Genève, une lueur d’espoir tout de même
lundi 16 avril 2018

Mieux vaut peu que rien du tout. Une lapalissade ? Une évidence ? Assurément. Mais, dans le contexte de la catastrophe humanitaire dans certaines parties de la RDC, enregistrer 500 millions de dollars constitue déjà une bonne nouvelle.
Certes, la conférence internationale de Genève tablait sur 1,7 milliard US. A l’arrivée c’est un peu moins du tiers du montant escompté. Il est vrai aussi que les 500 millions annoncés ne sont jusque- là que des promesses d’aide. Encore faudra-t-il que les souscripteurs sortent effectivement le chéquier. Ce qui ne va pas toujours de soi.
L’histoire des conférences humanitaires renseigne qu’il y a généralement une marge significative entre les sommes proclamées à la face du monde et l’argent réellement mobilisé .Et en fait d’espèces sonnantes et trébuchantes, il s’agit dans la plupart des cas d’opérations dans lesquelles les donateurs tracent eux-mêmes le circuit complet. A savoir, le décaissement en faveur des fournisseurs bien connus, bien souvent originaires du pays donateur. Idem pour l’acheminement et la distribution de l’aide où pour faire " local ", des ONGS adossées aux technostructures des pays ou des organisations souscripteurs. En somme, l’argent est recyclé dans le pays qui fournit l’assistance.
N’empêche que pour les 4 millions de Congolais en détresse tout ce qui viendra de Genève sonnera comme une manne du…ciel. Dépouillés de tout, obligés d’émigrer sans savoir où aller exactement , des compatriotes victimes de massacres dans l’espace kasaïen, aux confins du Nord-Kivu en passant par le Nord-Katanga n’ont que faire des tiraillements entre cols blancs onusiens et dirigeants rd congolais . Ils ne sauraient se payer le luxe de savoir qui a promis combien pour donner combien au finish.
A leurs yeux, ou plus exactement à leurs "ventres " quelle que soit sa hauteur, sa couleur, l’assistance humanitaire aura valeur de bouffée d’oxygène. Alors, vivement l’aide ! José NAWEJ

Des limites au régime de faveur
vendredi 22 juin 2018

Autant le confesser tout de go. Personne d’équilibré ne trouverait à redire sur le principe d’une prise en charge d’anciens Présidents de la république (...)
lire la suite
Le tempo présidentiel
jeudi 21 juin 2018

"Circulez, il n’y a rien à voir", "rien à signaler", "il n’y a pas de quoi fouetter un chat"… En postposant son adresse à la Nation via les deux (...)
lire la suite
Dans la tête du Raïs…
mercredi 20 juin 2018

Comment ne pas pointer la journée du vendredi 22 juin ? Comment ne pas y penser ? Comment ne pas imaginer -ou plus exactement s’imaginer- ce que (...)
lire la suite
Une session vraiment extraordinaire
mardi 19 juin 2018

Des sessions extraordinaires, les travées de deux hémicycles nichés au Palais du peuple en ont connues. Et en connaîtront. Mais, en général le (...)
lire la suite
Une session vraiment extraordinaire
lundi 18 juin 2018

Des sessions extraordinaires, les travées de deux hémicycles nichés au Palais du peuple en ont connues. Et en connaîtront. Mais, en général le (...)
lire la suite
Opération-séduction du pays profond
vendredi 15 juin 2018

Cela n’a échappé à personne. Le Raïs est en itinérance dans le pays profond. Après avoir séjourné dans le Haut-Katanga pour une série d’inaugurations, (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Et …pourquoi pas Gbagbo

L’acquittement-libération de Jean-Pierre Bemba a de quoi donner des idées. Une véritable jurisprudence tant sur le fond que sur la forme. Condamné au premier degré pour "crimes de guerre et crimes (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting