La compassion de la femme vertueuse assure le développement socioéconomique
vendredi 13 avril 2018

(Par l’évangéliste Colin NZOLANTIMA)

Alors que le mois dédié aux femmes s’est terminé, il est important que nous fassions le bilan en fonction des instructions du Seigneur.

Partout dans le monde, des manifestations grandioses ont été organisées. Des marches, des conférences, des barbecues… qui nécessitaient des énormes mobilisations financières.
Il serait judicieux de voir à la lumière de la Parole de Dieu, si les femmes, Mère ou Epouse, accomplissent leurs missions telles que dévolues par le Seigneur.
Dans le livre de Proverbes 31, Dieu nous donne les caractéristiques de la femme vertueuse. Elle est Mère et Epouse. De leurs actions dépendront le bien-être ou la désolation dans la société.

LES CONSEILS D’UNE MERE A SON ENFANT
Proverbes 31
1 Paroles du roi Lemuel. Sentences par lesquelles sa mère l’instruisit.
2 Que te dirai-je, mon fils ? Que te dirai-je, fils de mes entrailles ? Que te dirai-je, mon fils, objet de mes vœux ?
3 Ne livre pas ta vigueur aux femmes, Et tes voies à celles qui perdent les rois.
4 Ce n’est point aux rois, Lemuel, Ce n’est point aux rois de boire du vin, Ni aux princes de rechercher des liqueurs fortes,
5 De peur qu’en buvant ils n’oublient la loi, et ne méconnaissent les droits de tous les malheureux.
6 Donnez des liqueurs fortes à celui qui périt, et du vin à celui qui a l’amertume dans l’âme ;
7 Qu’il boive et oublie sa pauvreté, Et qu’il ne se souvienne plus de ses peines.
8 Ouvre ta bouche pour le muet, pour la cause de tous les délaissés.
9 Ouvre ta bouche, juge avec justice, et défends le malheureux et l’indigent.
La mère conseille son fils par son éducation à assumer des responsabilités politiques, économiques et religieuses avec compassion.
- Beaucoup de dérapages que nous connaissons actuellement sont les conséquences de la dislocation de la famille. Les mamans n’ont plus le temps de s’occuper de leurs enfants, du fait de la mondialisation et de la mobilité
- La maman doit prévenir son fils de différents dangers de l’alcool, des femmes, de la mauvaise compagnie…
- Elle doit insister sur la nécessité de respecter la loi, le droit des autres, des indigents, ... bref l’importance de l’intégrité et de la justice dans la gestion de la vie. Cela est valable pour les responsables religieux, économiques et politiques.
- Un leader responsable, par l’éducation et l’instruction reçues de sa maman, protège le bien-être de ses collaborateurs, de ses fidèles, de ses concitoyens, de son pays.

LA DESOBEISSANCE AUX PRINCIPES MATERNELS
Nous constatons dans cette génération, une attitude égoïste, une indifférence collective aux drames qui nous touchent. Nous devons nous demander si nos mamans ont assumé leurs responsabilités de mère. Car l’égoïsme, la cupidité, l’avidité que nous remarquons autour de nous devraient nous interpeller. Car dans ces passages, nous lisons que la mère conseille à son fils ou sa fille, de respecter le droit, de ne pas courir les femmes, d’être compatissant envers les pauvres, les malheureux. Dans ce cas, les perversions dans notre société, les nombreux scandales sexuels, financiers… ne sont-ils pas les conséquences de cette destruction de la cellule familiale ? Comment expliquer que des familles, des femmes croupissent dans des situations dramatiques, alors que les responsables sont indifférents et dilapident les revenus dans les futilités.
Aujourd’hui, au Service national, l’exploitation d’un hectare de manioc nécessite une avance de 30 USD minimum (la différence de 145 serait versée à la récolte) rapporterait toute dépense déduite environ 700 USD. Malgré les nombreux appels et sensibilisations, il n’y a que 7 ha à ce jour qui ont été souscrits. Nous sommes persuadés que ces montants déversés dans les manifestations et autres auraient permis une exploitation de plusieurs centaines d’hectares. Cette attitude dénote notre manque de compassion envers notre prochain.
M. Ndombi a inventé la machine à éplucher 4 tonnes en 6 h pour soulager la souffrance des mamans par l’épluchage manuel en une ou deux semaines. Malgré nos démarches, nous sommes étonnés que les différents leaders ne puissent s’y intéresser. Les églises ne s’en préoccupent pas alors que les grands producteurs viennent constamment dans nos assemblées. Il en est de même de ces professionnels et des hommes politiques.
Notre Fondation avait bénéficié du Gouvernement d’un tracteur qui a apporté beaucoup de joie aux villageois de Luvuvamu. Mais le même service technique chargé d’entretenir l’engin, l’a cannibalisé et arraché sans tenir compte de son apport dans la communauté ni des principes liés a l’expropriation des biens publics. Aucun rapport malgré nos plaintes ne nous a été donné. Le dossier a été classé sans suite... Comme d’habitude !!!
Combien de tracteurs ne sont-ils pas gardés dans des garages et parkings privés alors que les femmes souffrent dans les champs…

L’EDUCATION DE LA MERE DANS LE CHOIX DES RESPONSABLES

Il serait judicieux de revenir aux prescrits bibliques sur le choix du responsable selon Deutéronome 1.13 un homme sage, intelligent et de bonne réputation. Tous les problèmes auxquels nous sommes tous confrontés proviennent soit du fait de notre rébellion envers les instructions reçues de nos mamans, soit de l’absence de celles-ci dans notre parcours. Des deux cas, nous avons des personnes désarçonnées, perverties. Il serait sage que nous puissions apprécier la qualité du responsable en fonction de son parcours familial. Car un homme sage répond aux critères définis par sa maman dans Proverbes, compatissant, modéré, sobre, respectueux du prochain et des lois communautaires.
Une étude sérieuse devrait être entreprise à travers le monde sur l’influence positive ou négative des mamans dans le comportement des responsables.
Si les responsables religieux appliquaient ces instructions de leurs mères, nous aurions des sociétés équilibrées, moins de gabegies, d’extravagances outrées… comme dirait Indira Gandhi, le monde a suffisamment de ressources pour résoudre les besoins de l’humanité, mais pas assez pour résoudre les désirs des hommes. C’est toujours la cupidité, l’avidité, l’égoïsme… qui sont à la base de tous les maux.
Nous devons tous, dans tous nos domaines de responsabilité (politique, économique, religieux), faire notre introspection pour nous repentir et changer nos comportements et notre mentalité afin d’améliorer positivement notre société.

LE COMPORTEMENT D’UNE EPOUSE
10 Qui peut trouver une femme vertueuse ? Elle a bien plus de valeur que les perles.
La femme vertueuse est une femme entreprenante. Nous nous rendons compte qu’elle gérait, à son époque, une activité qui englobait près de 100 personnes. Elle n’avait pas besoin d’un titre ou d’une loi ou motion dans un parlement. Sa dignité et sa valeur provenaient de ce qu’elle entreprenait.

LA PRIORITE AUX ACTIVITES AGRICOLES
11 Le cœur de son mari a confiance en elle. Et les produits ne lui feront pas défaut. 12 Elle lui fait du bien, et non du mal, tous les jours de sa vie.
Cette femme contribue au bien-être familial. Son mari a confiance en elle car elle lui fait du bien. Elle est attachée à son mari. Aujourd’hui, plusieurs philosophies éloignent l’épouse de sa mission. Elle est pressée par toute sorte d’envie de liberté, de se défaire de l’autorité de leurs maris. Cette forme de révolte occasionne des taux de divorce toujours croissants.
Les mouvements féministes et du genre ne font pas l’évaluation des dégâts de leurs théories sur la dégénérescence de la société. Une des leaders du mouvement féministe en 1968 en France a reconnue, avec regret, que leurs actions au lieu de favoriser l’épanouissement de la femme, ont favorisé le libertinage sexuel.
13 Elle se procure de la laine et du lin, Et travaille d’une main joyeuse.
14 Elle est comme un navire marchand, elle amène son pain de loin.
15 Elle se lève lorsqu’il est encore nuit, et elle donne la nourriture à sa maison et la tâche à ses servantes.
16 Elle pense à un champ, et elle l’acquiert ; du fruit de son travail, elle plante une vigne.
17 Elle ceint de force ses reins, et elle affermit ses bras.
18 Elle sent que ce qu’elle gagne est bon. Sa lampe ne s’éteint point pendant la nuit.
19 Elle met la main à la quenouille, et ses doigts tiennent le fuseau.
Elle se réjouit de son travail et non de l’emploi. En effet, son activité accomplie avec passion, lui procure beaucoup de joie. Il n’y a pas de stress ni de surmenage. Cette épouse contribue avec joie aux ressources familiales. Il n’y a qu’un seul régime matrimonial, la communauté de biens. Pas de conflits relatifs à la séparation de biens ou séparation réduit aux acquêts. Ils vivent dans une unité infaillible.

LA COMPASSION ENVERS LES PAUVRES
20 Elle tend la main au malheureux, elle tend la main à l’indigent.
Cette femme n’est pas égoïste. Elle est sensible à la misère de son entourage et y apporte de solutions. A ce jour, à travers le monde, des femmes ont émergé et concentrent de grosses fortunes. Elles sont entreprenantes. Nous les retrouvons dans tous les domaines de la vie (religieux, économiques et politiques).

Nous les encouragerons à être encore de plus en plus sensibles et impliqués dans la résolution des problèmes sociaux (les enfants de rue, l’alphabétisation surtout des filles, les problèmes sanitaires liés à la maternité, favoriser les femmes paysannes, les gérantes de petits commerces souvent victimes de nombreuses tracasseries qui détruisent leurs affaires, la réinsertion des filles mères 13-15 ans et qui deviennent un phénomène endémique de la société).
Toutes ces femmes-épouses des responsables religieux, professionnels et politiques peuvent encourager leurs maris à s’impliquer dans la résolution des problèmes socioéconomiques si elles acceptent de se soumettre aux directives du Seigneur reprises dans ce texte de Proverbes 31. Derriere un grand homme, il y a une femme. Comme aussi, derriere un homme méchant, il y a malheureusement aussi une femme.
Nous devons tous relire et analyser profondément ce texte et changer notre comportement et mentalité.

CONCLUSION
Alors que les lumières vont s’éteindre et la routine quotidienne nous envahir, quel serait notre bilan à la fin de cette année ? Combien de familles aurons-nous soulagé de la misère ?
A vous, LES FUTURES FEMMES VERTUEUSES garantes d’une société juste pleine de compassion et d’abnégation, nos mamans et nos épouses, quel est votre regard de la société ?
Pour la situation particulière en RD Congo, une des meilleures réponses serait de faire le partenariat avec le Service National, d’acheter l’éplucheuse, de se priver de quelques " bouteilles de champagne ", de donner de la joie a toutes ces familles éplorées, pillées, victimes de la barbarie et de l’égoïsme de nos enfants et maris.
Alors que toutes les décisions gouvernementales dans plusieurs pays se dirigent vers la dislocation des cellules familiales, nous devons restaurer la famille et surtout l’éducation des filles et des femmes qui répondront à cet adage " éduquer une fille, c’est éduquer une nation ". Leur influence aiderait la société à surmonter les différentes crises et à avoir des personnes responsables dans leurs différentes activités et fonctions.
Que Dieu nous bénisse et nous donne la sagesse et le discernement pour secourir et développer notre communauté.

Les Congolais ne protègent pas suffisamment la monnaie locale
jeudi 19 juillet 2018

La monnaie locale n’est plus suffisamment protégée par les usagers. Symbole de la souveraineté, elle ne bénéficie plus d’une attention particulière. (...)
lire la suite
L’UNESCO souscrit à la construction d’une communauté de destin prônée par le président Xi Jinping*
mercredi 18 juillet 2018

BEIJING, 17 juillet (Xinhua) — Le président chinois Xi Jinping a rencontré lundi à Beijing la directrice générale de l’Organisation des Nations unies (...)
lire la suite
Message de vœux à l’occasion du 58ème anniversaire de l’accession de la RDC à l’indépendance
vendredi 29 juin 2018

En ce jour mémorable où la RDC célèbre le 58ème anniversaire de son accession à l’indépendance, la Haute direction ainsi que l’ensemble du personnel de (...)
lire la suite
La main de l’Eternel n’est pas courte pour sauver
jeudi 28 juin 2018

(Par l’Evangéliste Colin NZOLANTIMA) Le monde se trouve dans une spirale de tensions couvées depuis plusieurs années et qui à ce jour se (...)
lire la suite
Steve Mbikayi : un plaidoyer pertinent, mais partiel
mercredi 27 juin 2018

*La nécessaire croisade du ministre de l’ESU pour la revalorisation du diplôme d’Etat gagnerait en efficacité si l’intéressé privilégiait une approche (...)
lire la suite
Une rescapée d’Ebola raconte les péripéties vécues par sa famille autour de cette pandémie
vendredi 22 juin 2018

Une patiente qui a survécu à Ebola à Bikoro, à l’Equateur, a préféré délier sa langue. Marie-Vincent s’est confiée auprès des services des MSF. Dans son (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting