AU TERME DES JOURNEES SOCIALES DU CEPAS
Les congressistes prônent la justice et le droit au service de la nation
vendredi 16 mars 2018

"Le citoyen et la justice". Tel a été le thème choisi pour les Journées Sociales du Centre d’Etudes pour l’Action Sociale (CEPAS) édition 2018.Ces assises se sont clôturées le mercredi 14 mars à Kinshasa. Après trois jours d’exposés et de fructueux échanges en atelier, les participants ont formulé plusieurs recommandations. "Que la justice soit un idéal pour toute société et, en tant que tel, que le droit soit au service de la justice", ont suggéré en substance les congressistes.

La boite à suggestions destinées, aux cours et tribunaux de la République à l’issue des journées sociales du CEPAS, est bien pleine. Pertinentes, ces recommandations pourront contribuer à l’amélioration de la participation citoyenne pour une bonne administration de la justice en RDC.
Trois sous-thèmes ont été explorés lors des travaux, à savoir : "Les Fondements du Droit", "Comment faire appliquer la justice ? ", "Faut-il lutter contre les inégalités pour promouvoir la justice ? " ont été développés au cours de ce forum. Convaincus que la Justice demeure le gage essentiel pour l’instauration de la paix durable, de la stabilité des institutions publiques et du développement intégral de la nation congolaise, les participants ont émis des pistes de solutions, adressés aussi bien aux dirigeants qu’à la société civile.

RECOMMANDATIONS
En ce qui concerne "les fondements du droit", les participants soutiennent que la justice soit un idéal pour toute société. Et en tant que tel, que le droit soit au service de la justice. Ils prônent la promotion de l’éducation à la citoyenneté et la sensibilisation de la population pour l’habituer à dénoncer les cas d’abus de la justice et militer pour l’indépendance effective de la justice et des magistrats.
Les congressistes trouventégalement utile de continuer la vulgarisation de la Constitution en langues nationales notamment les dispositions se rapportant aux droits et devoirs du citoyen, la lutte contre les antivaleurs (notamment la corruption) et le détournement des deniers publics.
Pour le second point axé sur "comment faire appliquer la justice", les participants suggèrent la mise en place des dispositifs (boites à suggestions auprès de chaque Cour et chaque Tribunal) pour informer les autorités judiciaires sur les cas de violation de droit de l’homme. L’occasion a aussi été propice pour proposer l’organisation des journées portes ouvertes au Palais de la justice et tribunaux de proximité, où les citoyens pourront poser des questions sur des préoccupations juridiques ou judiciaires.
Par ailleurs,l’assemblée des congressistes des journées sociales a suggéré, "pour ce qui est des inégalités sociales pour promouvoir la justice", de promouvoir la gratuité de l’enseignement.Elle a demandé d’améliorer l’accès à l’entrepreneuriat social, de veiller sur l’impact environnemental des projets des entreprises minières et d’exiger des projets au profit des populations locales (écoles, hôpitaux, projets agricoles, électricité, l’eau potable…) Enfin, les congressistes suggèrent de penser aux personnes vulnérables (handicapés, enfant, création des bourses d’études aux plus démunis…) d’instaurer une nouvelle éthique professionnelle dans la fonction publique…

QUID DU CEPAS ?
Œuvre de la province d’Afrique Centrale de la Compagnie de Jésus (Pères Jésuites), le CEPAS vise à assurer le lien entre l’étude et l’action sociale, et à dégager, à partir d’une connaissance approfondie des réalités politiques, économiques, sociales et culturelles du Congo, les éléments d’une doctrine, inspirée par l’Evangile.
Le CEPAS vise, en outre, la promotion de la justice et le développement intégral, en vue de contribuer à l’effort d’étude économique et sociale au Congo, par l’analyse de la société, de ses structures et des conditions d’un véritable développement durable.
Fyfy Solange TGAMANU

Douze inciviques appréhendés par la Police pour le compte de la Direction Générale des Impôts
vendredi 21 septembre 2018

Un groupe d’individus inciviques de l’ONG AGRIDEC a été présenté à la presse, le mardi 18 septembre 2018, par le commandement de la Police de l’Unité de (...)
lire la suite
La CONADE commémore les deux ans de résistance de son président Moni Della
mercredi 19 septembre 2018

19 septembre 2016- 19 septembre 2018. Voici deux ans, jour pour pour, depuis que Moïse Moni Della a été arrêté, en compagnie de plusieurs membres de (...)
lire la suite
La partie civile RDC demande des dommages et intérêts symboliques d’un franc congolais
mercredi 19 septembre 2018

La phase de plaidoirie vient de démarrer dans le procès opposant le Ministère public aux présumés miliciens du mouvement terroriste Kamwina Nsapu (...)
lire la suite
La partie civile RDC demande des dommages et intérêts symboliques d’un franc congolais
mercredi 19 septembre 2018

La phase de plaidoirie vient de démarrer dans le procès opposant le Ministère public aux présumés miliciens du mouvement terroriste Kamwina Nsapu (...)
lire la suite
Beni : les notables plaident pour une rentrée scolaire effective à Mangina et Mabalako
mercredi 19 septembre 2018

Plus de deux semaines après la rentrée scolaire, les salles de classes de Mangina et de Mabalako sont encore vides. C’est dans cette optique que les (...)
lire la suite
Jean-Bosco Puna promet des soins de santé de qualité aux enseignants
mercredi 19 septembre 2018

Les enseignants de la RDC, réunis au sein de la Mutuelle de santé des enseignants du secteur public (MESP), ont désormais un comité. Qualifiée de « (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Foire agricole, et après ?

Une foire agricole dans la capitale rd congolaise ! Pourquoi pas ? La RDC n’étant pas qu’une merveille -et non un scandale- géologique. Ce pays situé au cœur de l’Afrique a aussi vocation à être le (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting