RETOMBEES DE LA PREMIERE RENCONTRE DU SECRETARIAT NATIONAL DU PRINCIPAL PARTI DE LA MAJORITE
Le Secrétaire permanent du Parti du peuple...
jeudi 15 mars 2018

{{Le Secrétaire permanent du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), Emmanuel Ramazani Shadary, a présidé hier mercredi 14 mars, le tout premier " conseil des ministres " du " gouvernement ", post-restructuration. La rencontre a eu lieu au siège national du parti, situé sur l'avenue Pumbu, dans la commune de Gombe. Au menu de la réunion : les stratégies électorales, la réorganisation du parti au niveau de la base et le renforcement de la visibilité du Pprd à travers le pays. Tout le pays.}} 24 heures seulement après leur désignation au poste de secrétaires permanent adjoints du parti, les six nouveaux collaborateurs du Secrétaire permanent du Pprd savent, désormais, à quoi s'en tenir. Hier, les quatre SP adjoints, présents à Kinshasa, ont reçu des instructions sans équivoque, pour la réalisation de la lourde mission qui leur est confiée. A savoir la victoire du parti à tous les niveaux, lors du prochain scrutin. A cet objectif principal, s'ajoutent deux autres non des moindres, que sont le renforcement de la visibilité du parti et la réorganisation des fédérations ainsi que celle de la base. Au cours de cette première séance de travail, les quatre adjoints du Secrétaire permanent se sont montrés attentifs aux orientations de la hiérarchie. Aussi, Emmanuel Shadary les a-t-il exhortés à plus de dynamisme pour atteindre les objectifs escomptés. Tous devront donc être des hommes de terrain, afin de réarmer moralement les militants sur toute l'étendue du très vaste territoire national. Le tout devant se faire dans la perspective des élections à venir. Le défi à relever reste bien énorme pour le nouvel " Exécutif " du parti au pouvoir. Car, pour le PPRD, le pari reste la (re) conquête démocratique du pouvoir et sa conservation le plus longtemps possible. Quoi de plus normal, quand on sait que cela procède de l'idéal de tout parti, entendu comme étant une force politiquement organisée. Méthodique et en bon élève de la Kabilie, Emmanuel Ramazani Shadary n'a pas cherché des éléments de langage pour expliquer aux différents membres du Secrétariat national du PPRD, ce à quoi ils sont désormais appelés. Dans un style simple et direct, le Secrétaire permanent du principal parti de la coalition au pouvoir, a convié les membres de son équipe à "militer sans relâche pour défendre les idéaux du parti et la vision de son initiateur". Confiant en l'avenir politique du PPRD, le chef de l' "exécutif national" du parti présidentiel a, de nouveau, appelé ses adjoints "à inverser les tendances et à ne pas redouter des alliances éphémères". {{ QUID DE L'ETAT DES LIEUX DES FEDERATIONS ?}} Toujours au cours de la réunion d'hier, les membres du "gouvernement" PPRD ont été chargés d'apprêter un rapport général sur l'état des lieux des fédérations. Ici, l'exercice consiste également à faire des propositions nécessaires, devant permettre aux instances qualifiées du parti d'envisager des solutions idoines dans les 72 heures qui suivent. Il importe de souligner que les quatre Secrétaires permanents adjoints ainsi que les soixante et un membres du Secrétariat national ayant participé à la rencontre d'hier, ont convié toute la base militante à croire en la victoire du PPRD et à ne pas se laisser distraire par les boucans des adversaires. Le député national François Nzekuye, rapporteur de cette réunion, a fait savoir que les échanges ont tourné sur les stratégies à mettre en marche pour réussir la mission qui leur a été confiée par l'initiateur du parti, le Président Joseph Kabila. Selon lui, la population congolaise a fait confiance au PPRD lors des élections de 2006 et de 2011. "Nous rassurons le peuple congolais que nous resterons toujours à l'écoute de ses problèmes et que nous allons proposer des solutions aux problèmes qui restent à résoudre. Notre pays demeure un chantier. On ne peut donc pas résoudre tous les problèmes en un jour ", a-t-il lâché. {{Mathy Musau et LK }}
APK : Godé Mpoyi invite les députés à ne pas céder à la provocation
lundi 18 mars 2019

Honorables députés chers collègues. Nonobstant les déclarations d'un responsable politique qui a demandé à ses militants d'envahir nos installations (...)
lire la suite
Bas-Uélé : les jeunes appellent les élus provinciaux à voter utile
lundi 18 mars 2019

Pourquoi la jeunesse du Bas-Uélé porte-t-elle la candidature de Marcel Zuma? Réponse : « Il a des atouts. Ses idées, son programme, son niveau (...)
lire la suite
La communication politique en RDC : les périls ego-narcissiques dans la coalition CACH-FCC
lundi 18 mars 2019

Jürgen Habermas, l’une des figures de proue de l’Ecole Philosophique de Frankfurt, souligne que la communication et la délibération sont (...)
lire la suite
Martin Fayulu a organisé une marche pacifique à Paris le samedi dernier
lundi 18 mars 2019

Le leader de la coalition LAMUKA, Martin Fayulu Madidi, s'est offert un bain de foule le samedi 16 mars dernier à Paris, à l'occasion d'une marche (...)
lire la suite
Kasaï : des candidats aux élections sénatoriales demandent l’annulation des scrutins
lundi 18 mars 2019

Dans une déclaration politique diffusée le week-end dernier, des candidats "malheureux" aux élections sénatoriales, qui se sont tenues le 15 mars (...)
lire la suite
Modeste Bahati Lukwebo exige la démission des députés provincioux AFDC-A coupables
lundi 18 mars 2019

Chers camarades Présidents fédéraux Équateur, Haut Katanga, Ituri, Kasaï Central, Kinshasa, Kongo Central, Maniema et Tshuapa. Les résultats des (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting