DEVANT LE PRESIDENT GABONAIS EN VISITE HIER A KINSHASA
Joseph Kabila réaffirme le caractère irréversible du processus électoral
vendredi 23 février 2018

{{Huit jours exactement après la tripartite «RDC-Angola-Congo-Brazzaville», Kinshasa a accueilli ce jeudi 22 février 2018 un visiteur de marque en la personne du Président de la République du Gabon, accueilli sur le perron du Palais de la Nation par son homologue congolais Joseph Kabila Kabange, sur le coup de 12h00. Au terme d’un long tête-à-tête ayant pris plus de deux heures, les deux Chefs d’Etat ont pris acte du communiqué final publié pour la circonstance. Le communiqué relève que cette visite «fait suite à la rencontre de Franceville, en République Gabonaise, en date du 24 avril 2017, entre les deux Chefs d’Etat, au cours de laquelle ils ont échangé sur les réformes institutionnelles en cours au sein de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC en sigle) et passé en revue la situation dans la Sous-région ainsi que les relations bilatérales entre le Gabon et la République Démocratique du Congo»… }} Les trois points abordés ont porté primo sur l’organisation, à Libreville, de la 2ème session extraordinaire de la COPAX (Conférence des Chefs d’Etat du Conseil de Paix et de Sécurité de l’Afrique Centrale) les 5 et 6 mars 2018, secundo sur l’examen de la situation générale en Afrique centrale, tertio sur les relations bilatérales entre les deux pays. Du premier point, il ressort que le Président Ali Bongo Ondimba, agissant en qualité de Président en exercice de la CEEAC, «a souligné la haute importance de cette réunion que son pays va abriter, laquelle examinera la situation politique et sécuritaire en Afrique Centrale». Dans ce cadre, félicitant son homologue «pour la sagesse manifestée à la présidence» de cette institution, le Président Joseph Kabila «a promis une participation active du Gouvernement congolais à la réussite de ces assises», tant il est vrai que «les questions à examiner sont d’une grande actualité et d’un grand intérêt» aussi bien pour son pays que pour l’Afrique centrale. En outre, son homologue l’a félicité pour l’élection de son pays au poste de Rapporteur du Comité consultatif de l’Onu pour la sécurité dans la sous-région, cela à l’occasion de la rencontre tenue à Kigali du 4 au 8 décembre 2017. Le Président Bongo «a encouragé la République Démocratique du Congo pour le rôle qu’elle aura à jouer pour la paix, la sécurité et la stabilité» en Afrique centrale. Du deuxième point, relatif à la situation générale dans cette partie du continent, les deux Chefs d’Etat, souligne le communiqué final, «ont réaffirmé leur volonté commune d’être des vecteurs et instruments de paix au sein de la région de l’Afrique Centrale». Concernant la situation sécuritaire en RD Congo, le Président Ali Bongo a félicité le Président Joseph Kabila «pour les efforts accomplis par le Gouvernement» congolais «dans le cadre du processus en cours devant aboutir à des élections démocratiques, transparentes et apaisées». Il a promis «de sensibiliser les Etats membres du COPAX pour appuyer la République Démocratique du Congo, dans le respect de la dignité du peuple congolais et de la souveraineté de ce pays». Le Chef de l’Etat congolais, poursuit le communiqué, «a réaffirmé le caractère irréversible dudit processus», non sans féliciter son hôte de «l’issue heureuse du dialogue national par la tenue prochaine des élections législatives». Dans le même cadre des élections, les deux Présidents «ont lancé un vivant appel à tous les acteurs politiques et de la société civile de la République Démocratique du Congo et du Gabon à se mobiliser en vue de la concrétisation des agendas électoraux de leurs pays respectifs dans l’unité, le calme et la paix». Ils ont mis à profit l’occasion pour «accorder une attention particulière à l’examen des situations de la sous-région de l’Afrique centrale», cela à la faveur de l’élection de la RDCongo au Conseil des droits de l’homme de l’Onu. Troisième point abordé : les relations bilatérales congolo-gabonaises. D’un côté, indique le communiqué, «Les deux Chefs d’Etat ont salué l’excellence de leurs relations et ont réaffirmé leur détermination à renforcer davantage les liens de coopération, d’amitié et de fraternité qui unissent leurs pays et leurs peuples respectifs», exprimant sur ces entrefaites «le souhait de la tenue, dans les meilleurs délais, de la Commission Mixte entre les deux pays» et, de l’autre, ils «ont également échangé sur la question de l’exploitation du pétrole, afin que la République Démocratique du Congo puisse tirer suffisamment profit de l’expérience gabonaise dans ce domaine». Dans ce contexte, le Président Ali Bongo Ondimba a félicité le Président Joseph Kabila «pour l’inauguration, à Muanda, dans la province du Kongo Central, de l’appareil de forage Offshore RIG NUADA». Après avoir convenu «de tenir des concertations régulières en vue de poursuivre l’examen de la situation dans la sous-région», le Chef de l’Etat gabonais «a accepté l’invitation de Son Excellence Monsieur Joseph Kabila Kabange, à effectuer une visite officielle en République Démocratique du Congo à une date qui sera fixée par les canaux diplomatiques ». Comme il est de tradition, l’hôte du peuple congolais «a remercié Son Homologue pour l’accueil et l’hospitalité dont sa délégation a été l’objet durant cette visite de travail». {{ Omer NSONGO DIE LEMA/CP}}
Plus de figure emblématique encore en prison !
vendredi 22 mars 2019

Enfin, l’opposant Eugène Diomi Ndongala peut, désormais, humer de l’air frais. Depuis hier jeudi 21 mars, il a quitté sa cellule de l’ex-prison (...)
lire la suite
Les auditions ont commencé
jeudi 21 mars 2019

Les choses sérieuses ont commencé. La justice s'est saisie de la désormais affaire de corruption autour de l'élection des Sénateurs.Selon le Parquet (...)
lire la suite
L’Agence Nationale de Renseignement a un nouveau patron
mercredi 20 mars 2019

Fils maison et jusqu’hier numéro 2, Inzun Kakiak Justin enfile enfin le costume du patron des Services. Il succède à Kalev Mutond. Le nouvel homme (...)
lire la suite
Fatshi suspend, le Pprd rejette !
mardi 19 mars 2019

Par ailleurs, le successeur de Joseph Kabila, a instruit le procureur général près la Cour de cassation de diligenter des enquêtes contre les (...)
lire la suite
Confusion autour des sénatoriales : Félix Tshisekedi s’implique
lundi 18 mars 2019

Le Directeur de cabinet du chef de l'Etat rapporte qu'à la suite de cette rencontre avec de hauts responsables d'autres Institutions du pays, (...)
lire la suite
Rémy Musungayi en appelle à un Sénat de qualité
vendredi 15 mars 2019

Candidat pour la ville de Kinshasa, Remy Musungayi Bampale en appelle à un Sénat de qualité malgré les allégations de corruption qui entourent les (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting