Ces " mamans " à qui nous devons la survie
jeudi 8 mars 2018

Honneur aux femmes. A toutes les femmes. En particulier aux Congolaises. Nos "mamans" comme on dit sous les tropiques congolaises. Un terme qui charrie autant le respect que le sentiment filial.
Au fil des années, ces "mamans" jouent un rôle socio-économique qui va crescendo. Si elles donnent la vie, les congolaises assurent de plus en plus aussi la survie des familles. Face à des hommes au mieux aux abonnés aux emplois fort peu rémunérateurs et au pire condamnés à l’inactivité, les "mamans" ont pris la relève .
Sur le front de la débrouillardise, - l’inusable article 15 - elles sont en première ligne. Surtout dans les grandes villes. A Kinshasa transformée par la force des choses en vaste bazar, la palme d’or revient aux femmes.
Ce sont elles qui se lèvent tôt. Qui pour aller cueillir ou acheter des légumes dans l’hinterland de la capitale, qui pour se diriger à la boulangerie, qui pour se rendre à l’un ou l’autre marché de la mégapole congolaise. Ou encore à l’une ou l’autre chambre froide. Bref, autant de battues quotidiennes pour "tenir" la famille.
Peu importe donc la manière dont sera célébrée cette Journée ; le thème retenu pour cette année ou encore le motif du pagne. Le principal est d’honorer celles qui ont refusé d’abdiquer face à la précarité rampante. Ces femmes ne tiennent évidemment pas le haut du pavé dans les rencontres, colloques, symposiums sur fond de petits fours dont les grands palaces de Kinshasa servent journellement de cadre. Nenni.
Ces "mamans-là" sont des héroïnes anonymes. En ce 8 mars, elles méritent un hommage national. Nous leur devons la survie. En plus de la vie.
José NAWEJ

Un scrutin synonyme d’auto-prise en charge
lundi 31 décembre 2018

Les Congolais ont bel et bien voté hier dimanche 30 décembre. La tenue du scrutin constitue en elle-même un exploit. Car, ces élections ont été (...)
lire la suite
A Tshibala ce qui lui revient
vendredi 28 décembre 2018

Dans deux jours, les élections. Enfin ! Un épilogue qui fut long à se dessiner. Que de pesanteurs ! Que d’hypothèques ! Que de paris non tenus ! (...)
lire la suite
Conjurer le spectre du chaos
jeudi 27 décembre 2018

Entre la CENI et certaines parties prenantes- directes et indirectes- au processus électoral, ça vole bas .Très bas même. De mauvais augure à (...)
lire la suite
D’Etsou à Ambongo en passant par Monsengwo
mercredi 26 décembre 2018

Lâché par le Cardinal Frédéric Etsou à l’occasion des élections de 2006, le concept " vérité des urnes" n’a pas pris la moindre ride depuis. Lors de la (...)
lire la suite
Entre anxiété et…espérance
lundi 24 décembre 2018

Des fêtes de fin d’année pas comme les autres que celles que s’apprête à passer les Congolais. Et pour cause, la séquence festive est comme parasitée (...)
lire la suite
Raisons techniques contre motivations politiques
vendredi 21 décembre 2018

Un report d’une semaine. C’est à la fois peu et beaucoup. Peu, si l’on considère cet ajournement d’Un strict point de vue technique. De fait, le Très (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Sécurité d’abord !

La correspondance estampillée "Hôtel de ville" est tombée hier comme un couperet pour les uns et un ouf de soulagement pour les autres. C’est selon. Trêve de meeting à Kinshasa pour les candidats (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting