COMMEMORATION DE LA JOURNEE DU 08 MARS
Kintambo : une messe au féminin célébrée à la paroisse Saint François de Sales
vendredi 9 mars 2018

La Paroisse Saint François de Sales, dans la commune de Kintambo, a connu une ambiance particulière hier jeudi 08 mars. A la surprise générale, la messe matinale a été animée exclusivement par des femmes, hormis les deux prêtres. Une manière pour les fidèles de cette paroisse de marquer en lettre d’or la Journée internationale de la femme.

Il est 6 heures, lorsque la traditionnelle messe matinale débute à Saint François de Sales. Les fidèles courrent dans tous les sens pour ne pas être en retard à la messe. On voit plus les mamans catholiques, se dpêcher aux alentours de la paroisse particulièrement au croisement de l’avenue Komoriko et celle du stade Vélodrome.
A la procession d’entrée, la présence remarquable des femmes dans la colonne qui accompagne les deux prêtres. vole la vedette à ceux-ci. L’assemblée a plus un œil, regardant sur les 5 « Nkumu » (ndlr : personnes qui aident généralement le prêtre à donner la communion aux fidèles), les 4 enfants de chœur - toutes issues du groupe de formation Kizito Anuarite, et l’unique lectrice qui faisait office d’annonciatrice. Un moment rarissime !
Tout au long de son homélie, qui a duré une vingtaine de minutes, l’abbé vicaire Hora Mambu a évoqué les propos du prophète Jérémie. « Si les gens écoutent la parole divine et la mettent en pratique, Dieu sera indubitablement rangé de leur côté, et ces personnes constitueront son peuple. Si les Hommes marchent en harmonie avec ce que Dieu ordonne, ils connaîtront le bonheur », a martelé le prédicateur.
Du temps du prophète Jérémie, le peuple d’Israêl a commis plus de péchés que ses aieux, a indiqué l’abbé Hora.

FAIRE LE BIEN POUR LA GLOIRE DE DIEU
Dans l’Evangile de Saint Luc 11, 14-23, il a mis en évidence le miracle opéré par Jésus-Christ qui a chassé un démon d’un muet. Le démon sorti, le muet se mit à parler et la foule remplie de joie, était émerveillée. Mais, il y a eu, hélas, quand même des gens pour dire que ce démon était chassé grâce à Belzébul, le chef des démons, a relaté le prêtre.
Ainsi, l’abbé Hora Mambu a exhorté les fidèles à faire le bien pour la gloire de Dieu, et non pour rechercher à se faire exalter, encenser par les gens. « Au cas contraire, nous serons toujours déçus par la nature humaine, par le comportement des autres. Leurs agir erst sont souvent teinté de découragements pour ceux qui font du bien aux autres » a prêché l’orateur.

LA FEMME APPELEE A JOUER SA PARTITION DANS LA SOCIETE
L’abbé Hora Mambu l n’a pas non plus esquivé le rôle de la femme dans la société moderne. « Contrairement au 17ème siècle, où son apport était réduit à la maternité, dès le 19ème siècle, le statut de la femme s’est amélioré : elle était émancipée », a affirmé le prédicateur.
Aux mamans, le vicaire a dit que la journée de la femme ne doit pas être seulement réduite au port des pagnes. « La femme est incontournable pour le salut de la société, c’est elle qui oriente en premier lieu l’enfant. Elle ne doit pas se sous estimer, mais non plus voulu se substituer à l’homme. Elle doit plutôt jouer sa part, l’homme également », a martelé l’abbé Hora Mambu.
Au sortir de la messe, le Délégué Paroissial de la Liturgie , Jean-Bedel Boyele a élucidé cette pratique exceptionnelle dans la Paroisse qui va fêter cette année son 80ème anniversaire .« C’est déjà depuis plus d’un an que ce système est instauré à Saint François de Sales. Comme le 08 mars est une journée internationale des droits de la femme, nous avons voulu qu’au sein de notre commission liturgique que nous donnions une valeur ajoutée à cette journée ».
« Vu que les mamans ont une place importante au sein de notre liturgie, notre joie était que toute la communauté ecclésiale découvre également nos différentes mamans qui se battent bec et ongles. Raison pour laquelle le 08 mars nous ne classons uniquement que les femmes. S’il y avait dans l’Eglise catholique des prêtres- femmes, elles auraient pu célébrer la messe, tout en souriant », a-t-il révélé. Gloire BATOMENE

L’hôpital Saint Joseph fait peau neuve
jeudi 16 août 2018

L’hôpital Saint Joseph de Limete affiche un nouveau visage. Réfectionné par les services de la Mission de l’Organisation des Nations unies pour la (...)
lire la suite
Kasaï : deux détenus atteints de choléra succombent à la prison d’Ilebo
jeudi 16 août 2018

La prison centrale d’Ilebo, dans la province du Kasaï, a connu une athmosphère morose hier mercredi 15 août. Deux détenus, qui ont été atteints du (...)
lire la suite
L’UNICEF mobilise des spécialistes de la communication
jeudi 16 août 2018

L’UNICEF mobilise des spécialistes de la communication pour informer et encourager la participation dans la campagne de vaccination des (...)
lire la suite
Des femmes chrétiennes implorent la miséricorde divine en faveur de la RDC
jeudi 16 août 2018

Plusieurs femmes chrétiennes de Kinshasa et une délégation en provenance de quelques provinces du pays, ont fléchi les genoux, hier mercredi 15 (...)
lire la suite
Des prévenus dos au mur face à leurs vidéos d’audition
mercredi 15 août 2018

Le procès Kamwina Nsapu branche Kinshasa a atteint une étape décisive. Après plusieurs audiences consacrées à l’analyse des relevés d’appels, l’heure (...)
lire la suite
Des immondices utilisées dans la lutte contre les érosions à Kindele
mercredi 15 août 2018

Des véhicules à bennes basculantes, de la Division urbaine de l’Office des voiries et drainage (OVD) chargés de ramassage des immondices se (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting