Les cols blancs et les sinistrés
vendredi 6 avril 2018

A mille lieues, du drame quotidien de tout ce que la RDC compte de démunis, déplacés, réfugiés dans le Kasaï, le Nord-Katanga, le Grand Nord, l’Ituri…se déroule un feuilleton entre Kinshasa et New-York. Une espèce de ping-pong diplomatique.
En prévision de la conférence internationale des donateurs fixée au 13 avril à Genève, les parties congolaise et onusienne se renvoient des amabilités, discutent préalables, négocient sur les termes de référence… La dernière séquence en date est ce rétropédalage de l’ONU par rapport au degré de la catastrophe.
Les Nations-Unies consentent de renoncer à son appréciation initiale du niveau 3. C’est-à-dire que l’ONU ne place plus le cas rd congolais sur la même ligne que les tragédies syrienne ou yéménite.
Concession de New-York ? Victoire au point de Kinshasa ? Sans conteste les deux. Pour le reste, tout dépend du point des lunettes avec lesquelles on regarde ce feuilleton. La fameuse vision d’optique.
Malgré cet " exit " du level 3, le Gouvernement congolais reste droit dans ses bottes souverainistes estampillées " refus ". C’est le nevarietur décliné dans toutes les langues par le chef de la diplomatie congolaise. Un homme qui, de Kabila-père à Kabila-fils, a la souveraineté chevillée au corps.
A une semaine de la grand-messe humanitaire pro RDC, les plus optimistes ne désespèrent de la présence des officiels de Kinshasa à Genève. Un énième geste de l’ONU n’est pas à écarter. En somme, un "Nzombo le soir" pour emprunter au lexique footballistique kinois.
Seulement voilà, à des années-lumière des joutes à partir des bureaux douillets de la Gombe et de Manhattan, se vit journellement une catastrophe où les victimes se comptent par centaines de milliers. Si pas par millions. Si les cols blancs de Kinshasa et de New-York pouvaient vivre une seconde le calvaire des millions de Congolais en déshérence totale, le feuilleton s’intitulerait autrement. Pour sûr. José NAWEJ

Le soutien super VIP de Shadary
lundi 10 décembre 2018

Maître des horloges, Joseph Kabila l’est encore. Du haut de ses quasi 18 ans d’exercice du pouvoir, le Raïs ne l’ignore pas. Le temps qu’il passe le (...)
lire la suite
Foule et électeurs
vendredi 7 décembre 2018

Des foules. Encore des foules. Toujours des foules. Et partout. Voilà résumées les success stories des trois principaux candidats à la (...)
lire la suite
Moi Président, je m’installerais à l’Est !
jeudi 6 décembre 2018

Une fois élu, le ticket Fatshivit entend prendre ses quartiers à Beni. Question d’en finir avec les forces négatives, principalement les ADF qui (...)
lire la suite
Ca n’arrive pas qu’en Afrique !
mercredi 5 décembre 2018

Des scènes de destructions méchantes sur fond des pillages à vaste échelle ! Des policiers qui chargent des manifestants et autres casseurs. Des (...)
lire la suite
Alliances dans tous les sens !
mardi 4 décembre 2018

Reniement, rapprochement tactique, mariage de raison, désistement par nécessité…Il y a un peu de tout cela dans le chassé-croisé qui s’observe sur (...)
lire la suite
Tous, cap sur l’Est
lundi 3 décembre 2018

Ça n’aura échappé à personne. Les principaux candidats à la présidentielle démarrent leur campane par l’Est. Emmanuel Shadary Ramazani a jeté son dévolu (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting