POUR GAGNER LES ELECTIONS ENSEMBLE
L’Udps, l’Unc et le Mlc s’unissent pour le meilleur
vendredi 16 mars 2018

* Au cours d’une première rencontre hier jeudi, Eve Bazaiba, F. Tshisekedi et Vital Kamerhe ont pris l’engagement de poursuivre les contacts aux fins d’un large Front républicain démocratique.

Quelques jours seulement après, la nouvelle plateforme électorale « Ensemble pour le changement », créée à Jo’burg pour soutenir la candidature de Moïse Katumbi à la prochaine présidentielle, voici que les trois principaux partis de l’Opposition en RD Congo ont pris l’engagement de faire bloc. Ce, en vue d’affronter les élections prévues pour le 23 décembre prochain. Il s’agit de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) de feu Etienne Tshisekedi, l’Union pour la nation congolaise (UNC) de Vital Kamerhe et du Mouvement de libération du Congo (MLC), de Jean-Pierre Bemba.

A l’issue d’une première rencontre formelle hier jeudi 15 mars à Kinshasa, les trois partis ont pris l’engagement de continuer les contacts et les échanges, aux fins de l’émergence d’un large Front républicain et démocratique à l’échelle nationale, annonce un communiqué de presse, conjointement signé par Mme Eve Bazaïba, Secrétaire générale du Mlc, Félix Tshisekedi secrétaire général adjoint de l’Udps et Vital Kamerhe, président national de l’Unc. Pour les trois partis, l’objectif final de ce « mariage » est de gagner ensemble le challenge électoral annoncé pour la dernière semaine du mois de décembre prochain.
Par ailleurs, renseigne ledit communiqué, Bembistes, Kamerhistes et Tshisekedistes envisagent la possibilité de mobiliser les énergies dans le but de rassembler les ressources humaines, logistiques et matérielles en vue de mutualiser leurs efforts. Le tout, dans l’optique de s’aligner sur les mêmes objectifs. A savoir : gagner les élections à tous les niveaux. Toutefois, le trio penseur de la plateforme électorale en gestation, n’entend pas gagner le pari seul. Par conséquent, il tend la main à d’autres forces politiques ayant une existence réelle dans le pays profond, pour l’avènement effectif de l’alternance démocratique du pouvoir tant réclamée. Partis alimentaires, s’abstenir !

ENFIN, TOUS CROIENT AUX ELECTIONS
Au-delà de ce que toutes ces coalitions ressemblent à une stratégie de vote, elles traduisent cependant, la certitude des acteurs politiques que cette fois-ci, sera la bonne. En d’autres termes, le rendez-vous de décembre sera respecté et que les Congolais iront effectivement aux urnes pour se choisir le plus démocratiquement possible, leurs nouveaux dirigeants. A l’instar du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), principale force politique de la coalition au pouvoir en RD Congo, l’’UDPS, le MLC et l’UNC déclarent « réaffirmer leur détermination d’aller aux élections cette année ». Foi au communiqué de presse en notre possession.
Néanmoins, les trois alliés reviennent sur leur « doxa », essentiellement basée sur le rejet de la machine à voter. Si pour la Commission électorale nationale indépendante (CENI), l’invention de la machine à voter a été motivée par le souci de garantir la transparence du scrutin, alors l’UDPS, l’UNC et le MLC lui demandent de travailler avec le groupe d’experts internationaux. Toujours en ce qui concerne l’évolution du processus électoral en cours, les « Trois » souhaitent que l’audit du Fichier électoral soit fait avant l’examen, par les deux chambres du Parlement, du projet de loi sur la répartition des sièges.
La réunion UDPS-UNC-MLC intervient quelques jours seulement après celle du parti de Jean-Pierre Bemba et le Parti lumumbiste unifié (PALU) - quoique ce parti fasse encore partie de la coalition gouvernementale-, le vendredi 09 du mois en cours à Kinshasa. Vu des analystes, ces différentes tractations dans le camp de l’Opposition, est perçu comme un acte de confession. Objectif : éviter les erreurs des scrutins de 2006 et 2011, et aller aux prochaines élections dans la cohésion. Avec un système électoral à un seul tour et à majorité simple en vigueur en RD Congo, nul parti ne pourrait donc prétendre gagner le scrutin seul. D’où, l’impératif des alliances. Parfois contre nature. Pourvu que ces mariages soient sincères et durent le plus longtemps !
Laurel KANKOLE

Le duel interne FATSHI -Fayulu s’avère serré
lundi 10 décembre 2018

Acteur politique aux dimensions très kinoises, Martin Fayulu est en train d’enfiler, la campagne aidant, le costume d’un leader d’envergure (...)
lire la suite
Le deal de Nairobi, porteur de germes de conflit
lundi 10 décembre 2018

* Cet accord fera de Fatshi, s’il est élu, un président au pouvoir régalien très réduit. Les trente jours calendrier de campagne électorale, auront (...)
lire la suite
Atundu affirme : "Shadary est le candidat de la vérité"
lundi 10 décembre 2018

Selon le porte-parole de la Majorité présidentielle, André-Alain Atundu, le candidat n°13, porté et supporté par le Front commun pour le Congo (FCC), (...)
lire la suite
Le chef de guerre Cheka du NDC/C devant la Cour opérationnelle de Goma depuis mercredi !
lundi 10 décembre 2018

Thabo Taberi dit Cheka, le sanguinaire chef de guerre de la milice-Nianga des "Nduma defense of Congo/ CHEKA" (NDC/C), 42 ans, le plus redouté des (...)
lire la suite
Corneille Nangaa inspecte les travaux d’atelier d’impression des listes définitives des électeurs
lundi 10 décembre 2018

En vue d’une bonne organisation des élections dans les bureaux de vote, la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) procède à des ateliers (...)
lire la suite
Etienne Tungunga lance sa campagne avec une équipe de 628 membres
lundi 10 décembre 2018

Combattant au sein de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), Etienne Tungunga Mascoty est le tout dernier Secrétaire national en (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting