SONDAGE ECHOS D’OPINION
Le top dix des Ministres ayant excellé dans l’exercice de leurs fonctions
lundi 12 mars 2018

{{ {* Michel Bongongo, Lumeya Dhu Maleghi, L. Shé Okitundu, Ingele Ifoto... } }} {{Introduction }} {{Dans la droite ligne de la mission qu'il s'est assignée, procéder à l'évaluation de l'action du gouvernement par le baromètre populaire, Echos d'opinion poursuit ses efforts destinés à prélever les pouls de l'opinion congolaise afin de connaitre comment les Congolais apprécient les réalisations de chaque membres de l'Exécutif national. Cela en prévision des scrutins à venir. }} Agent concepteur : Echos d'Opinion. Durée : Travail effectué du 30 janvier au 10 mars 2018. Technique : Question posée directement aux Congolais contactés par les agents d'Echos d'Opinion. Moyen utilisé : Sondage réalisé par les agents de la maison. Motif : Connaître comment le peuple juge l'action de l'Exécutif national à travers le travail accompli par chaque membre et, aussi, offrir un miroir par lequel celui-ci peut se regarder, grandeur nature tel qu'il est perçu par ses compatriotes dans l'exercice des charges lui confiées par la nation. Interprétation 1.1 Le travail de ce sondage a été effectué d'une manière qualitative et quantitative Qualitative : Le sondage d'opinion étant un travail scientifique,il doit répondre aux exigences des normes établies en la matière. Il s'agit de la quantité et de la qualité. En vue de s'en tenir à la règle de la qualité, Echos d'Opinion a retenu des variables positifs liés au sexe des enquêtés, le niveau d'étude et la stratification par tranche d'âge. Aussi, la contrainte parité a été prise en compte, malgré une certaine réticence et indifférence constatée auprès de la gent féminine à se soumettre à l'exercice du sondage d'opinion. Les appartenances politiques, ethniques, tribales, linguistiques ou régionales ont été considérées comme critères ne cadrant pas avec le but visé par le présent sondage d'opinion. Elles ont été jugées négatives et les participants ayant donné des réponses dans ce sens n'ont pas été retenues dans la copulation des résultats et dans l'élaboration des statistiques. Quantitative : L'échantillon retenu de 1000 personnes a été estimé suffisant par Echos d'Opinion qui l'a jugé capable de refléter l'opinion réelle que se font les Congolais sur le travail accompli par chaque membre de l'Exécutif national. Résultats : Le top 10 des Ministres les mieux cotés Les résultats sont la copulation des réponses données par les Congolais qui ont daigné prendre part au présent sondage d'opinion en répondant à la question suivante : " Selon vous, quel Ministre du gouvernement Bruno Tshibala a posé des actions à impact attendu par le peuple ? " Au regard des résultats obtenus, Michel Bongongo arrive en tête avec 84% d’opinion favorable exprimée. A son actif, il faut comptabiliser le retour de la paix social à la Fonction Publique grâce à la sensibilisation, la réforme de l’administration pour la rendre performante, la régularité de la paie,l’amélioration du barème salarial des fonctionnaires et agents de l’Etat dont l’augmentation se fera par palier, le dégèle de la mise à la retraite par l’approche participative, entrainant celui de la promotion et du recrutement par l’organisation des concours de manière à donner de l’emploi aux jeunes en chômage avec le concours de la Banque mondiale, le recrutement de mille jeunes à la Fonction Publique. 2.Lumeya Dhu Malegi, Ministre des Affaires Foncières, rafle la deuxième place avec 81,6% des voix pour avoir initié la campagne de sensibilisation menée à travers les diverses circonscriptions foncières en vue de mettre fin à l’anarchie qui règne dans le secteur, sa détermination affichée de récupérer les parcelles et concessions volées de l’Etat, les concessionsnon suffisamment mises en valeur en vue de permettre aux autochtone de les valoriser. L’exigence de l’ouverture du guichet d’une banque dans les lieux où sont installés les bureaux des conservations foncières, l’utilisation des NTIC pour sécuriser propriétés et propriétaires, ainsi que le règlement sans parti pris dans les conflits fonciers.Les mesures prises en vue d’assouplirle traitement des dossiers. 3. Léonard Shé Okitundu, Vice-Premier Ministre, Ministre des Affaires Etrangères et de l’Intégration Régionaleest classé troisième du top dixavec une côte de 79,8% des suffrages. Les Congolais apprécient la constance dans la défense des intérêts et de la souveraineté de la RDC, la fin de la grève observée par les agents, la victoire de la diplomatie congolaise par l’élection de la RDC au Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies sous l’orientation du Président de la République en cette période jugée périlleuse pour notre pays, la visite de consolation rendue à ses compatriotes en détresse en Angola sur ordre de Joseph Kabila, la demande adressée à la communauté internationale de dénoncer de la part de tous les acteurs, congolais ou étrangers toute initiative susceptible de faire déraper le processus électoral et, aussi de « jeter un regard positif et constructif » sur le processus électoral et d’accompagner ce processus complexe. Il n’a pas manqué de rappelerà la même communauté internationale que «la République Démocratique du Congo n’est pas l’enfer des droits de l’Homme que l’on veut bien présenter à tort». 4. Ingele IFOTO, Ministre de l’Energie fait son entré pour la toute première fois au top dix d’Echos d’Opinion réalisant 76,5% d’opinion favorable. Selon l’opinion qui lui est favorable, Ingele est plébiscité pour ses efforts visant à améliorer la production et la desserte en électricité par la mise en marche expérimentale du barrage Zongo II, l’augmentation de la capacité du barrage Mwadingusha de 11 à 32 Mégawatts et la construction des deux lignes de transport du courant électrique haute tension entre Zongo Kinshasa et Kakobola, Gungu, Kikwit, Idiofa. Pierre Kangudia Mbayi, Ministre d’Etat, en charge du Budget, 68,2%. Il arrive en cinquième position. Les congolais qui lui ont accordé leurs suffrages lui reconnaissent le mérite d’avoir élaboré un budget 2018 très réaliste en mettant un accent particulier à la part réservée aux élections afin que celles-ci se tiennent à la date fixée dans le calendrier publié par la CENI tout en veillant à ce qu’elle soit régulièrement décaissée. L’assistance constituéepar un lot de vivres et non-vivres apportées aux 62 familles des policiers victimes d’un incendie au Camp Kabila (ex-Mobutu) à Lemba (Kinshasa). Ensixième position, on retrouve Lambert Mende Omalanga : 62,%. Lambert Mende passe pour celui qui aplacé le personnel des médias officiels dans les meilleures conditions de travail et sociales qui soient, la modernisation de l’outil de travail et ses points de presse pour faire entendre le point de vue officiel du gouvernement lui ont valu la huitième place du classement Echos d’Opinion. Il est suivi par Joseph Kokonyangi, Ministre de l’Urbanisme et Habitat septième place avec 60,8% des suffrages pour avoir démantelédes constructions anarchiques érigées sur les cours des bureaux de l’Etat et des écoles officielles l’engagement pris par le Gouvernement de résoudre de manière sensible, le déficit en logements sociaux en créant des mécanismes appropriés devant permettre à chaque Congolaise et à chaque Congolais, toutes classes confondues, d’avoir un logement décent à un prix abordable et l’initiative du projet de la création d’un Fonds national de l’habitat (FONHAB) pour lever les financements nécessaires au bénéfice de la construction des logements. Pour sa part, Alexis Thambwe Muamba, Ministre d’Etat à la Justice et Garde de Seaux obtient 56,2% des suffrages. L’application des dernières mesures de décrispation de climat politique ayant entrainé la libération des prisonniers considérés comme politique, la réforme de la Justice, le projet de loi portant révision de la loi organisant culte et associations en RDC sont autant d’atouts qui ont permis à Alexis Thambwe de figurer au top dix d’Echos d’Opinion. La neuvième position est occupée par un autre Ministre d’Etat, celui du Commerce Extérieur, monsieur Jean Lucien Busa. Il a réalisé 55,4%. A son actif, la signature des accords avec certains pays de l’espace SADC en vue de faire prospérer les échanges commerciaux entre la RDC et lesdits Etats, l’accord de libre échange conclu entre certains pays africains pouvant permettre au pays d’intégré un espace peuple d un milliard des consommateurs. Le top dix d’Echos d’Opinion est clôturé par Stève Mbikayi, Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire avec 52,7%. Le lancement de la bourse de Solidarité nationale de l’ESU (BSN-ESU) Tous les deux cycles seront gratuits pour les bénéficiaires de cette bourse, soit les diplômés d’Etat des familles modestes et les filles qui accepteront de s’inscrire dans les filières devenues orphelines dans le secteur de l’ESU, notamment les mathématiques, la chimie, la physique, le latin, etc. Le désamorçage de la tension palpable dans les établissements d’enseignement Supérieur et Universitaire en accédant à la demande des étudiants de payer les frais de minerval au taux de change de 920 fc le dollars américain. {{ECHOS D’OPINION}}
Plus de véhicules avec plaque bâchée, gyrophare et sirène
vendredi 22 mars 2019

Il est désormais interdit de circuler avec un véhicule dont la plaque d'immatriculation est bâchée, ayant un gyrophare ou une sirène sur toute (...)
lire la suite
Avenue de l’Université : la population salue l’évolution des travaux
jeudi 21 mars 2019

Les populations des communes de Ngaba, Makala, Kalamu et Limete saluent la vitesse avec laquelle évoluent les travaux de réhabilitation de (...)
lire la suite
Louise Mushikiwabo pour un fort rayonnement du français dans le monde
mercredi 20 mars 2019

Le monde entier célèbre ce mercredi 20 marsla Journée internationale de la Francophonie. Dans son message à la communauté francophone,la Secrétaire (...)
lire la suite
Kikwit : les transporteurs tirent la sonnette d’alarme
mercredi 20 mars 2019

Route coupée sur la RN1, ravin « Mumene » par-ci, ravin Kaggwa par-là, voilà le tableau sombre qu’offre actuellement la Nationale n°1 dans son tronçon (...)
lire la suite
L’ancien journaliste sportif Papy Ali Kumbakisaka inhumé hier à Kinshasa
mardi 19 mars 2019

La presse sportive congolaise vient de perdre une fois de plus un journaliste chevronné. Après Papy Basakisa, c’est au tour Papy Kumbakisaka de (...)
lire la suite
necrologie
mardi 19 mars 2019

En attendant le programme de ses obsèques, le deuil se tient à son domicile sis Av. Mobutu 8 bis, Q. Don Bosco, Binza Pompage. (Famille (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting