L’Opposition s’oppose à la CENI comme à la CEI
jeudi 12 avril 2018

Pas inhabituel que l’opposition charge la Commission éléctorale nationale indépendante (CENI). Les opposants congolais sont même coutumiers de procès en partialité contre la Centrale électorale. Hier contre la CEI et aujourd’hui contre la CENI. Un procès uniquement à charge. Et sans concession.
Outre-tombe, l’Abbé Malumalu peut témoigner. Recyclé il y a peu, Ngoy Mulunda sait parfaitement à quelle sauce les vaillants opposants congolais mangent les présidents de CENI. Dans les dédales de la Centrale électorale depuis Malumalu 1er, Corneille Nangaa est déjà blanchi sous le harnais.
Les missiles lancés hier par la coalition d’opposants devraient devaient avoir trouvé un système de défense aérienne sur le toit du siège de la CENI à un jet de salive de l’immeuble ex-Sozacom. Sinon, le patron de la Centrale électorale devrait chercher à s’équiper au plus vite.
Les salves vont sans doute continuer et iront crescendo à mesure que l’on s’approche de l’échéance couperet. Si l’on en croit la jurisprudence 2006 et 2011, les attaques anti-CENI se poursuivront même après les élections.
Au fond, vu des opposants, la Centrale électorale n’a jamais été autre chose qu’une technostructure au service du pouvoir en place. La CEI d’alors et la CENI actuelle auront beau comprendre des membres issus de l’Opposition, rien n’y fait.
La Centrale électorale aura beau intégrer quantité de revendications de l’opposition, pas sûr qu’elle gagne en neutralité. Son sort est comme scellé d’avance. On peut parier que le rapporteur Kalamba, dont l’UDPS réclame la tête, peut être défenestré au profit d’un tshisekediste pur sucre, pas évident que ce départ arrive à changer la perception que se fait l’Opposition de la CENI.
Pour mémoire, il y a quelque six mois, le principal cheval de bataille des opposants était la publication du calendrier électoral. Depuis que cela est fait, le curseur est ailleurs. Notamment sur la fameuse machine à voter. Question à un franc symbolique : qu’adviendrait-il si la fameuse imprimante intelligente était rangée au placard ?
José NAWEJ

Foire agricole, et après ?
vendredi 21 septembre 2018

Une foire agricole dans la capitale rd congolaise ! Pourquoi pas ? La RDC n’étant pas qu’une merveille -et non un scandale- géologique. Ce pays situé (...)
lire la suite
La caravane CENI…avance
jeudi 20 septembre 2018

A trois mois des élections, on peut tout reprocher à la CENI. Sauf sa conformité au calendrier électoral. Hier, comme prévu, la Centrale électorale a (...)
lire la suite
Le lointain exemple coréen …
mercredi 19 septembre 2018

Autant nous abriter tout de go derrière ce vieux proverbe : "Comparaison n’est pas raison ". Certaines similitudes peuvent, cependant, donner (...)
lire la suite
La pilule CPI
mardi 18 septembre 2018

Le verdict de la CPI est enfin tombé hier lundi 17 septembre. Ce que tout le monde attendait pour être définitivement fixé sur le sort de Jean-Pierre (...)
lire la suite
Bruxelles contre Kinshasa
lundi 17 septembre 2018

Dès le seuil de l’indépendance, les relations entre la Belgique et le Congo évoluent sous la forme d’un feuilleton que l’on peut intituler à juste (...)
lire la suite
Surenchère d’avant négociations ?
vendredi 14 septembre 2018

On peut lire autant de fois que l’on veut la déclaration de six majors de l’Opposition, on aboutira à une seule conclusion. Les signataires de « (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Eternel questionnement

Il n’y a pas mieux que le secteur minier pour illustrer le paradoxe zaïro-congolais. Un pays immensément riche avec des populations terriblement pauvres. Paradis en termes de ressources naturelles, (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting