Liberté des croyances religieuses : une convergence de vue entre la ministre des Droits Humains et une délégation de l’UE
vendredi 9 mars 2018

La ministre des Droits Humains et une délégation de l’Union européenne, leurs points de vue convergent sur la liberté des croyances religieuses et sur les enfants victimes des crises humanitaires. A la tête de la délégation de l’UE, la ministre-conseillère Bertrand Soret s’est dite satisfaite du travail abattu par la ministre congolais sur les questions liées aux droits de l’homme. A la session du Conseil des Droits de l’homme qui se tient présentement à Genève, les questions liées aux élections en RDC et à la Commission d’enquête mixte sur les événements du 31 décembre 2017, du 21 janvier et du 25 février 2018 ont été évoquées R.M

Déclaration commune à l’occasion de la Journée internationale des femmes 2018

L’égalité entre les femmes et les hommes est l’une des valeurs fondamentales de l’Union européenne, consacrée dans nos traités. Notre Union a toujours été à l’avant-garde de la lutte contre les discriminations fondées sur le sexe et nous pouvons être fiers des progrès réalisés : l’Europe est l’un des endroits au monde les plus sûrs et les plus égalitaires pour les femmes.
Mais notre travail n’est pas terminé - Il reste encore un long chemin à parcourir pour assurer concrètement la pleine égalité. Les femmes et les jeunes filles font toujours l’objet de harcèlement, d’abus et de violences. Et les femmes restent trop souvent dans l’impossibilité de briser le "plafond de verre" ; elles perçoivent encore des rémunérations inférieures et ont moins de possibilités de carrière et de développement professionnel.
Nous voulons que les femmes et les jeunes filles obtiennent l’égalité dans tous les aspects de la vie : accès à l’éducation, égalité de rémunération pour un travail égal, accès à des postes de haut niveau dans les entreprises et la politique, ainsi que protection contre les violences.
La promotion du leadership des femmes et leur émancipation économique constituent une priorité absolue pour nous. L’Union européenne a proposé une nouvelle législation visant à améliorer l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée des parents et aidants qui travaillent, et un plan d’action visant à éliminer les inégalités salariales entre les femmes et les hommes, et nous veillerons en cela à montrer l’exemple : en février 2018, le pourcentage de femmes occupant des postes de direction au sein de la Commission européenne atteignait 36 %, soit 11 % de plus que lorsque nous avons entamé notre mandat en novembre 2014. Le président Juncker s’est engagé à atteindre 40 % d’ici la fin de notre mandat, le 31 octobre 2019.
Nous assurons également la cohérence dans tous les aspects de l’ensemble de nos politiques, tant à l’intérieur de l’UE que dans notre action extérieure, en œuvrant à la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes et de l’émancipation des femmes. Notre politique contribue au succès de la mise en œuvre, à l’échelle mondiale, des objectifs de développement durable et du programme concernant les femmes, la paix et la sécurité. Cette année, les Journées européennes du développement mettront l’accent sur le rôle essentiel des femmes et des filles dans le développement durable, leur participation égale et leur accès en toute égalité à des fonctions dirigeantes dans tous les aspects de la vie. Par ailleurs, cette année, l’UE est chef de file de l’"Appel à l’action en matière de protection contre les violences fondées sur le genre", qui rassemble plus de 60 pays et organisations soucieux de garantir que le problème des violences fondées sur le genre soit traité dans les crises humanitaires.
L’Union européenne vient en aide aux femmes et aux filles du monde entier migrantes ou déplacées, qui sont victimes de violences, comme par exemple grâce à l’initiative "Spotlight", ou qui sont exclues de l’éducation, d’un accès égal aux services de santé et de planning familial, du marché de l’emploi, et de la vie politique en général. Plus de 15 millions de filles en âge de fréquenter l’école primaire ne sont pas scolarisées de par le monde ; l’UE aide donc à promouvoir l’accès à l’éducation en Afrique, en Amérique latine, au Moyen-Orient et en Asie du Sud-Est.
L’égalité entre les hommes et les femmes n’est pas seulement une question d’équité et de justice en Europe - c’est aussi une nécessité pour parvenir à une paix durable, à la sécurité, au développement, à la croissance économique et à la prospérité dans le monde.
L’investissement dans le potentiel des femmes et des filles est un investissement dans l’ensemble de notre société, qui relève tant de la responsabilité des hommes et des garçons que de celle des femmes et des filles.

AVIS A MANIFESTATION D’INTERET
lundi 21 janvier 2019

N° avis : AMI/01/FSRDC/PIP/01/19 Pays : République Démocratique du Congo Source de financement : PPA N° IDA V2060-ZR, Date de publication : 21 (...)
lire la suite
Les responsabilités du bon berger dans le développement socioéconomique (Psaumes 23)
lundi 21 janvier 2019

(Par l’Evangéliste Colin NZOLANTIMA) Face aux crises multiformes dans toutes les structures sociales, les responsables (familiaux, communautaires (...)
lire la suite
Madagascar : Andry Rajoelina s’engage à rattraper dans cinq ans le retard du développement du pays
lundi 21 janvier 2019

ANTANANARIVO, 19 janvier (Xinhua) — AndryRajoelina, qui a fait son investiture en tant que président malgache samedi, s’est engagé à combler dans (...)
lire la suite
Plans Succincts de Réinstallation et des compensations pour les axes routiers déprogrammés lors du Financement Initial
lundi 31 décembre 2018

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo a reçu un crédit d’un montant de (75 millions de dollars) de l’Association Internationale de (...)
lire la suite
Les présidents chinois et américain conviennent d’appliquer le consensus du G20 de Buenos Aires lors d’un entretien téléphonique
lundi 31 décembre 2018

BEIJING, 30 décembre (XINHUA) — Le président chinois Xi Jinping et son homologue américain Donald Trump ont eu une conversation téléphonique samedi, (...)
lire la suite
La Chine maintient son rang de premier fournisseur commercial de l’Algérie durant les onze premiers mois de 2018
jeudi 27 décembre 2018

La Chine a gardé son rang de premier fournisseur commercial de l’Algérie durant les onze premiers mois de 2018, une position qu’elle occupe depuis (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting