RETOMBEES DU SEMINAIRE DES DIRECTEURS DES IMPOTS
DGI : 2. 700 milliards FC attendus pour 2018
lundi 5 mars 2018

Les assignations budgétaires pour l’exercice 2018 sont fixées à 2. 700 milliards de FC. C’est la conclusion du séminaire des directeurs des Impôts tenu du 01 au 03 mars à Kinshasa. En plus, les participants ont arrêté quelques stratégies innovantes pour optimiser la gestion de l’impôt afin d’atteindre les assignations budgétaires prévues pour cette année.

Pour le directeur général des impôts, Sele Yalaghuli, ces stratégies sont notamment, la stricte observance des instructions en matière de recrutement et de gestion de la carrière des agents, la mise sur pied d’une commission chargée d’identifier les besoins en formation, la présentation, le lancement et la vulgarisation, des outils de maîtrise, la mise en place d’une commission chargée de l’examen du projet de restructuration de la DGI. Ce n’est pas tout. L’amélioration de l’accès aux soins médicaux en faveur des agents et cadres des Impôts, la mise en place d’un plan comptable ainsi que des manuels de procédure comptables, la mise en place des télé procédures entre autres la télé déclaration dont la phase test concerne 120 plus grands contribuables de la Direction des grandes entreprises (DGE) font également partie des stratégies dont parle le DG des impôts.
Sele Yalaghuli a ajouté la réflexion à mener sur le relèvement du seuil de gestion des contribuables ainsi que celui d’assujettissement de la TVA en vue de tenir compte de fluctuation de la monnaie nationale, la tenue par chaque service opérationnel d’un répertoire des entreprises au lieu d’interdépendance avec d’autres entreprises situées en dehors de la RDC.
Par ailleurs, le patron de l’administration fiscale a rappelé aux directeurs des Impôts que la rencontre annuelle de Kinshasa avait pour objectif de passer en revue les activités de cette régie financière menées au cours de l’année 2017. Selon lui, la tenue de ces trois jours d’échanges avait pour but d’arrêter des résolutions "Smarts", c’est-à-dire, des résolutions simples, réalistes et temporelles pour 2018.
A en croire le DG des impôts, évaluant les résolutions issues du séminaire de février 2016, il se dégage que sur un total de 68 résolutions adoptées touchant aussi bien les questions fiscales et des réformes que celles administratives et financières, 27 ont été exécutées, 20 sont en cours d’exécution, 21 n’ont pas connu un début d’exécution pour des raisons diverses que les séminaristes ont décortiqué tout en rétablissant les responsabilités et en indiquant les services concernés.
Le DG Sele a indiqué que l’essentiel des stratégies adoptées relèvent de l’entière responsabilité de l’administration fiscale. D’après lui, la réussite de la mise en œuvre de certaines nécessite l’appui, mieux l’implication de la tutelle. Il cite, à titre illustratif, l’implication des instances judiciaires par des procédures fiscales en matière de recouvrement des impôts en lieu et place du droit OHADA, de la redéfinition du partenariat avec le Guichet unique de création d’entreprises en vue de prendre en compte la localisation des requérants.
Clôturant ces assises, le secrétaire général aux Finances a invité les cadres et agents de cette régie financière à relever le défi de l’atteinte des assignations budgétaires attendues pour l’exercice 2018. Christophe Bitasimwa a mis l’accent sur la restauration de l’intégrité de la TVA spécialement en matière d’exonération, la poursuite de la mise en œuvre du logiciel de gestion des ressources humaines, le renforcement des capacités des agents et cadres en matière de gestion de l’impôt, ainsi que l’application des sanctions positives et négatives aux méritants et défaillants.
Le séminaire des directeurs des impôts tenu du 01 au 03 mars à Kinshasa avait pour thème : " les stratégies innovantes en vue de l’optimisation de la gestion de l’impôt et de l’amélioration des relations avec les usagers". Mathy MUSAU

Déogratias Mutombo prône une croissance multipolaire
mercredi 20 juin 2018

La Banque Centrale du Congo a organisé une conférence –débat à Lubumbashi sur le thème : « De la stabilisation à la croissance soutenue et durable : (...)
lire la suite
La découverte des vertus nutritionnelles du "pois carré" africain retient l’attention de Rfi
mardi 19 juin 2018

La découverte des vertus nutritionnelles du "Pois carré africain" par le professeur Théophile Bemba Di Luyindu a retenu, le week-end dernier (...)
lire la suite
BCC : Les réserves internationales portées à cinq semaines d’importation
mardi 19 juin 2018

COMMUNIQUE Le Comité de Politique Monétaire s’est réuni ce lundi 18 juin 2018, pour sa cinquième réunion ordinaire de l’année, sous la Présidence de (...)
lire la suite
Ruzizi III : la RDC, le Rwanda et le Burundi travaillent à la signature prochaine des Accords
jeudi 31 mai 2018

La RDC, le Rwanda et le Burundi ont signé hier mercredi 30 mai, tard dans la soirée, la déclaration dite de Kinshasa sur le projet hydroélectrique (...)
lire la suite
Vodacom Congo rend plus fluide la connexion de ses abonnés
mercredi 30 mai 2018

La société des télécommunications Vodacom Congo a officiellement lancé sa 4G, au cours d’une soirée, organisée au ShowBuzz à Kinshasa.Après l’acquisition (...)
lire la suite
BIGRADAP Groupe présente le service " SIMP"
lundi 28 mai 2018

BIGRADAP Groupe technologies, une société spécialisée en fourniture des services informatiques, a organisé dernièrement à Kinshasa un séminaire de deux (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Des limites au régime de faveur

Autant le confesser tout de go. Personne d’équilibré ne trouverait à redire sur le principe d’une prise en charge d’anciens Présidents de la république élus par le Trésor public. Cette pratique existe (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting