POUR GAGNER LES ELECTIONS ENSEMBLE
L’Udps, l’Unc et le Mlc s’unissent pour le meilleur
vendredi 16 mars 2018

* Au cours d’une première rencontre hier jeudi, Eve Bazaiba, F. Tshisekedi et Vital Kamerhe ont pris l’engagement de poursuivre les contacts aux fins d’un large Front républicain démocratique.

Quelques jours seulement après, la nouvelle plateforme électorale « Ensemble pour le changement », créée à Jo’burg pour soutenir la candidature de Moïse Katumbi à la prochaine présidentielle, voici que les trois principaux partis de l’Opposition en RD Congo ont pris l’engagement de faire bloc. Ce, en vue d’affronter les élections prévues pour le 23 décembre prochain. Il s’agit de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) de feu Etienne Tshisekedi, l’Union pour la nation congolaise (UNC) de Vital Kamerhe et du Mouvement de libération du Congo (MLC), de Jean-Pierre Bemba.

A l’issue d’une première rencontre formelle hier jeudi 15 mars à Kinshasa, les trois partis ont pris l’engagement de continuer les contacts et les échanges, aux fins de l’émergence d’un large Front républicain et démocratique à l’échelle nationale, annonce un communiqué de presse, conjointement signé par Mme Eve Bazaïba, Secrétaire générale du Mlc, Félix Tshisekedi secrétaire général adjoint de l’Udps et Vital Kamerhe, président national de l’Unc. Pour les trois partis, l’objectif final de ce « mariage » est de gagner ensemble le challenge électoral annoncé pour la dernière semaine du mois de décembre prochain.
Par ailleurs, renseigne ledit communiqué, Bembistes, Kamerhistes et Tshisekedistes envisagent la possibilité de mobiliser les énergies dans le but de rassembler les ressources humaines, logistiques et matérielles en vue de mutualiser leurs efforts. Le tout, dans l’optique de s’aligner sur les mêmes objectifs. A savoir : gagner les élections à tous les niveaux. Toutefois, le trio penseur de la plateforme électorale en gestation, n’entend pas gagner le pari seul. Par conséquent, il tend la main à d’autres forces politiques ayant une existence réelle dans le pays profond, pour l’avènement effectif de l’alternance démocratique du pouvoir tant réclamée. Partis alimentaires, s’abstenir !

ENFIN, TOUS CROIENT AUX ELECTIONS
Au-delà de ce que toutes ces coalitions ressemblent à une stratégie de vote, elles traduisent cependant, la certitude des acteurs politiques que cette fois-ci, sera la bonne. En d’autres termes, le rendez-vous de décembre sera respecté et que les Congolais iront effectivement aux urnes pour se choisir le plus démocratiquement possible, leurs nouveaux dirigeants. A l’instar du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), principale force politique de la coalition au pouvoir en RD Congo, l’’UDPS, le MLC et l’UNC déclarent « réaffirmer leur détermination d’aller aux élections cette année ». Foi au communiqué de presse en notre possession.
Néanmoins, les trois alliés reviennent sur leur « doxa », essentiellement basée sur le rejet de la machine à voter. Si pour la Commission électorale nationale indépendante (CENI), l’invention de la machine à voter a été motivée par le souci de garantir la transparence du scrutin, alors l’UDPS, l’UNC et le MLC lui demandent de travailler avec le groupe d’experts internationaux. Toujours en ce qui concerne l’évolution du processus électoral en cours, les « Trois » souhaitent que l’audit du Fichier électoral soit fait avant l’examen, par les deux chambres du Parlement, du projet de loi sur la répartition des sièges.
La réunion UDPS-UNC-MLC intervient quelques jours seulement après celle du parti de Jean-Pierre Bemba et le Parti lumumbiste unifié (PALU) - quoique ce parti fasse encore partie de la coalition gouvernementale-, le vendredi 09 du mois en cours à Kinshasa. Vu des analystes, ces différentes tractations dans le camp de l’Opposition, est perçu comme un acte de confession. Objectif : éviter les erreurs des scrutins de 2006 et 2011, et aller aux prochaines élections dans la cohésion. Avec un système électoral à un seul tour et à majorité simple en vigueur en RD Congo, nul parti ne pourrait donc prétendre gagner le scrutin seul. D’où, l’impératif des alliances. Parfois contre nature. Pourvu que ces mariages soient sincères et durent le plus longtemps !
Laurel KANKOLE

Les administratifs en liesse après la régularisation de leurs statuts
mardi 24 avril 2018

Grande était la joie du personnel administratif de l’Assemblée nationale le samedi 21 avril dernier. Pour cause, plus de 200 membres de (...)
lire la suite
Et si l’on poursuivait le dialogue sur d’autres sujets ?
mardi 24 avril 2018

"Mieux vaut la fin d’une chose que son commencement ", déclare la Bible, dans Ecclésiaste 7:8. Le compromis trouvé entre le Gouvernement et les (...)
lire la suite
Ouvrir une nouvelle ère de réforme et d’ouverture
mardi 24 avril 2018

(Rédigé par S.E.M. WANG Tongqing, Ambassadeur de Chine en RDC) Le 10 avril 2018, lors de la cérémonie d’ouverture de la conférence annuelle du (...)
lire la suite
Présidentielle 2018 : "Moïse Katumbi à Kinshasa en juin", annonce Gabriel Kyungu wa Kumwanza
mardi 24 avril 2018

Katumbi lui-même avait parlé de son retour au pays comme étant "imminent". Depuis hier on en sait un peu plus. Le coordonnateur de "Ensemble" /Grand (...)
lire la suite
Le chef d’Etat-major de " RAIA-MUTOMBOKI " abattu à Shabunda
mardi 24 avril 2018

Le colonel autoproclamé Wemba Mabala, chef d’Etat-major de la milice dénommée " RAIA-MUTOMBOKI " a rendu l’âme hier dans un centre-médical de la cité (...)
lire la suite
Alain Lubamba juge non fondée la question orale sur les dividendes des minerais stratégiques
mardi 24 avril 2018

Le ministre d’Etat en charge du Budget est visé par une question orale avec débat. Initiée par le député Toussaint Alonga, cette question est axée sur (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting