désormais complet. Le Collège Saint Joseph de la (...)
lire la suite
Académie des Beaux Arts : Les œuvres des finalistes de la Master class dévoilées au public
vendredi 22 mars 2019

Le pole EUNIC-RDC, le GOETHE-Institut de Kinshasa, l'Union Européenne en collaboration avec l'Académie des Beaux-arts (ABA) ont organisé, ce jeudi (...)
lire la suite
Des finalistes en communication visuelle de l’ABA exposent leurs photographies ce jeudi
mercredi 20 mars 2019

Le pole EUNIC-RDC, cluster des centres culturels européens, en partenariat avec le Goethe-Institut, a organisé, hier mardi 19 mars, à l'Institut (...)
lire la suite
Les opérateurs culturels plaident pour la reconnaissance de la Rumba congolaise comme patrimoine mondial de l’Unesco
mardi 19 mars 2019

Les opérateurs  culturels congolais se sont réunis le week-end dernier pour lancer officiellement ce qu’ils appellent "une année d’intense plaidoyer  (...)
lire la suite
Koffi Olomide condamné à une peine de deux ans de prison avec sursis
mardi 19 mars 2019

L'artiste musicien congolais Koffi Olomide est condamné à une peine de deux ans de prison avec sursis, annonce ouragan.com, un média en ligne. La (...)
lire la suite
Gospel Day, Trois femmes en colère…activités phares pour le mois de la femme
mardi 12 mars 2019

L'équipe de l'Institut français de Kinshasa (IFK) a révélé à la presse, le jeudi 7 mars, sa programmation culturelle mars-avril. Un agenda extrêmement (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting