ECHEANCES DU 23 DECEMBRE 2018
L’Opposition divisée sur la désignation d’un candidat unique
mardi 13 mars 2018

*L’UDPS rejette toute élection primaire comme proposée par l’UNC.

Moïse Katumbi Chapwe, membre influent, à travers les plateformes « G-7 » et AR du « Rassemblement » RASSOP-Limete présidé par Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, Fatshi pour ses sympathisants, a publié hier à Johannesburg en Afrique du Sud (RSA) son programme de gouvernement comme candidat Président de la République. De fait le RASSOP n’étant pas une plateforme électorale, chaque sociétaire est libre de présenter sa candidature à la présidentielle.

C’est dans cette optique qu’on a entendu, sans qu’on ne puisse s’en offusquer le moins du monde des noms comme Martin Fayulu, Président national d’ECIDE et membre de la plateforme « Union de l’Opposition » du RASSOP-Limete, Félix- Tshisekedi pour l’UDPS et Katumbi Chapwe pour le « G-7 » et l’AR. Le problème se pose au niveau de l’unité tout comme la cohésion de la plateforme qui peuvent en prendre un coup.
C’est là où ceux qui s’estiment encore sociétaires du RASSOP-Limete sont contraints de faire contre mauvaise fortune bon cœur et se retrouvent autour d’une même table pour discuter. L’enjeu, ce sont les échéances électorales du dimanche 23 décembre 2018, en quelques bons 9 mois.
Car, ce n’est pas en allant en ordre dispersé en alignant une pléthore de candidatures comme en 2011 qu’ils vont battre l’unique candidat de la MP, dans un mode de scrutin à un seul tour appelée « mort subite ». Où dès que les suffrages d’un camp politique en compétition sont divisés, celui-ci est battu à plate couture. Partant si le RASSOP-Limete veut avoir quelques chances de l’emporter haut la main, il doit impérativement passer par la désignation d’un candidat unique, commun à tous.
Ce qui lui éviterait le ridicule de 2011 avec trois candidats, à savoir : Etienne Tshisekedi Wa Mulumba de l’UDPS, Vital Kamerhe de l’UNC et Léon Kengo Wa Dondo de l’UFC. On se rappelle comment alors Vital Kamerhe avait catégoriquement refusé de s’effacer au profit du chef charismatique de l’UDPS, Tshisekedi, avec ses impressionnantes assiettes sociologiques disséminées dans toutes les provinces de la RDC.
Résultat, Vital Kamerhe s’en est tiré de 6% des votants et Léon Kengo 5%. On comprend dès lors pourquoi aujourd’hui le Président de l’UNC est en train d’emboucher la trompette d’avoir à tout prix un candidat unique pour toute l’Opposition.
Face à la multitude de candidatures déjà déclarées ou à déclarer, Vital Kamerhe a proposé hier de recourir à une primaire interne à toute l’Opposition. Ce que rejette l’UDPS par la bouche d’Augustin Kabuya, son Porte-parole. Pour la « 10ème-Rue », sur le plan financier, l’organisation d’une primaire coûte cher. Il y a en plus la difficulté sur l’identité de l’électorat à la primaire.
L’UDPS pose la question de savoir comment on fera participer la base qui est à Bafawasende, Ilebo, Kamituga, Feshi, Ngandajika, Miabi ou Lwebo. C’est cela la véritable primaire à l’interne et rien d’autre. Le député Jean-Baudouin Mayo, Vice-Président de l’UNC et Président de la Fédération de Kinshasa est du même que l’UDPS. Si primaire il doit y en avoir, c’est uniquement au niveau des bases des partis politiques, c’est ce qui est impossible. Il faut donc trouver des critères pour la désignation du candidat unique de l’Opposition.
De toute évidence, si au RASSOP-Limete, les violons continuent à ne pas s’accorder à ce sujet, il y aurait deux candidats à savoir Moïse Katumbi Chapwe déjà déclaré en RSA et Félix Tshisekedi qui sera, sans aucun doute, plébiscité au prochain congrès de l’UDPS. Celui-ci a l’avantage de surfer sur la grande popularité de l’UDPS, un parti historique de combat pour la démocratie implanté dans tout le pays profond depuis des dizaines d’années. Mais aussi et surtout tirer bénéfice de l’inépuisable aura de son défunt père, le Respectable Tshisekedi Wa Mulumba que les fanatiques avaient affectueusement surnommé « Ya-Tshitshi ». Ce dernier a laissé un faisceau d’admirateurs dans tous les milieux et dans toutes les provinces.
KANDOLO M.

Bemba fait appel contre le jugement de première instance
vendredi 21 septembre 2018

* Voici pourquoi le chef du MLC ne peut pas être acquitté pour subornation des témoins ! C’est depuis mercredi dernier que Jean-Pierre Bemba Gombo, (...)
lire la suite
Elikya Mbokolo : " Je ne crois pas à la légitimité naturelle des fils à papa pour briguer le mandat électif au sommet de notre Etat "
vendredi 21 septembre 2018

* « Mon engagement politique ne doit pas être réduit à de basses considérations financières. C’est une insulte inadmissible », martèle ce professeur de (...)
lire la suite
Conférence sur les "atouts et faiblesses" de Kasa-Vubu, Mobutu, Kabila père et fils
vendredi 21 septembre 2018

La commission des intellectuels et cadres dirigeants catholiques de la paroisse saint Augustin de Lemba organise ce dimanche 23 septembre dans (...)
lire la suite
Jean-Pierre Bemba s’adresse à sa base ce samedi
vendredi 21 septembre 2018

Quelques jours après sa condamnation par la CPI dans l’affaire subornation de témoins, le leader du MLC va s’adresser à sa base. L’événement aura lieu (...)
lire la suite
L’Opposition a commémoré hier les victimes des 19 et 20 septembre 2016
jeudi 20 septembre 2018

Une messe d’action de grâce a été dite hier mercredi 19 septembre en la Cathédrale Notre Dame de Lingwala en mémoire des victimes des 19 et 20 (...)
lire la suite
Intérieur : le VPM Henri Mova reçoit le bâtiment construit par SESCO
jeudi 20 septembre 2018

*« L’inauguration de cet immeuble abritant le Secrétariat général du ministère est la preuve que l’Etat congolais est toujours debout et autonome », (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Foire agricole, et après ?

Une foire agricole dans la capitale rd congolaise ! Pourquoi pas ? La RDC n’étant pas qu’une merveille -et non un scandale- géologique. Ce pays situé au cœur de l’Afrique a aussi vocation à être le (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting