CONTRADICTION AU SEIN DU RASSOP
Le "Groupe des Partis indépendants" considère anticonstitutionnelle la Transition sans Kabila
jeudi 8 mars 2018

Le " Groupe des Partis Indépendants"(GPI) n’est pas partant pour une Transition sans Kabila. Dans un communiqué dont une copie est parvenue hier à la rédaction de Forum des As, cette plateforme constituée de Partis Politiques et d’Organisations n’ayant participé ni au Dialogue de la Cité de l’Union Africaine ni aux négociations politiques directes du Centre Interdiocésain, qualifie cette initiative d’anticonstitutionnelle. Aussi, le GPI s’étonne-t-il qu’au moment où toutes les batteries sont actionnées pour obtenir la mise en œuvre intégrale de l’Accord du 31 décembre 2016, un faux débat surgisse au sein du RASSOP entre la Dynamique de l’Opposition, et l’Alternance pour la République. En toile de fond, la fameuse Transition sans le Président Joseph Kabila Kabange (TSK).

Cette plateforme rappelle qu’au stade actuel où le pays est résolument engagé sur la voie de la tenue des élections, la question d’une transition avec ou sans le Président Joseph Kabila est sans objet. Bien au contraire, elle relève de la pure propagande populiste abjecte. Car, rapporte le document, la " TSK" ne repose sur aucun fondement juridique, constitutionnel, politique ni moral.
"Cette prise de position démagogique de la Dynamique de l’Opposition viole à la fois, l’article 70 de la Constitution en vigueur et les dispositions pertinentes de l’Accord du 31 décembre 2016 relatives à la gestion de l’Etat par le Président de la République en fonction. Le GPI la rejette totalement", souligne ce communiqué.

APPLICATION DE L’ACCORD DU 31 DECEMBRE
Le GPI soutient que seul un dialogue national inclusif qui requiert in fine un consensus national de toutes les forces politiques et sociales nationales sur cette question pourrait décréter une transition politique et non un individu ou une quelconque plateforme politique.
Ce regroupement politique estime qu’en choisissant ce moment précis, le RASSOP n’œuvre plus pour la sortie de crise mais l’entretient davantage et montre à la face du monde qu’il ne se soucie guère du sort des populations congolaises.Ainsi, le GPI met-il en garde le peuple congolais contre des politiciens manipulés par des forces internes et externes hostiles au développement de la RDC et qui s’emploient à faire perdurer la crise politique actuelle.
" En évoquant maintenant la question d’une probable transition, cette plateforme politique de l’Opposition remet automatiquement en cause l’Accord du 31 décembre 2016 pour lequel elle s’est battue jusqu’à présent, et tous ses acquis. En conséquence, la Dynamique de l’Opposition torpille ainsi toutes les revendications du RASSOP en rapport avec l’application dudit Accord ", ont déclaré les sociétaires du GPI.

DECRISPATION POLITIQUE
Ayant malheureusement constaté que l’Accord du 31 décembre 2016 reste toujours malmené quatorze mois après sa signature, ce regroupement de partis politiques demande au président de la République Joseph Kabila de veiller à l’application stricte de ce document qui définit le schéma devant permettre à la RDC de sortir de la crise multiforme qui la gangrène actuellement.
Il exige, entre autres, la désignation de l’unique candidat reconnu du RASSOP au poste de Premier ministre, la nomination de son délégué authentique à la tête du Conseil National du Suivi de l’Accord, la libération des prisonniers politiques, l’arrêt définitif des poursuites judiciaires contre certains politiciens bien identifiés et la fin du dédoublement des partis et plateformes politiques. Orly-Darel NGIAMBUKULU

La culture de la Pentecôte est le socle du développement socioéconomique
jeudi 21 juin 2018

(Par l’Ev. Colin NZOLANTIMA) « » INTRODUCTION La culture est souvent définie comme la façon de penser, de parler et d’agir d’un peuple. C’est ce (...)
lire la suite
La RDC compte 534.108 réfugiés, fait savoir le HCR
jeudi 21 juin 2018

Le Haut commissariat des Nations-unies pour le réfugié a annoncé, hier mercredi 20 juin, que la RDC compte actuellement 534.108 réfugiés, soit 62.000 (...)
lire la suite
80% de l’exportation du café échappe au contrôle de l’Etat
mardi 19 juin 2018

La mise en place d’un cadre adéquat est essentielle pour booster la filière du café au Sud-Kivu.« La province a produit plus de 5000 tonnes de café. (...)
lire la suite
La Fondation Friedrich Ebert peut désormais fonctionner en RDC
mardi 19 juin 2018

La Fondation Friedrich Ebert (FFE) peut désormais euvrer en RDC. Ce, après la signature de l’Accord-cadre de coopération intervenue hier lundi 18 (...)
lire la suite
La relance du commerce du café et du cacao au coeur d’un Forum à Kinshasa
mardi 19 juin 2018

Le ministre congolais de l’Economie nationale, Joseph Kapika, a lancé les travaux du tout premier forum national sur le café et le cacao. Ces (...)
lire la suite
80% de l’exportation du café échappe au contrôle de l’Etat
lundi 18 juin 2018

La mise en place d’un cadre adéquat est essentielle pour booster la filière du café au Sud-Kivu.« La province a produit plus de 5000 tonnes de café. (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Des limites au régime de faveur

Autant le confesser tout de go. Personne d’équilibré ne trouverait à redire sur le principe d’une prise en charge d’anciens Présidents de la république élus par le Trésor public. Cette pratique existe (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting